• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Au septième l'arc en ciel

Nuitamment

Grand poète
Inscrit
2 Novembre 2020
Messages
787
J'aime
1,989
Points
98
Localité
Reims
Je suis
Un homme
En ligne
#1
Au septième l'arc-en-ciel

(J'avais écris ce poème dans le cadre d'un jeu d'écriture,
il y avait 10 mots imposés : complices, béance, lubie, unisson, cinglante, pervers, colline, ronronnement, noyé, incandescence.
On pourrait dire que c'était des travaux dirigés.)

La coquine exhibait sa béance duvetée,
je lui fis le sermon dans ses collines.
Ma lubie pour une cinglante fessée
devint incandescence à ses fesses de rouquine.

L'esclave de mon verbe pervers exprima son râle.
Elle avala son chagrin, chevauchant mon pal.
L'arche de son corps mouvant en tendre supplice,
Arc-en-ciel des draps noyés aux eaux du calice.

Tourment cadencé, inflexion à l'unisson
Libertine de chair froissée troussée sans façon.
Amante aux plaisirs volés, pointe tes seins complices,
Vibre au ronronnement feulé du matou des vices !
 
Inscrit
13 Septembre 2020
Messages
2,007
J'aime
5,360
Points
123
Localité
Lyon
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Bravo ! Au-delà des figures imposées, ce poème est parfait !
Je vais aller prendre une douche froide moi avant de revenir lire les commentaires de certaines de nos amies ;)
 

Saoirse

Grand poète
Inscrit
10 Octobre 2019
Messages
1,209
J'aime
3,179
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Mon cher vous m'avez clouée
Il eut fallu que vous vissiez
Combien ces mots sur mon visage
On fait un bien étrange ouvrage
Sur la joue le carmin posé
Et le corps soudain embrasé

J'adore ton conte libertin dont l'effet ce fait sentir sur la peau et dans la poitrine, un bien agréable égarement ;)
 
Dernière édition:
Inscrit
13 Septembre 2020
Messages
2,007
J'aime
5,360
Points
123
Localité
Lyon
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Mon cher vous m'avez clouée
Il eut fallu que vous vissiez
Combien ces mots sur on visage
On fait un bien étrange ouvrage
Sur la joue le carmin posé
Et le corps soudain embrasé

J'adore ton conte libertin dont l'effet ce fait sentir sur la peau et dans la poitrine un bien agréable égarement ;)
Voilà, c'est ce que je disais... ;)
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,248
J'aime
4,259
Points
183
Age
60
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
ah ces fameux travaux dirigés soit à deux ou en groupe, où l'on acquière un bon entrainement et ces cours qui deviennent de plus en plus complexes dans leur application...

Mais quand on bouquine sur la rouquine.......les leçons sont plus coquines !!

Bravo !!
 
Dernière édition:

Nuitamment

Grand poète
Inscrit
2 Novembre 2020
Messages
787
J'aime
1,989
Points
98
Localité
Reims
Je suis
Un homme
En ligne
#9
Mon cher vous m'avez clouée
Il eut fallu que vous vissiez
Combien ces mots sur mon visage
On fait un bien étrange ouvrage
Sur la joue le carmin posé
Et le corps soudain embrasé

J'adore ton conte libertin dont l'effet ce fait sentir sur la peau et dans la poitrine, un bien agréable égarement ;)
C'est moi que tu fais rosir Saoirce ;)
Merci pour ton appréciation.
 

Membres en ligne

Haut