• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème GASTON le sourcier

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
tension-baguette-detection-mains.jpg



De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement
vers le fond du jardin
son vieux couteau à la main

il coupait une branche de coudrier
que l'on nomme aussi noisetier
enlevant les feuilles , gardant le bois
tout s'ajustait entre ses doigts

bien respecter les dimensions
ca demandait toutes attentions
et avec son sourire farceur
Il y mettait tout son cœur

un « y » de bois, comme par miracle
devenait alors une sorte d' oracle
Offert gratuitement par la nature
pour s'évader dans la verdure

avec sa baguette magique
loin des regards du public
Visant quatre points cardinaux
pour sentir ,où se cachait l'eau


il avait l'âme et la manière
quand il sortait de sa tanière
De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement


il fallait ensuite creuser la terre
il en connaissait la manière
la profondeur et le débit

Tout cela était très précis.

Il s'appelait GASTON … c'était mon grand père
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Prem's !

Rose *
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Mon brave pote ... je te félicite de tout mon coeur d'avoir édité ce poème qui est loin de me laisser de " bois" de coudrier *

Je constate que tu as de qui tenir, mon pote .

Merci encore d'avoir parlé de ces voies mystérieuses qui nous guident.

Bien à toi

Rose *
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Hélas les gens que l'on aime un jour ou l'autre disparaissent avant qu'on ait pris le temps de leur dire combien on les appréciait ... qu'ils nous racontent leur histoire, il reste alors une vision superficielle faite de vieux souvenirs, d'anciennes idées , de mystères resté cachés à tout jamais.
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Mon brave pote ... je te félicite de tout mon coeur d'avoir édité ce poème qui est loin de me laisser de " bois" de coudrier *

Je constate que tu as de qui tenir, mon pote .

Merci encore d'avoir parlé de ces voies mystérieuses qui nous guident.

Bien à toi

Rose *
Au fait

J'ai ressorti le poème de la fille de fredaine sur ma page Facebook afin que personne ne l'oublie et que l'on me questionne sur cette magnifique et discrète poétesse et que je puisse dire bien de toi ...

bon restant de journée , et à bientôt

Ecni (Le diablotin de service ... a ne pas confondre avec un diable hautain :) )
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Au fait

J'ai ressorti le poème de la fille de fredaine sur ma page Facebook afin que personne ne l'oublie et que l'on me questionne sur cette magnifique et discrète poétesse et que je puisse dire bien de toi ...

bon restant de journée , et à bientôt

Ecni (Le diablotin de service ... a ne pas confondre avec un diable hautain :) )
Ah c'est vraiment incroyable comme tu es ! Le diablotin de service Hé Hé !
Disons que je te remercie du fond du coeur,mon ami.

Bien à toi

et gros bisous de ta Rose *
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,380
J'aime
4,888
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Voir la pièce jointe 14246


De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement
vers le fond du jardin
son vieux couteau à la main


il coupait une branche de coudrier
que l'on nomme aussi noisetier
enlevant les feuilles , gardant le bois
tout s'ajustait entre ses doigts


bien respecter les dimensions
ca demandait toutes attentions
et avec son sourire farceur
Il y mettait tout son cœur


un « y » de bois, comme par miracle
devenait alors une sorte d' oracle
Offert gratuitement par la nature
pour s'évader dans la verdure


avec sa baguette magique
loin des regards du public
Visant quatre points cardinaux
pour sentir ,où se cachait l'eau


il avait l'âme et la manière
quand il sortait de sa tanière
De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement


il fallait ensuite creuser la terre
il en connaissait la manière
la profondeur et le débit

Tout cela était très précis.

Il s'appelait GASTON … c'était mon grand père
et vous avez la chance d'avoir connu ce grand père plein de savoir et de sagesse, ne vous a-t-il pas taillé une baguette pour vous initier à cette recherche, les grand-pères ou les grand-mères aiment enseigner à leurs petits enfants leurs savoir! votre poème est tellement bien écrit qu'on a l'impression d'être à ses côtés marcher avec lui de ce pas tranquille et tendant devant nous les baguettes de sourcier!
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
3,922
J'aime
4,919
Points
248
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
J'ai soif de lire la suite....(y)
Rien qu'avec son prénom, ça me sonne et donne l'envie de lire.
Superbe pour l'expérience transmise et racontée. Merci.
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,844
J'aime
4,834
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
oui une pratique que je connais bien

avec une baguette de coudrier effectivement!!

MAIS moi je fais fi des points cardinaux....je prends ma baguette....j'arrive sur le terrain....et je quadrille!!


j'ai dû faire creuser une trentaine de puits!!!!!

tu as très bien raconté le don de ton grand'père!!! BRAVO!!!


amitiés


RP
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
et vous avez la chance d'avoir connu ce grand père plein de savoir et de sagesse, ne vous a-t-il pas taillé une baguette pour vous initier à cette recherche, les grand-pères ou les grand-mères aiment enseigner à leurs petits enfants leurs savoir! votre poème est tellement bien écrit qu'on a l'impression d'être à ses côtés marcher avec lui de ce pas tranquille et tendant devant nous les baguettes de sourcier!
Hélas je l'ai pas connu longtemps (et surtout pas assez longtemps) ... même si il a finit ses vieux jours à la maison j'allais chez lui en vacances à Nortkerque et c'était pour moi une source d"étonnements il avait vu des FOO FIGHTERS dans le ciel , une balise de ballon météo est tombée dans son jardin, et dans le grenier il y avait des livres passionnants de l'aventure, de la science fiction (les 3 boyscoots, jules Vernes, H G Wells) il connaissait et cultivait des plantes médicinales ce n'était pas quelqu'un d'ordinaire pour l'époque ...
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#12
Voir la pièce jointe 14246


De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement
vers le fond du jardin
son vieux couteau à la main


il coupait une branche de coudrier
que l'on nomme aussi noisetier
enlevant les feuilles , gardant le bois
tout s'ajustait entre ses doigts


bien respecter les dimensions
ca demandait toutes attentions
et avec son sourire farceur
Il y mettait tout son cœur


un « y » de bois, comme par miracle
devenait alors une sorte d' oracle
Offert gratuitement par la nature
pour s'évader dans la verdure


avec sa baguette magique
loin des regards du public
Visant quatre points cardinaux
pour sentir ,où se cachait l'eau


il avait l'âme et la manière
quand il sortait de sa tanière
De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement


il fallait ensuite creuser la terre
il en connaissait la manière
la profondeur et le débit

Tout cela était très précis.

Il s'appelait GASTON … c'était mon grand père
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13
Joli jour mon pote Jean-Paul

J'ai juste une question : as-tu vu ton grand-père Gaston faire ?
Et qu'as-tu ressenti alors ?
Le sujet m'intéresse vivement. Je me félicite de t'avoir encouragé à en faire un poème.

Bien à toi

Rose *
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
3,263
J'aime
5,072
Points
183
Je suis
Une femme
Hors ligne
#14
Voir la pièce jointe 14246


De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement
vers le fond du jardin
son vieux couteau à la main


il coupait une branche de coudrier
que l'on nomme aussi noisetier
enlevant les feuilles , gardant le bois
tout s'ajustait entre ses doigts


bien respecter les dimensions
ca demandait toutes attentions
et avec son sourire farceur
Il y mettait tout son cœur


un « y » de bois, comme par miracle
devenait alors une sorte d' oracle
Offert gratuitement par la nature
pour s'évader dans la verdure


avec sa baguette magique
loin des regards du public
Visant quatre points cardinaux
pour sentir ,où se cachait l'eau


il avait l'âme et la manière
quand il sortait de sa tanière
De bon matin en sifflotant
il avançait tout lentement


il fallait ensuite creuser la terre
il en connaissait la manière
la profondeur et le débit

Tout cela était très précis.

Il s'appelait GASTON … c'était mon grand père
Une belle histoire que tu nous racontes Jean Paul _ J'aime beaucoup ces hommes du passé qui avait la sensibilité pour trouver de l'eau _ comme un musicien ton grand père était un magicien de la baguette! Bravo
Merci de ce beau partage
Belle journée
Amitiés
Isabelle
444.jpg
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#15
Hélas je l'ai pas connu longtemps (et surtout pas assez longtemps) ... même si il a finit ses vieux jours à la maison j'allais chez lui en vacances à Nortkerque et c'était pour moi une source d"étonnements il avait vu des FOO FIGHTERS dans le ciel , une balise de ballon météo est tombée dans son jardin, et dans le grenier il y avait des livres passionnants de l'aventure, de la science fiction (les 3 boyscoots, jules Vernes, H G Wells) il connaissait et cultivait des plantes médicinales ce n'était pas quelqu'un d'ordinaire pour l'époque ...
Autre question : j'ai cherché FOO FIGHTERS et ça m'explique que c'est un groupe musical.
Peux-tu me préciser ta pensée, cher Jean-Paul ?

Rose *
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Autre question : j'ai cherché FOO FIGHTERS et ça m'explique que c'est un groupe musical.
Peux-tu me préciser ta pensée, cher Jean-Paul ?

Rose *
Oui ROSE c'est le nom que l'on donnait aux soucoupes volantes à la période de la guerre 14/18 ... le p)lus souvent reconnu comme des lumières dans le ciel ,qui se déplaçaient à des vitesses incroyable pour l'époque et surprenaient les pilotes de l'époque . Il ne pouvait s'agir d'étoiles filantes car il changeaient de direction et de vitesse.
 
J'aime: o

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
931
J'aime
1,520
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
Joli jour mon pote Jean-Paul

J'ai juste une question : as-tu vu ton grand-père Gaston faire ?
Et qu'as-tu ressenti alors ?
Le sujet m'intéresse vivement. Je me félicite de t'avoir encouragé à en faire un poème.

Bien à toi

Rose *
Hélas non j'étais trop jeune ... c'est mon grand frêre qui m'a raconté ... et aussi un voisin de sa fermette .
 
J'aime: o

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,717
J'aime
6,805
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#18
Bel hommage à ton grand père

Le sourcier est un magicien... on aura de plus en plus besoin d'experts pour trouver cette eau si précieuse.

Belle soirée
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,659
J'aime
5,756
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#20
et un HOP LA ! pour le gentil sourcier !

Joli soir mon pote !

Rose *
 
Haut