• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Invisible mais tangible

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
7,748
J'aime
14,563
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1


Il était une fois une femme invisible
La lumière traversait les fibres de son corps.
Elle marchait de jour évitait les transports
Le fait de la toucher rendait l'acte terrible


Terrible, un faible mot, pourquoi pas indicible
Puisque les gens criaient : on m'a jeté un sort
Voilà que j'ai heurté quelqu'un dans le décor
Mais rien aux alentours, je jure sur la bible


L'invisible en riait, elle pouffait de joie
On entendait son rire aussi doux que la soie
Mais un chien d'aveugle avait tout deviné


Ce très bel animal sentit bien sa présence,
Il voyait ses contours don de tous canidés
Urina sur ses pieds en brisant la distance.


Moïse
le 17 janvier
tous droits réservés
 
Inscrit
3 Novembre 2020
Messages
1,181
J'aime
2,212
Points
173
Localité
Auriol
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2


Il était une fois une femme invisible
La lumière traversait les fibres de son corps.
Elle marchait de jour évitait les transports
Le fait de la toucher rendait l'acte terrible


Terrible, un faible mot, pourquoi pas indicible
Puisque les gens criaient : on m'a jeté un sort
Voilà que j'ai heurté quelqu'un dans le décor
Mais rien aux alentours, je jure sur la bible


L'invisible en riait, elle pouffait de joie
On entendait son rire aussi doux que la soie
Mais un chien d'aveugle avait tout deviné


Ce très bel animal sentit bien sa présence,
Il voyait ses contours don de tous canidés
Urina sur ses pieds en brisant la distance.


Moïse
le 17 janvier
tous droits réservés
En effet il est fantastique ton poème pour l'avoir imaginé avec une pointe habile d'humour...merci Moïse, il m'a amusé... amicalement JC
 
Inscrit
23 Janvier 2019
Messages
757
J'aime
1,328
Points
148
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3


Il était une fois une femme invisible
La lumière traversait les fibres de son corps.
Elle marchait de jour évitait les transports
Le fait de la toucher rendait l'acte terrible


Terrible, un faible mot, pourquoi pas indicible
Puisque les gens criaient : on m'a jeté un sort
Voilà que j'ai heurté quelqu'un dans le décor
Mais rien aux alentours, je jure sur la bible


L'invisible en riait, elle pouffait de joie
On entendait son rire aussi doux que la soie
Mais un chien d'aveugle avait tout deviné


Ce très bel animal sentit bien sa présence,
Il voyait ses contours don de tous canidés
Urina sur ses pieds en brisant la distance.


Moïse
le 17 janvier
tous droits réservés
L'invisible, plus réel que le visible. Un chant de troubadour ! Bravo.
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
7,748
J'aime
14,563
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
En effet il est fantastique ton poème pour l'avoir imaginé avec une pointe habile d'humour...merci Moïse, il m'a amusé... amicalement JC
Bonjour JC
Il s'agit d'un texte qui jusque là était inachevé, il trainait dans un tiroir un peu poussiéreux.
Merci de ton appréciation, belle journée.
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
7,748
J'aime
14,563
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
Amusant ce petit poème fantomatique !!
Oui les canidés semblent avoir un petit "plus" que nous ne possédons pas !
Amicalement

Marc
Bonjour Marc, il est clair que nos amis les chiens voient au delà de nos capacités, c'est connu.
Merci de ta visite

Amicale pensée
 
Inscrit
3 Décembre 2021
Messages
248
J'aime
381
Points
118
Localité
Paris
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13


Il était une fois une femme invisible
La lumière traversait les fibres de son corps.
Elle marchait de jour évitait les transports
Le fait de la toucher rendait l'acte terrible


Terrible, un faible mot, pourquoi pas indicible
Puisque les gens criaient : on m'a jeté un sort
Voilà que j'ai heurté quelqu'un dans le décor
Mais rien aux alentours, je jure sur la bible


L'invisible en riait, elle pouffait de joie
On entendait son rire aussi doux que la soie
Mais un chien d'aveugle avait tout deviné


Ce très bel animal sentit bien sa présence,
Il voyait ses contours don de tous canidés
Urina sur ses pieds en brisant la distance.


Moïse
le 17 janvier
tous droits réservés
Une poésie originale, et la chute est géniale !
Amitiés,
Lucie
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
5,935
J'aime
10,147
Points
183
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#16
L'humour est présent dans ton poème, ça fait du bien de sourire en te lisant _ Merci Moïse
Amitiés
Isabelle
😊👏👏👏
 

loulette

Grand poète
Inscrit
24 Septembre 2018
Messages
1,170
J'aime
2,076
Points
178
Localité
SIX-FOURS LES PLAGES
Je suis
Une femme
Hors ligne
#17
OOH LALA....... QUITTE A RECEVOIR UN PIPI D'CHIEN sur les pieds, j'adorerai être invisible; J'imagine déjà les tours pendables que l'on doit pouvoir jouer; ça doit être un vrai régal!Merci Moïse pour ce texte un peu surprenant mais bien amusant; bonne journée a Toi;
 

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut