• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Poème Les mésanges du lycée

Victoria5983

Grand poète
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
1,040
J'aime
1,996
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
26008299397_ce7304882f_b.jpg 015-effraie-des-clochers-gr-gory-smellinckx.jpg


Les liserons, enlaçaient, les grilles du lycée,
les mésanges, effrontées,semblaient, fort,apprécier,
dans la cour dépeuplée,
les miettes des goûters, qu'avides elles picoraient.

Je tentais d’étudier, écoutant leurs arpèges,
quelques peu dissipée, j'observais le manège,
des élèves cruelles,
et voyaient les oiseaux, s'enfuir a tire d'ailes.

tandis que du préau, les cailloux s'échappaient.
Trop nombreuses, dès la seconde, nous devions patienter,
pour sortir en récré,
moi devant mes cahiers, je voulais les tancer,

venger mes protégées, c'est donc en fin d'année,
que je pus assouvir, le plan qui consistait,
à venir les hanter,
dans les toilettes des filles, en costume d'effraie.

J'y suis donc parvenu, au grand dam des aînées,
qui finirent par en rire, et par me pardonner,
elles prirent, la défense,
d'oiseaux persécutés, par ces viles maltraitances,

croyant être excusées, parce que toujours premières,
quelques fillettes en pleur, confièrent leur misère,
auprès des professeurs,
qui en argumentant, purent leur faire un peu peur,

promettant des sanctions, si elles continuaient.
Je suis fière, aujourd'hui, d'avoir contribué,
à sauver, des couvées,
qui depuis, nichent et chantent, dans les micocouliers......

Vic juin 2019
 

Sentimentale

Maître poète
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
6,181
J'aime
6,679
Points
123
Age
72
Localité
Grenoble
Je suis
Une femme
En ligne
#2
Voir la pièce jointe 14412 Voir la pièce jointe 14413


Les liserons, enlaçaient, les grilles du lycée,
les mésanges, effrontées,semblaient, fort,apprécier,
dans la cour dépeuplée,
les miettes des goûters, qu'avides elles picoraient.

Je tentais d’étudier, écoutant leurs arpèges,
quelques peu dissipée, j'observais le manège,
des élèves cruelles,
et voyaient les oiseaux, s'enfuir a tire d'ailes.

tandis que du préau, les cailloux s'échappaient.
Trop nombreuses, dès la seconde, nous devions patienter,
pour sortir en récré,
moi devant mes cahiers, je voulais les tancer,

venger mes protégées, c'est donc en fin d'année,
que je pus assouvir, le plan qui consistait,
à venir les hanter,
dans les toilettes des filles, en costume d'effraie.

J'y suis donc parvenu, au grand dam des aînées,
qui finirent par en rire, et par me pardonner,
elles prirent, la défense,
d'oiseaux persécutés, par ces viles maltraitances,

croyant être excusées, parce que toujours premières,
quelques fillettes en pleur, confièrent leur misère,
auprès des professeurs,
qui en argumentant, purent leur faire un peu peur,

promettant des sanctions, si elles continuaient.
Je suis fière, aujourd'hui, d'avoir contribué,
à sauver, des couvées,
qui depuis, nichent et chantent, dans les micocouliers......

Vic juin 2019
Adorable vic.
Tu peux être Firefox de toi comme nous le sommes aussi
Bises
Gaby
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,662
J'aime
6,135
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Le mot de la fin "micocoulier" est vraiment savoureux.
Et prendre la défense des mésanges est très louable.
Comment peut-on persécuter les oiseaux ? c'est regrettable.
Une bonne leçon peut rendre les gens heureux...

J'adore les mésanges.
Elles sont chez elles sur mon balcon

Belle journée
 

Victoria5983

Grand poète
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
1,040
J'aime
1,996
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
merci à tous j'adore les oiseaux et leurs chants.....les mésanges viennent sur la terrasse manger les graines dans un récipient suspendu, car mes chats guettent et moi je guette mes chats...lol... ils n'arrivent pas jusqu’au recipient bonne soirée à vous Vic
 

Perceval

Grand poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
1,998
J'aime
2,610
Points
123
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
Voir la pièce jointe 14412 Voir la pièce jointe 14413


Les liserons, enlaçaient, les grilles du lycée,
les mésanges, effrontées,semblaient, fort,apprécier,
dans la cour dépeuplée,
les miettes des goûters, qu'avides elles picoraient.

Je tentais d’étudier, écoutant leurs arpèges,
quelques peu dissipée, j'observais le manège,
des élèves cruelles,
et voyaient les oiseaux, s'enfuir a tire d'ailes.

tandis que du préau, les cailloux s'échappaient.
Trop nombreuses, dès la seconde, nous devions patienter,
pour sortir en récré,
moi devant mes cahiers, je voulais les tancer,

venger mes protégées, c'est donc en fin d'année,
que je pus assouvir, le plan qui consistait,
à venir les hanter,
dans les toilettes des filles, en costume d'effraie.

J'y suis donc parvenu, au grand dam des aînées,
qui finirent par en rire, et par me pardonner,
elles prirent, la défense,
d'oiseaux persécutés, par ces viles maltraitances,

croyant être excusées, parce que toujours premières,
quelques fillettes en pleur, confièrent leur misère,
auprès des professeurs,
qui en argumentant, purent leur faire un peu peur,

promettant des sanctions, si elles continuaient.
Je suis fière, aujourd'hui, d'avoir contribué,
à sauver, des couvées,
qui depuis, nichent et chantent, dans les micocouliers......

Vic juin 2019
C'est poème que l'on ne peut que aimer
Ecolo tu était avant d'être écolière ! humour :-(
Gros bisous
Perceval code_reussi.jpg
 
inscrivez-vous

Membres en ligne

Haut