• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème L'esprit d'excellence

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,501
J'aime
15,477
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Défi du 20 au 26 juin 2022
Défi : Un poème avec les deux vers suivants d’Alphonse de Lamartine:
" Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre " (vers 1 imposé)
" Devant un coin du ciel qui brille entre les toits "
Forme : libre (ici, Sonnet - Opus n° 3)

L'ESPRIT D'EXCELLENCE (à une amie)

" Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre "
Tu composes des vers pour chasser ton ennui,
Là sur ton reposoir, interrogeant la nuit,
Tu débauches l'hiver des tréfonds de ton être.

L'abyssal déversoir où ta douleur s'empêtre,
Alimente un sonnet de mystère établi,
Sur lequel un fossoir peut tomber dans l'oubli,
Faute de pardonner l'escapade champêtre.

" Devant un coin du ciel qui brille entre les toits "
Tu hèles l'Eternel pour un vœu qu'il te doit,
Le coeur rempli d'espoir Ô qu'il se réalise...

Et tu poses tes mots sur le papier vélin,
Inspirée du silence de ton patelin,
L'esprit dans l'excellence que tu verbalises...

22 juin 2022
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
7,319
J'aime
14,358
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
Ce premier vers d'Alphonse de Lamartine se marie fort bien avec la suite de tes vers

Très beau partage Chess !
 
Dernière édition:

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,501
J'aime
15,477
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Ce premier vers d'Alphonse de Lamartine se marie fort bien avec la suite de tes vers

Très beau partage Chess !
Merci Moïse, j'essaie de faire oublier le contexte du défi en accentuant l'émotion poétique.
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,114
J'aime
1,782
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Défi du 20 au 26 juin 2022
Défi : Un poème avec les deux vers suivants d’Alphonse de Lamartine:
" Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre " (vers 1 imposé)
" Devant un coin du ciel qui brille entre les toits "
Forme : libre (ici, Sonnet - Opus n° 3)

L'ESPRIT D'EXCELLENCE (à une amie)

" Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre "
Tu composes des vers pour chasser ton ennui,
Là sur ton reposoir, interrogeant la nuit,
Tu débauches l'hiver des tréfonds de ton être.

L'abyssal déversoir où ta douleur s'empêtre,
Alimente un sonnet de mystère établi,
Sur lequel un fossoir peut tomber dans l'oubli,
Faute de pardonner l'escapade champêtre.

" Devant un coin du ciel qui brille entre les toits "
Tu hèles l'Eternel pour un vœu qu'il te doit,
Le coeur rempli d'espoir Ô qu'il se réalise...

Et tu poses tes mots sur le papier vélin,
Inspirée du silence de ton patelin,
L'esprit dans l'excellence que tu verbalises...

22 juin 2022
PUIS à mon tour risquer quelques mots ? ( je ne sais pas si c'est ici que l'on poste )

Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre

En méditants sur les meilleurs jours de ta vie

Qui resurgissent du fond de ton oubli

Ton coeur résonne tout au fond de ton être


Devant un coin du ciel qui brille entre les toits

La route luisante de pluie , la haut sur la colline

Te rappelle l’instant ou son ombre divine

Comme un fantôme se dirigeant vers toi



Cette floue inscrite au fond de ta mémoire

Tu attendais d’enfin le serrer dans tes bras

Lui dire que tu l’aimes , qu’il ne s’en aille pas

A cette cruelle guerre qui marquera ton histoire



Car il n’est jamais revenu

Alors tu restes à la fenêtre

A l’heure ou il avait disparu
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,501
J'aime
15,477
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
PUIS à mon tour risquer quelques mots ? ( je ne sais pas si c'est ici que l'on poste )

Quand, assise le soir au bord de ta fenêtre

En méditants sur les meilleurs jours de ta vie

Qui resurgissent du fond de ton oubli

Ton coeur résonne tout au fond de ton être


Devant un coin du ciel qui brille entre les toits

La route luisante de pluie , la haut sur la colline

Te rappelle l’instant ou son ombre divine

Comme un fantôme se dirigeant vers toi



Cette floue inscrite au fond de ta mémoire

Tu attendais d’enfin le serrer dans tes bras

Lui dire que tu l’aimes , qu’il ne s’en aille pas

A cette cruelle guerre qui marquera ton histoire



Car il n’est jamais revenu

Alors tu restes à la fenêtre

A l’heure ou il avait disparu
Superbe écho ! Belle participation au défi ! Merci ECNI :)
 
Haut