• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Muses masquées virus niqué!

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,002
J'aime
4,527
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Muses masquées virus niqué!


"la lutte était ardente et noire"
Il fallait acheter à manger et à boire
Mais des hordes sauvages dévastant les rayons
Fonçaient vers les produits comme des bataillons
Des vides absolus dénonçaient les pillages,
Disparurent les nouilles moururent les potages
Et même les conserves en leur prison de fer
Ne purent résister aux rapaces pervers.
Il fallait zigzaguer pour ne pas être atteint
Par les tousseurs stockant de quoi faire un festin.​

Et les masques manquant chez les apothicaires
Il fallait d'un mouchoir se faire une barrière
Bien qu’il se propageât que le simple textile
Portait le sale virus leur faisant de la bile.
Bref le combat fut rude et je ne pus trouver
La moindre pomme de terre tout s'était envolé
Quelques denrées pourtant restèrent disponibles
Mais il fallait foncer toutes devenaient cibles..
Du virus maintenant on connaît la nuisance
Il entraîne les gens vers la pire démence.​

Le cerveau est atteint et le neurone est terne
Il met l’intelligence de tout humain en berne
Donc il faut se garder de ramasser la bête
Pour ne pas devenir victime et puis squelette.
Muses gardez vous à gauche puis gardez vous à droite
Sachez que le virus lâchement vous convoite.
Soutenez le combat bouchez vos orifices
Plus le mal est petit plus il montre son vice.​

Hélas il faut aussi redouter l’autre mal
Qui arrive en rampant par télé par journal
Les candidats divers qui visant l’Élysée
de conneries nouvelles nous auront épuisés
Le con vide politique va se mettre au balcon
Et le bec en avant comme font les faucons
Il va persuader d’admirer sa sottise
En exauçant de tous les folles convoitises
Or le virus des urnes étant toujours malsain
Tout hâbleur excessif peut cacher un crétin.​




 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
15,729
J'aime
19,271
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
En ligne
#3
Muses masquées virus niqué!


"la lutte était ardente et noire"
Il fallait acheter à manger et à boire
Mais des hordes sauvages dévastant les rayons
Fonçaient vers les produits comme des bataillons
Des vides absolus dénonçaient les pillages,
Disparurent les nouilles moururent les potages
Et même les conserves en leur prison de fer
Ne purent résister aux rapaces pervers.
Il fallait zigzaguer pour ne pas être atteint
Par les tousseurs stockant de quoi faire un festin.​

Et les masques manquant chez les apothicaires
Il fallait d'un mouchoir se faire une barrière
Bien qu’il se propageât que le simple textile
Portait le sale virus leur faisant de la bile.
Bref le combat fut rude et je ne pus trouver
La moindre pomme de terre tout s'était envolé
Quelques denrées pourtant restèrent disponibles
Mais il fallait foncer toutes devenaient cibles..
Du virus maintenant on connaît la nuisance
Il entraîne les gens vers la pire démence.​

Le cerveau est atteint et le neurone est terne
Il met l’intelligence de tout humain en berne
Donc il faut se garder de ramasser la bête
Pour ne pas devenir victime et puis squelette.
Muses gardez vous à gauche puis gardez vous à droite
Sachez que le virus lâchement vous convoite.
Soutenez le combat bouchez vos orifices
Plus le mal est petit plus il montre son vice.​

Hélas il faut aussi redouter l’autre mal
Qui arrive en rampant par télé par journal
Les candidats divers qui visant l’Élysée
de conneries nouvelles nous auront épuisés
Le con vide politique va se mettre au balcon
Et le bec en avant comme font les faucons
Il va persuader d’admirer sa sottise
En exauçant de tous les folles convoitises
Or le virus des urnes étant toujours malsain
Tout hâbleur excessif peut cacher un crétin.​




Avec vos écrits onnn'est jamais déçu
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Haut