• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème On first looking into Chapman's Homer

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,560
J'aime
12,600
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Traduction et adaptation d'un sonnet de John Keats en français

J'ai beaucoup voyagé grâce à de très bons livres,
Découvrant maints pays et merveilleux royaumes...
J'ai parcouru les mers autours d'îlots fantômes,
Dans lesquels Apollon rendait les bardes ivres.

Du lointain horizon, souvent, il se délivre,
Ce qu'Homère appelait " l'inaccessible-à-l'homme ",
Toutefois j'en avais point ressenti l'amome,
Jusqu'à ce que Chapman me le fasse revivre...

Je pus sentir alors comme un esprit divin,
Comme un monde nouveau m'apparaître au lointain,
Tout comm' l'hardi Cortez, lorsqu'avec des yeux d'aigles,

Il scruta l'océan (tandis que ses marins
Le dévisageaient tous avec un air espiègle)
Silencieux, l'oeil rivé sur un pic du Darien...


traduit le 11 novembre 2001
 

Zoé

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
799
J'aime
1,006
Points
158
Age
53
Localité
Sarthe
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Pas évident du tout de traduire un poème, de maintenir des rimes tout en gardant l'âme originale.
Le livre offre au lecteur de voyager dans sa tête. Nul besoin de visa, les frontières ont disparu. L'imaginaire est le plus beau des vaisseaux.
Merci pour ce partage, Chessmec, c'est une jolie découverte
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,644
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Traduction et adaptation d'un sonnet de John Keats en français

J'ai beaucoup voyagé grâce à de très bons livres,
Découvrant maints pays et merveilleux royaumes...
J'ai parcouru les mers autours d'îlots fantômes,
Dans lesquels Apollon rendait les bardes ivres.

Du lointain horizon, souvent, il se délivre,
Ce qu'Homère appelait " l'inaccessible-à-l'homme ",
Toutefois j'en avais point ressenti l'amome,
Jusqu'à ce que Chapman me le fasse revivre...

Je pus sentir alors comme un esprit divin,
Comme un monde nouveau m'apparaître au lointain,
Tout comm' l'hardi Cortez, lorsqu'avec des yeux d'aigles,

Il scruta l'océan (tandis que ses marins
Le dévisageaient tous avec un air espiègle)
Silencieux, l'oeil rivé sur un pic du Darien...


traduit le 11 novembre 2001

Joli soir cher Chess,

Tu as bien du talent pour traduire tout en respectant les rimes : vraiment c'est très fort (y)
Quand on est bon en français, on est bon en version : c'est aussi mon cas. " sourire"

Bien à toi

Rose ***
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
4,764
J'aime
6,540
Points
248
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Tu relates histoire de 'Homer' des 'Simpson'....?
Un peu complexe ton poème mais j'aime bien.
Quel poète.Bravo.
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Une traduction est un travail délicat, j'en connais la difficulté pour l'avoir pratiqué avec certains de mes textes écrits en anglais puis traduits en français. C'était pour moi plus facile car complètement imprégné de l'esprit de l'auteur (sourire).

Bravo pour ce travail !

Belle journée
Pierre
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut