• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Pour m'être tant blessé...

Thierry Cabot

Poète confirmé
Inscrit
23 Juillet 2019
Messages
55
J'aime
96
Points
68
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Pour m’être tant blessé dans toutes les demeures,

N’ai-je pas moins de bleu que de gris ou de noir ?

A mon sein faible et nu, cogne le désespoir

Qui ne sait rien du jour, qui n’entend rien des heures.



Quelles heures ? Le temps piétina les meilleures,

Et demain tend déjà son ignoble miroir

Comme s’il me fallait de trottoir en trottoir

Ne croiser que mon ombre et mes quêtes mineures.



« J’aurais pu… j’aurais pu… » Les regrets malfaisants

Tachent de sang amer le canevas des ans ;

A ma montre il est tard et l’aiguille elle-même



Semble ne point savoir ce qui la fait courir.

Face à la brume, au deuil que chaque douleur sème,

Mon Dieu ! ce n’est plus vivre et ce n’est pas mourir.
 

Oyem

Grand poète
Inscrit
3 Mars 2019
Messages
1,671
J'aime
2,984
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Pour m’être tant blessé dans toutes les demeures,

N’ai-je pas moins de bleu que de gris ou de noir ?

A mon sein faible et nu, cogne le désespoir

Qui ne sait rien du jour, qui n’entend rien des heures.



Quelles heures ? Le temps piétina les meilleures,

Et demain tend déjà son ignoble miroir

Comme s’il me fallait de trottoir en trottoir

Ne croiser que mon ombre et mes quêtes mineures.



« J’aurais pu… j’aurais pu… » Les regrets malfaisants

Tachent de sang amer le canevas des ans ;

A ma montre il est tard et l’aiguille elle-même



Semble ne point savoir ce qui la fait courir.

Face à la brume, au deuil que chaque douleur sème,

Mon Dieu ! ce n’est plus vivre et ce n’est pas mourir.
"Ne croiser que mon ombre" ... tout est si bien dit ici de la solitude !
Un beau partage clair-obscur 😊
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,314
J'aime
4,898
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#12
Pour m’être tant blessé dans toutes les demeures,

N’ai-je pas moins de bleu que de gris ou de noir ?

A mon sein faible et nu, cogne le désespoir

Qui ne sait rien du jour, qui n’entend rien des heures.



Quelles heures ? Le temps piétina les meilleures,

Et demain tend déjà son ignoble miroir

Comme s’il me fallait de trottoir en trottoir

Ne croiser que mon ombre et mes quêtes mineures.



« J’aurais pu… j’aurais pu… » Les regrets malfaisants

Tachent de sang amer le canevas des ans ;

A ma montre il est tard et l’aiguille elle-même



Semble ne point savoir ce qui la fait courir.

Face à la brume, au deuil que chaque douleur sème,

Mon Dieu ! ce n’est plus vivre et ce n’est pas mourir.
j'aurais pu, j'aurais pu! qui donc n'a pas de regret de ce qui aurait pu être fait pour changer un destin, ne pas avoir saisi une chance qui s'est présentée, tous nous avons laissé filer un moment important, mais
il faut toujours garder l'espoir, d'autres demains se présenterons, il faut trouver en soi la force
de faire face a sa douleur, la prendre comme une leçon que la vie nous inflige, et ne pas oublier que souvent alors dans son autre main, elle cache une récompense!
 
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
1,500
J'aime
2,895
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#15
un ressentit sur le fil de la vie qui se déroule inéluctablement une très agréable relecture vraiment magnifique ....on en veut encore ....merci Vic
 

Zaza_Dabord

Grand poète
Inscrit
5 Octobre 2018
Messages
1,719
J'aime
2,686
Points
173
Localité
Paris
Je suis
Une femme
Hors ligne
#17
Les regrets sont des coups de poignards au néant
Et s'il n'est pas trop tard, vivre puisqu'il est encore temps

Joli et émouvant partage
Amitiés soleil

Z. :)
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut