• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Poème Quand le Spleen vous glace.......!

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,683
J'aime
4,532
Points
123
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Quand le blues importun vous envahit le soir,
Il fait germer les passions délétères, submergées d'espoir.
Il vous fige sur vous-même, vous happe,
Vous enserre, vous étouffe, vous glace.

Je suis seul face à mes sentiments mitigés.
J'écris à l'encre noire mes désirs aliénés.
J'implore du fond des ténèbres une lampe allumée.
Je maudis les piqués de l'esprit, les fats emplumés.

J'écoute au travers de la porte close, une voix,
Sera-t-elle celle de la discorde, ou de bon aloi.
Et les idées se choquent, s'entrechoquent, le cynisme,
Tout doit être perdu, ancre lancée vers l'hédonisme.

Tentons désespérément de raccorder certains neurones,
Ils sont en folie, éloignés de tout contrôle.
Enfin, cerveau, cervelet et tous tes composants,
Un peu de javel douche, ce serait plus reposant!

Et la nuit, et le noir plus noir que noir,
Perdurent et perdurent encore, égratignant votre mémoire,
Vous plongeant désespérément au fond de vos désirs.

Le matin clair vous illumine, pour cesser de maudire,
Oublier vos angoisses, et embrasser l'ami avenir.



C'est réel...et fictif!!!LOL



RP
 

Sentimentale

Maître poète
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
6,718
J'aime
7,173
Points
123
Age
72
Localité
Grenoble
Je suis
Une femme
En ligne
#5
Qui peut se ranger de ne jamais avoir et de coup de blues ???? Personne . C'est humain et le soleil revient toujours
Bonne journée
Amicalement
Gaby
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
3,523
J'aime
6,071
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Quand vient le spleen du soir, approche l'écritoire,
Laisse aller ta plume baigner dans l'encre noire,
Ta douleur s'allume quand vient le désespoir,
L'inspiration veut voir quand le coeur broie du noir...

Cher RP, j'ai lu ton poème et... Le spleen du soir n'a rien de rédhibitoire... ça peut même donner naissance à de beaux textes comme le tien ;) Amitiés, cher poète au grand coeur !
 

marinette

Grand poète
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,979
J'aime
3,231
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Si c'est un coup de cafard, cela passe !
Le plus dur c'est lorsqu'il devient continuel...
Ces angoisses, ces peurs qui nous prennent la tête...

Bel écrit ! Merci et bonne soirée

Amitiés
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,305
J'aime
4,565
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Quand le blues importun vous envahit le soir,
Il fait germer les passions délétères, submergées d'espoir.
Il vous fige sur vous-même, vous happe,
Vous enserre, vous étouffe, vous glace.

Je suis seul face à mes sentiments mitigés.
J'écris à l'encre noire mes désirs aliénés.
J'implore du fond des ténèbres une lampe allumée.
Je maudis les piqués de l'esprit, les fats emplumés.

J'écoute au travers de la porte close, une voix,
Sera-t-elle celle de la discorde, ou de bon aloi.
Et les idées se choquent, s'entrechoquent, le cynisme,
Tout doit être perdu, ancre lancée vers l'hédonisme.

Tentons désespérément de raccorder certains neurones,
Ils sont en folie, éloignés de tout contrôle.
Enfin, cerveau, cervelet et tous tes composants,
Un peu de javel douche, ce serait plus reposant!

Et la nuit, et le noir plus noir que noir,
Perdurent et perdurent encore, égratignant votre mémoire,
Vous plongeant désespérément au fond de vos désirs.

Le matin clair vous illumine, pour cesser de maudire,
Oublier vos angoisses, et embrasser l'ami avenir.



C'est réel...et fictif!!!LOL



RP
A qui n'est il jamais arrivé d'avoir ce coup de blues désespéré, durant lequel les pires idées noires nous assaillent, c'est terrible avec quels vices elles cernent notre cerveau, se bousculent pour y entrer, et tout y passe, le temps aussi, alors j'allume ma lampe prends le livre que j'ai préparé pour ce cas, un livre gai et des histoires qui me font rire, et, je m'endors !
Le conseil de Chessmec aussi est bon, écrire, mais, comme on écrira des choses tristes ou tragiques, on écrira sans doute un poème poignant, qui chassera le sommeil encore plus loin!
 

troubadour

Grand poète
Inscrit
19 Avril 2019
Messages
608
J'aime
1,194
Points
98
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Quand le blues importun vous envahit le soir,
Il fait germer les passions délétères, submergées d'espoir.
Il vous fige sur vous-même, vous happe,
Vous enserre, vous étouffe, vous glace.

Je suis seul face à mes sentiments mitigés.
J'écris à l'encre noire mes désirs aliénés.
J'implore du fond des ténèbres une lampe allumée.
Je maudis les piqués de l'esprit, les fats emplumés.

J'écoute au travers de la porte close, une voix,
Sera-t-elle celle de la discorde, ou de bon aloi.
Et les idées se choquent, s'entrechoquent, le cynisme,
Tout doit être perdu, ancre lancée vers l'hédonisme.

Tentons désespérément de raccorder certains neurones,
Ils sont en folie, éloignés de tout contrôle.
Enfin, cerveau, cervelet et tous tes composants,
Un peu de javel douche, ce serait plus reposant!

Et la nuit, et le noir plus noir que noir,
Perdurent et perdurent encore, égratignant votre mémoire,
Vous plongeant désespérément au fond de vos désirs.

Le matin clair vous illumine, pour cesser de maudire,
Oublier vos angoisses, et embrasser l'ami avenir.



C'est réel...et fictif!!!LOL



RP
C'est poignant!
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,683
J'aime
4,532
Points
123
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
ah! ces moments de doute,d'angoisse;Quand on se perd en soi même;quand la réalité nous échappe!Mais les angoisses s'estompent et le soleil réapparait;C'etait un coup de blues!!!!ça va passer!

eh oui quand on commence par broyer du noir!!!


merci d'être venue


amiitiés

RP
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,683
J'aime
4,532
Points
123
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
j'entends au loin dans le lointain ronfler

et mon spleen vous l'avez abandonné???


un beau dix sylllabes!!!!LOL

bon WE


RP
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,689
J'aime
6,222
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13
Sur l'écran noir de tes nuits blanches, tu te fais ton cinéma...

Un sacré spleen !

Je te souhaite une excellent week end.
Amicalement
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
3,469
J'aime
4,388
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
REMONTADA
Si ce poème pourra aider les suicidaires d'éviter le geste fatal.
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,683
J'aime
4,532
Points
123
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
A qui n'est il jamais arrivé d'avoir ce coup de blues désespéré, durant lequel les pires idées noires nous assaillent, c'est terrible avec quels vices elles cernent notre cerveau, se bousculent pour y entrer, et tout y passe, le temps aussi, alors j'allume ma lampe prends le livre que j'ai préparé pour ce cas, un livre gai et des histoires qui me font rire, et, je m'endors !
Le conseil de Chessmec aussi est bon, écrire, mais, comme on écrira des choses tristes ou tragiques, on écrira sans doute un poème poignant, qui chassera le sommeil encore plus loin!

ah l'humain est faible.....il est sujet aux troubles divers de l'existence


merci EMIE


amitiés

Rp
 

Victoria5983

Grand poète
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
1,231
J'aime
2,361
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#20
Quand le blues importun vous envahit le soir,
Il fait germer les passions délétères, submergées d'espoir.
Il vous fige sur vous-même, vous happe,
Vous enserre, vous étouffe, vous glace.

Je suis seul face à mes sentiments mitigés.
J'écris à l'encre noire mes désirs aliénés.
J'implore du fond des ténèbres une lampe allumée.
Je maudis les piqués de l'esprit, les fats emplumés.

J'écoute au travers de la porte close, une voix,
Sera-t-elle celle de la discorde, ou de bon aloi.
Et les idées se choquent, s'entrechoquent, le cynisme,
Tout doit être perdu, ancre lancée vers l'hédonisme.

Tentons désespérément de raccorder certains neurones,
Ils sont en folie, éloignés de tout contrôle.
Enfin, cerveau, cervelet et tous tes composants,
Un peu de javel douche, ce serait plus reposant!

Et la nuit, et le noir plus noir que noir,
Perdurent et perdurent encore, égratignant votre mémoire,
Vous plongeant désespérément au fond de vos désirs.

Le matin clair vous illumine, pour cesser de maudire,
Oublier vos angoisses, et embrasser l'ami avenir.



C'est réel...et fictif!!!LOL



RP
nous sommes tous enserrés étouffés par ce maudit spleen ...mais comme tu le dis bien ...tout a fait OK avec Chess ...amitiés Vic
 
inscrivez-vous

Membres en ligne

Haut