• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Si je peux me permettre...

Benadel

Poète confirmé
Inscrit
21 Septembre 2018
Messages
105
J'aime
96
Points
93
Localité
Genève
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Si la parole est d'argent,
et le silence est d'or,
parler à bon escient,
est un trésor de bon sens.

Un homme à la tête rasée,
Racontait des billevesées ;
Une femme au teint pâle et terne,
Débagoulait des balivernes ;
Un jeunot au collet monté,
Débitait des insanités ;
Une fille pas très à l’aise,
Ne proférait que des fadaises.

Qu’avez-vous donc, êtres sensés,
De vouloir vous faire passer
Lorsque vous êtes en société
Pour des gens de notoriété ?
Vous présumez que vos paroles
Vous pareront d’une auréole
Et donneront de l’importance
À votre pâlotte existence.

Une dame à l’âme meurtrie,
S’adonnait à la clabauderie ;
Un jeune homme au sourire amère,
Aimait les propos de commère ;
Un monsieur très instruit,
Dénigrait tout le temps autrui ;
Cette jouvencelle au joyeux rire,
Ne cessait jamais de médire.

Autant de bouches qui déversent
Des mots et des phrases perverses ;
Autant de langues assassines,
Tellement pleines de vermines !
Devant ces vilaines offenses,
Les individus sans défense
Face à toutes les calomnies,
Sont totalement démunis.
Le mal s’en ira de la terre
Quand les gens voudront bien se taire
Car si la parole est d’argent,
Le silence est d’or, pauvres gens
Qui n’avez pas encore appris
Que quand s’exprime le mépris
Et que vous donnez libre cours
À des expressions à rebours
Du bon sens, de la bienséance,
On sombre dans la déchéance.
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,275
J'aime
4,304
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
En ligne
#5
Je crois que là tu as ouvert ton couteau suisse....
Quelle magnifique leçon de morale assaisonnée de si belle manière !!
jaimemonmarche_logo.png
 
Inscrit
5 Octobre 2018
Messages
2,103
J'aime
3,514
Points
173
Localité
Paris
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Ah ce silence, ce silence si angoissant parfois qu'il emplit les sots de bien des médisances...

Presqu'un hymne, joli :)
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,367
J'aime
12,889
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Je suis tout à fait d'accord,
Le silence est d'or...
Mieux vaut savoir se taire
Pour qui toujours déblatère...

Mais il n'y a pas que du négatif,
Il n'y a pas que des méchants parleurs...
Les propos très positifs
Portent une once de bonheur.

Tendre la main à plus malheureux
Lui sourire pour qu'il se sente mieux,
Lui tenir de gentils propos
L'encourager par ses mots

Rend à la parole ses lettres de noblesse
Et porte au monde la Sagesse.
Heureusement il n'y a pas que des mégères
Proférant leur hargne en propos délétères.

Fuyons les mauvais coucheurs
Crachant leurs méchantes humeurs.
Il existe beaucoup de gens gentils
Qui ne connaissent pas le mépris.

Il faut fuir tous ces gens que vous décrivez à juste titre.
Texte bien virulent contre les méchants.

Amicalement
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Joli jour Benabel

J'ai vraiment apprécié votre poème.
A médire, on ne gagne rien . A croire que certaines ou certains semblent habités par le Démon.
Ils ont le génie pour détruire ceux qui sont innocents.
Il faut alors impérativement s'en détourner encore faut-il en avoir la force.

Merci Benabel pour ce poème brillant

Rose *** qui vous remercie de lui tendre la main.
 
I

inconnue

Invité
Hors ligne
#10
voilà un poème que j'ai bien apprécié, qu'il ne parle pas pour ne rien dire !
la médisance est une arme comme la langue est une arme qui peut tuer !

kdo :
 
Dernière édition par un modérateur:
Inscrit
23 Janvier 2019
Messages
745
J'aime
1,297
Points
148
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
Si la parole est d'argent,
et le silence est d'or,
parler à bon escient,
est un trésor de bon sens.

Un homme à la tête rasée,
Racontait des billevesées ;
Une femme au teint pâle et terne,
Débagoulait des balivernes ;
Un jeunot au collet monté,
Débitait des insanités ;
Une fille pas très à l’aise,
Ne proférait que des fadaises.

Qu’avez-vous donc, êtres sensés,
De vouloir vous faire passer
Lorsque vous êtes en société
Pour des gens de notoriété ?
Vous présumez que vos paroles
Vous pareront d’une auréole
Et donneront de l’importance
À votre pâlotte existence.

Une dame à l’âme meurtrie,
S’adonnait à la clabauderie ;
Un jeune homme au sourire amère,
Aimait les propos de commère ;
Un monsieur très instruit,
Dénigrait tout le temps autrui ;
Cette jouvencelle au joyeux rire,
Ne cessait jamais de médire.

Autant de bouches qui déversent
Des mots et des phrases perverses ;
Autant de langues assassines,
Tellement pleines de vermines !
Devant ces vilaines offenses,
Les individus sans défense
Face à toutes les calomnies,
Sont totalement démunis.
Le mal s’en ira de la terre
Quand les gens voudront bien se taire
Car si la parole est d’argent,
Le silence est d’or, pauvres gens
Qui n’avez pas encore appris
Que quand s’exprime le mépris
Et que vous donnez libre cours
À des expressions à rebours
Du bon sens, de la bienséance,
On sombre dans la déchéance.

Très fort.
La langue, ce si petit organe... 17 muscles, tout de même !
Il vut mieux chanter que parler.

Merci pour cette richesse de vocabulaire ; j'en ai appris et vous remercie.
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut