• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème A son corps défendant...

Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
... Je voudrais confesser une autre allégeance heureuse, un autre dévouement de mes sens à l'un des parfums de ton corps. Sent, ressent, goûte avec moi, laisse-toi portée par cette même odeur de l'amande qui m'enivre, force évocatrice, ma caresse sur ton corps lointain, ton souvenir se pressant contre le mien.

Anecdotiques trésors. Nouvelle invocation par le prosaïque devenu rituel. Et de l'imaginaire mêlé à la réalité je construis des images inaltérables comme des serments fait à tes splendeurs, des icônes contre l'Oubli, l'innommable Oubli...

L'eau chaude perlant sur ta peau, myriade scintillante, délicate broderie sur ma soyeuse naïade. Myriade de petites vapeurs qui s'élèvent et se rejoignent en une brume complice. Un nuage pour se dissimuler, se laisser posséder et contre la raison rigide et sans nuance laisser s'exprimer l'innocente affection entre les êtres, l'affectueux dialogue entre les corps.

Splendeur de l'être mille fois aimé, à mes soins confiant sa nudité de genèse, son paradis retrouvé. Et l'homme, sans difficulté sait se faire respectueux officier de ce culte, de ses yeux sans malice sait chasser la crainte dans les siens, sait calmer ses luxuriants démons en autant de pieuses tendresses, de pieuses promesses d'un attachement inconditionnel à son bien-être.

Mes mains rassurantes lentement s'attachent à justifier l'improbable scène. Aveugles, parcourent ton anatomie par cœur, fraternelles, te lavent et me lavent, et riant, l'homme et la femme, le garçon et la fille, le frère et la sœur, les enfants en leurs joyeux Eden, jouent longtemps avec l'eau et ne connaissent pas le froid, semblent n'avoir connu que la légèreté, le confort, la protection de cette nébuleuse insouciance.

Pieuses promesses et mes mains silencieuses s'appliquent sur ton corps, appliquent maintenant l'envoûtante amande et lentement serpentent le long de ta fastueuse nuque. Ta nuque si fine, si délicate en son fier soutien à ton antique profil, ta nuque si douce et par mes soins parfumée si proche de mes sens, de ma connaissance et de son arbre. Ta nuque si proche de mes lèvres et si soudain vulnérable à mon désir d'y goûter... Subliminal fruit défendu... Mes mains lentement glissent jusqu'à tes étroites épaules, et imperceptiblement les saisissent peu à peu pour te ramener à moi…

Et lentement serpentent mes rêves vers une toute autre hypnose, derrière toi je murmure cette phrase de la discorde, "à la plus belle des déesses." Tu ne te retourne pas, n'est peut-être pas consciente que deux cités ont fait deux amours, que deux cités bâties pour ton corps coexistent à l'étroit et pour toi viennent d'entrer en guerre.

L'Occident de ma transcendante tendresse et de ses royaumes décents que ta morale peut encore accepter ; contre un Orient tout entier vassal de ton empire opiacé… Orient voluptueux et sauvage, Orient des impitoyables dieux de l'ici-bas et des mortels passionnés par la quête du plus intense des maintenants.

Mes mains lentement glissent sur ton dos et chutent là où ta silhouette se fait la plus mince. Et mes bras se rappellent le chemin sous les tiens pour venir t'enlacer, et mes mains se rappellent d'instinct qu'elles ont été idéalement sculptées pour venir soutenir ta fabuleuse poitrine, fastueux Orient ! se rappellent et viennent orner de leurs deux étreintes tes seins en un fusionnel hommage des plaisirs tremblants et retrouvés…

A ta gauche serpente sur ta hanche un patient mouvement vers l'innocence rompue, ta respiration s'accélère, à ta droite distraite s'agrippent mes doigts à tes cheveux, et dans le but avoué de te provoquer un vertige où m'introduire, incline ta tête, trouble ta volonté le temps d'attirer ton visage sous le mien.

Tambours des cœurs ! Mes yeux dans les tiens pénètrent jusqu'au centre du temple raisonnable… L'intention d'y saccager l'autel de la retenue, de faire vaciller de leurs socles les statues de ton Juste Milieu! le seigneur se présente et offre à la belle la vision d'un paradis de flammes pour y célébrer leurs passions, la vision d'un monde refaçonné à leurs démesures, après le brasier, juste pour eux deux, comme un éternel recommencement...

Et pourtant… Ta ferme Raison… Et tout ce que tu ne veux pas souffrir d’avantage…Ton regard implorant le respect de notre serment…devant moi, le Sacré… pliant le genou, à tes pieds je dépose ces mêmes armes sacrilèges qui te transforment chaque jour un peu plus en fantôme idéal...

Pourrais-je un jour me repentir de la violence qui t’adore et te nie ?

2015 (protégé par droits d'auteur)
 
Dernière édition:

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,937
J'aime
5,015
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
c'est dommage qu'il ne soit pas davantage commenté!!

C'est pourtant vraiment une merveille d'écriture!!!

Ton côté "Malédiction".....tu l'abandonneras un jour dans l'au-délà!!!!lol


kénavo


RP
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
c'est dommage qu'il ne soit pas davantage commenté!!

C'est pourtant vraiment une merveille d'écriture!!!

Ton côté "Malédiction".....tu l'abandonneras un jour dans l'au-délà!!!!lol


kénavo


RP
Ah ben non! C'est justement là qu'il me seras utile... Devenir un esprit frappeur pour posséder mediums ou shamans et continuer à écrire depuis l'au-delà... ;)
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
c'est dommage qu'il ne soit pas davantage commenté!!

C'est pourtant vraiment une merveille d'écriture!!!

Ton côté "Malédiction".....tu l'abandonneras un jour dans l'au-délà!!!!lol


kénavo


RP
Et oui c'est vrai qu'il y a pas beaucoup de vues, alors qu'il est plutôt abordable celui-ci... Mais il y a pas eu beaucoup d'affluence aujourd'hui. Je le sais, j'ai pas de vie, j'ai vérifié toutes les 30 minutes... ;) hahahaha!
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Comme j'aurais aimé qu'un homme me parle comme tu le fais, Quentin :) !

Voilà une poésie comme je les aime ! Et quelle délicatesse dans tes expressions !

Etincelant ce poème : BRAVO Quentin
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
Me revoilà pour applaudir à cette intelligence de mots que tu as , Quentin !

Je n'ai pas cette aisance hélas !
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
Comme j'aurais aimé qu'un homme me parle comme tu le fais, Quentin :) !

Voilà une poésie comme je les aime ! Et quelle délicatesse dans tes expressions !

Etincelant ce poème : BRAVO Quentin
arf c'est ce qu'elles disent... mais quand elles reçoivent des trucs dans le genre bizarrement j'ai plus trop de réponse... ;)
 
Dernière édition:

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#12
arf c'est ce qu'elles disent... mais quand elles mais quand elle reçoivent des trucs dans le genre bizarrement j'ai plus trop de réponse... ;)
C'est étonnant ! Il est vrai que je suis un peu particulière : donc j'aurai bien réagi en lisant ce poème ;) !
Je suis toujours plus ou moins en conflit avec les femmes : bizarre !
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
Comme j'aurais aimé qu'un homme me parle comme tu le fais, Quentin :) !

Voilà une poésie comme je les aime ! Et quelle délicatesse dans tes expressions !

Etincelant ce poème : BRAVO Quentin
Nan j'abuse, elle l'avais trouvée beau en plus... mais bon, ça c'est les jolies formes... dans la vraie vie véritable j'étais très usant à vivre...
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
C'est étonnant ! Il est vrai que je suis un peu particulière : donc j'aurai bien réagi en lisant ce poème ;) !
Je suis toujours plus ou moins en conflit avec les femmes : bizarre !
ben si tu lis entre les lignes (parceque tout ce que j'écris s'est réellement passé) c'est quand même assez tordu de vivre ça, on était plus ensemble, et moi j'ai mis pas mal de temps à faire le deuil... en temps réel c'est assez perturbant comme texte...
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#15
Nan j'abuse, elle l'avais trouvée beau en plus... mais bon, ça c'est les jolies formes... dans la vraie vie véritable j'étais très usant à vivre...
Ah bon ! Mon ex disait de mes poèmes qu'ils étaient " abscons " et ça a bien failli me faire renoncer à l'écriture .
Il me disait que je lui tournais le dos tout le temps : bah bien sûr j'écrivais :( !
Et ça l'insupportait considérablement :censored:
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
Ah bon ! Mon ex disait de mes poèmes qu'ils étaient " abscons " et ça a bien failli me faire renoncer à l'écriture .
Il me disait que je lui tournais le dos tout le temps : bah bien sûr j'écrivais :( !
Et ça l'insupportait considérablement :censored:
dur... :( Ben oui c'est pas évident c'est une activité très solitaire...
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#18
ben si tu lis entre les lignes (parceque tout ce que j'écris s'est réellement passé) c'est quand même assez tordu de vivre ça, on était plus ensemble, et moi j'ai mis pas mal de temps à faire le deuil... en temps réel c'est assez perturbant comme texte...
Je comprends ça : on n'oublie jamais rien ... tout laisse une marque, Quentin !
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#20
Ah bon ! Mon ex disait de mes poèmes qu'ils étaient " abscons " et ça a bien failli me faire renoncer à l'écriture .
Il me disait que je lui tournais le dos tout le temps : bah bien sûr j'écrivais :( !
Et ça l'insupportait considérablement :censored:
Oui il faut vraiment vivre avec un ange pour qu'il comprennes et soutiennes ça... Mais avec leurs injonctions à la con au bonheur, les gens se sentent frustré si ils sont pas en train de tout "vivre à fond", d'aller partout voir ailleurs ...
 
Dernière édition:

Membres en ligne

Haut