• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Aujourd'hui comme hier

Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,368
J'aime
15,974
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
En ligne
#1
Aujourd'hui comme hier
De toi je suis si fier
Ta plume me l'écrit
Mais toi tu me le dis

Tes notes de musique
M'ont offert ce déclic
Et si je me vois belle
Je suis ton éternelle

Dans la douceur du soir
Tes larmes je veux boire
Dis moi des mots si doux
Des mots que l'on dit fous

Ô nuit pleine d'étoiles
E tends sur moi ton voile
Mais dès le petit jour
Pour toi tous mes atours

Dans mes bras veux tu bien
Pour toujours être mien ?
Et alors notre ciel
Aura un goût de miel
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,568
J'aime
12,607
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
écho à << Aujourd'hui comme hier >> de Gaby :

Sonnet pour Emmanuelle H.

Hier je me promenais sur la voie du passé,
Méditant sur l'amour que je vous ai voué,
Ma muse m'amenait un sonnet dévoué
A louer vos atours par mes yeux embrassés...

Je me sentais si fort, dans vos bras enlacé...
Je bandais pour de bon quand je vous regardais,
Malgré tous mes efforts, je n'ai su vous garder,
Moi, le jeune barbon, je vous embarrassais...

Ma beauté n'était pas à vos yeux évidente,
J'étais un vagabond et vous ma confidente,
Nous n'étions pas du tout, issus du même monde...

La Bête aimait la Bell' de façon évidente,
Mon défaut d'ambition ne fut pas incidente,
Dans votre décision de rompre avec l'immonde...

10 janvier 2019
 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,368
J'aime
15,974
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
En ligne
#5
écho à << Aujourd'hui comme hier >> de Gaby :

Sonnet pour Emmanuelle H.

Hier je me promenais sur la voie du passé,
Méditant sur l'amour que je vous ai voué,
Ma muse m'amenait un sonnet dévoué
A louer vos atours par mes yeux embrassés...

Je me sentais si fort, dans vos bras enlacé...
Je bandais pour de bon quand je vous regardais,
Malgré tous mes efforts, je n'ai su vous garder,
Moi, le jeune barbon, je vous embarrassais...

Ma beauté n'était pas à vos yeux évidente,
J'étais un vagabond et vous ma confidente,
Nous n'étions pas du tout, issus du même monde...

La Bête aimait la Bell' de façon évidente,
Mon défaut d'ambition ne fut pas incidente,
Dans votre décision de rompre avec l'immonde...

10 janvier 2019
Ravie Tony de t'avoir inspiré ce beau sonnet.
Je m'attendais à un écho de ta part aujourd'hui
Bonne soirée
Bises et merci
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps
Haut