• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Bibliographie

Inscrit
19 Janvier 2019
Messages
427
J'aime
734
Points
148
Age
61
Localité
Montfort-sur-Meu et Berrien , Bretagne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1

Ce nouveau monde qui se prépare
Se construit en méprisant les égards.
Quand certains gravissent les cimes
D’autres deviennent le peuple de l’abîme.

Le talon de fer depuis longtemps moulé
Est prêt à servir et à faire s’écrouler
Les dernières pierres de l’ultime rempart
De ceux qui n’auront plus de droit, nulle part.

Malheureusement la force des forts
N’est pas destinée à redresser les torts.
La gueule des fauves au croc-blanc
Se teinte du sang rouge des innocents.

Le dieu tombé du ciel
A remplacé le miel par le fiel.
Alors les condamnés à vivre
Bien trop souvent s’enivrent.

Lassé par le cynisme du Loup des mers
Un homme a renié le dieu de ses pères.
Il entre au cabaret de la dernière chance
Boire une ultime pinte d’espérance.

Cette écriture de l’histoire des siècles futurs
N’est finalement qu’une clairvoyante mesure.
Alors changeons ce sinistre décor
Pour rêver un peu de la ruée vers l’or.



J’ai envie de construire un feu
Pour réchauffer mon âme de gueux.
En attendant la radieuse aurore
Je brûle ma provision de bois mort.

Je fonds devant une fille des neiges,
Une aventureuse qui m’a pris au piège.
Dans ma quête d’éternelle paix
Je réponds à l’appel de la forêt.

Dans un ciel, aux mille vers luisants,
Harmonieusement épinglés sur une toile,
Je deviens le vagabond des étoiles,
Délivré par un vent puissant.

Les volutes de fumée dessinent trois cœurs
Qui s’envolent et emportent le malheur.
Pour l’amour et rien d’autre
Je veux devenir un apôtre.

Je n’ai qu’une envie :
Cultiver l’amour de la vie.
Dans ma tête, à l’infini, résonne
L’idéal puissant de Jack London.
J’aimerais tant que dans cette nuit qui finit
Se dissipent à jamais les temps maudits


Montfort, le 26/06/2018
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,905
J'aime
9,646
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
Cette écriture de l’histoire des siècles futurs
N’est finalement qu’une clairvoyante mesure.
Alors changeons ce sinistre décor
Pour rêver un peu de la ruée vers l’or.

La ruée vers l'or, un terme qui hélas reste dans les mémoires comme le synonyme de génocide (amérindiens) mais ici il est en revanche orienté vers un autre horizon, je gage !

Très joli texte sur ce monde et ses vices commandités par les forts qui ont de tout temps
assujetti les "faibles" bien souvent c'est le besoin de retrait du monde dit civilisé qui semble être
la porte de sortie, mais nous sommes et nous restons assujettis et presque complices sans le vouloir
des multinationales... La chute du dieu ceint d'une émeraude en son front n'apporte pas que la lumière
en ce monde... Amicalement !
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,384
J'aime
12,906
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Belle envolée lyrique, point, contrepoint.
Un début très négatif et un écho très positif.

Finissant sur une note d'espoir : la fin des temps maudits.

Bravo !
 
Inscrit
19 Janvier 2019
Messages
427
J'aime
734
Points
148
Age
61
Localité
Montfort-sur-Meu et Berrien , Bretagne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Cette écriture de l’histoire des siècles futurs
N’est finalement qu’une clairvoyante mesure.
Alors changeons ce sinistre décor
Pour rêver un peu de la ruée vers l’or.

La ruée vers l'or, un terme qui hélas reste dans les mémoires comme le synonyme de génocide (amérindiens) mais ici il est en revanche orienté vers un autre horizon, je gage !

Très joli texte sur ce monde et ses vices commandités par les forts qui ont de tout temps
assujetti les "faibles" bien souvent c'est le besoin de retrait du monde dit civilisé qui semble être
la porte de sortie, mais nous sommes et nous restons assujettis et presque complices sans le vouloir
des multinationales... La chute du dieu ceint d'une émeraude en son front n'apporte pas que la lumière
en ce monde... Amicalement !
Bonjour
en effet j'avais oublié ces génocides terribles.
Il est vrai qu'ils ne sont guère présent dans l'oeuvre de London , il évoque davantage la déchéance
des Indiens d'Alaska au contact des colonisateurs.
J'ai surtout retenu le coté "aventure" de ces histoires où des hommes ordinaires se sont frottés à une nature particulièrement rude . L'oeuvre de London est noire , très noire et le destin de son auteur tragique.
A bientôt
 

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

Anniversaires du jour

Haut