• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème d'amour Ces heures charmantes...

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,669
J'aime
5,031
Points
183
Age
64
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
sindrome-corazón-roto.png


Il enferma le souvenir de son existence
Dans cette présence irréelle et persistante

Au corps enfoui dans la déliquescence
L'image restée de ses yeux aux heures charmantes

Il lui semblait avoir dérober quelque chose
L'obsession de ses courbes immorales
Possession confuse que l'on n'expose
Troublante vision d'une ombre acéphale

Découvrant l'ampleur de son amertume

Son cœur n’étant pas assez vaste
Pour y enterrer ses souffrances posthumes
Le dos courbé, les mains transpercées de hastes


Cette obscurité qu'il était devenu
Préférant la nuit au jour
Embargo d'une folie promue
A une errance sans retour

En cherchant l'origine de ses failles
Dépendance à celle qu'il a tant aimé
Rendre au crépuscule le sang de ses entailles
Brûler encore ou sans bruit s'en aller...

 

Larsen

Grand poète
Inscrit
23 Janvier 2019
Messages
547
J'aime
996
Points
98
Localité
Ouest de la France
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Fabuleux !
Très belle expression impressionniste de ce manque qui déborde, en obsédante impossibilité de survivre à une disparition (ou séparation).
Le dernier vers pose ce terrible dilemme, et l'on sait combien il entraîne de drames.

Je t'envie sincèrement d'avoir capturé le contre jour, et cette culpabilité liée au refus de croire, l'incapacité à faire le deuil..
Poignant, vraiment (y)👻
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,669
J'aime
5,031
Points
183
Age
64
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
de ces très beaux vers.....

j'ai retenu ceux-ci....


Il lui semblait avoir dérober quelque chose
L'obsession de ses courbes immorales
Possession confuse que l'on n'expose
Troublante vision d'une ombre acéphale




bravo


BONNE SOIREE


RP
L'essentiel c'est de retenir des pensées qui enrichissent notre esprit...et ainsi nourrir notre cœur

Merci RP
 

marinette

Grand poète
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,570
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Cette obscurité qu'il était devenu
Préférant la nuit au jour
Embargo d'une folie promue
A une errance sans retour
J'ai lu et relu, j'ai aimé ....C'est fort !
Terrible douleur que tous ces ressentis face à la perte d'un être aimé.

Amitiés
 

Zaza_Dabord

Grand poète
Inscrit
5 Octobre 2018
Messages
2,441
J'aime
4,133
Points
173
Localité
Paris
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
Heure charmante aux courbes embobinantes comme fil dAriane qui nous mène inexorablement sur la crète d'un rêve azur :)

Joli
Z. :)
 
M

Minuit

Invité
Hors ligne
#11
Ce texte est parfaitement ciselé. c'est un bijou de psychologie, en plein dans le mille, chapeau l'artiste
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,669
J'aime
5,031
Points
183
Age
64
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Fabuleux !
Très belle expression impressionniste de ce manque qui déborde, en obsédante impossibilité de survivre à une disparition (ou séparation).
Le dernier vers pose ce terrible dilemme, et l'on sait combien il entraîne de drames.

Je t'envie sincèrement d'avoir capturé le contre jour, et cette culpabilité liée au refus de croire, l'incapacité à faire le deuil..
Poignant, vraiment (y)👻
Agréablement surpris par la pertinence de tes propos.....merci Larsen
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
4,988
J'aime
6,997
Points
248
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Un plaisir de lire ce beau poème, toujours porteur de message positif.
Par occasion je te souhaite un joyaux anniversaire.
Amitiés.
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
8,762
J'aime
15,838
Points
450
Je suis
Un homme
En ligne
#16
Très jolis vers, sur cette capacité à emmagasiner l'essence même de l'émotion empreinte de blessures infligées par les désirs suscités par la volonté d'affirmer son existence, en vivant tout simplement et en se donnant la chance d'atteindre un but, l'amour partagé, aimer et être aimé on aimerait appuyer sur la "touche pause" pour que rien ne change. Mais la vie est un film qui défile à chaque instant, comme les incessantes vagues qui viennent se briser sur les rochers. On a juste le temps d'apprécier ce que l'on a, et déjà ça nous échappe. Tout ce que nous accorde la vie nous est repris un jour. Ne restent que les souvenirs et le talent du poète pour émouvoir comme tu sais le faire. Je te souhaite un joyeux anniversaire cher Richard !

Moïse
 
Dernière édition:
Haut