• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Nouvelle CHRONIQUES DU 22 SEPTEMBRE 2.999 - 22 H, AN ZÉRO.

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,763
J'aime
5,408
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
CHRONIQUES DU 22 SEPTEMBRE 2.999 - 22 H, AN ZÉRO.

AMA, jeune écolière de sept ans, sentit le train d’infra-sons traverser son bracelet capteur. C’était la fin des cours de la journée. Elle sortit dans la cour de l’école, appuya sur son transporteur moléculaire, se dématérialisa et se retrouva dans la salle de séjour familiale.
Elle embrassa son grand père qui lisait le journal sur l’écran mural et, sans attendre, lui posa la question qui lui trottait dans la tête depuis le cours d’histoire du matin.
Papi, j’ai sept ans, nous sommes en l’année cinq du Temps Nouveau Intergalactique, je ne comprends pas bien ce décalage et le prof ne nous expliquera la guerre ultime et l’an zéro que le mois prochain. Voudrais-tu me raconter la raison de cet an zéro et me dire comment j’ai pu naître deux ans avant.
Le grand père éteignit le mur-journal et dit à sa petite fille : d’accord, AMA, je vais essayer mais sois attentive. Tu es née en 2.997 et nous sommes en 005 T.N.I. (temps nouveau Inter-galactique) et je dois remonter à la fin de 2.922 de l’ancien système pour tout expliquer
Venant de l’étoile Spica de la constellation de la Vierge, les XÉROPHORES attaquèrent la terre en octobre. Leurs vaisseaux dissimulés par l’essaim des météorites les Virginides, apparurent sur la terre, inexplicablement, du coté d’Orléans en France.

Leur pillage systématique de la terre la laissa dans un état tel que la population survivante ne représentait plus que le tiers de ce qu’elle était en 2.923.
Les terriens, les plus sains et les plus gras, furent congelés vivants, lyophilisés et envoyés en XÉROPHORIE septentrionale où on en fit des rations alimentaires pour ces extra-terrestres qui pillaient toutes les planètes où le vivant consommable existait.

Mais papi on les a laissé faire ? Personne ne s’est battu contre eux ?
Mais ma petite ils étaient si puissants qu’on ne put rien faire pour échapper aux prélèvements XEROPHORIQUES et seuls ceux qui surent et purent se cacher survécurent ?


Il fallut attendre 2.994 pour que des savants conçoivent une arme anti extra-terrestre à l’aide du réseau d’ordinateurs interplanétaires, non détruit par les envahisseurs qui n’y voyaient aucun intérêt alimentaire.
La période d’occupation des envahisseurs anthropophages fut, scientifiquement brillante. COMPUMAX, l’ordinateur regroupant
les savoirs de la terre, calcula que l’arme absolue
contre les XÉROPHORES devrait perturber leur constitution biologique sans altérer celle des terriens.

La science aidée par la chance, permit la découverte d’un nouvel élément chimique qui dé-coordonnait les forces tenant ensemble les atomes de l’ennemi. Il fut appelé le DÉSORDRIUM, car le Bordelatum, qu’avait proposé les plus jeunes étudiants ne sembla pas convenable.
On créa rapidement un canon à flux orienté d’atomes de DÉSORDRIUM et après un essai concluant, en l’espace de deux mois la totalité des XÉROPHORES fut détruite et leurs atomes dissociés rejetés dans l’hyper espace.

Alors Papi c’était fini ! Mais cela n’explique pas le temps zéro et le nouveau calendrier. - Sois patiente je n’ai pas encore tout dit.

La terre revint à son ambition première : dominer sous prétexte d’assurer sa sécurité. Après une guerre interplanétaire brève grâce au DÉSORDRIUM, et quelques troubles politiques, on eut enfin la paix et un seul président de l’univers, sur les terres duquel les soleils et lunes diverses ne se couchaient jamais.
Après les festivités de la victoire, le président MEGAPEUTOU décida deux choses essentielles
- Le DÉSORDRIUM, élément stratégique, serait propriété de la terre, qui l’exploiterait, le conserverait et le défendrait si besoin.
- Les connaissances de l’univers seraient accessibles à tous, mais regroupées en un seul lieu dans un ordinateur géant protégé par des flux de DÉSORDRIUM.

Seule la planète BOZONIGA convenait pour l’installation du monstre en l’occupant entièrement. Deux fois grosse comme Mars, située entre deux trous noirs, BOZONIGA était facile à défendre.
Deux ans après d’incroyables travaux, tout était fini. On était alors au début de septembre 2.999.
Sur une seule planète, l’ordinateur PANACORTEX UNIVERSALIS
détenait les savoirs de l’univers avec assez d’autonomie pour s’auto-réparer, assez d’énergie pour s’autoalimenter et assez de puissance pour s’auto-défendre.
MEGAPEUTOU organisa une inauguration en grandes pompes, et choisit le 22 septembre 2.999 pour que le début de PANACORTEX UNIVERSALIS coïncide avec la nouvelle ère intergalactique. L’an zéro, à l’heure 00 du temps nouveau allait naitre.

On expliqua la date choisie par le fait que 3/3 dans l’histoire de la France le 22 septembre 1792 avait vu la proclamation de la première république et puis c’était le dernier jour du signe de la vierge, signe zodiacal de MEGAPEUTOU.

Dis papi tu l’as vu, toi, l’inauguration ?
Sur le mur-télé, AMA ; mais c’était impressionnant. Encore un peu de patience j’aurai bientôt fini.

Au temps zéro de l’ère de PANACORTEX UNIVERSALIS le président couperait un ruban, accéderait au fauteuil des visiteurs avides de savoirs, appuierait sur le bouton de mise en route et poserait la première question à l’incroyable machine.

Vint le 22 septembre 2.999, MEGAPEUTOU entra dans la salle de verre et de marbre, il prit des ciseaux-laser et coupa une tranche du ruban rose qu’il garda en guise de pochette.
Assit devant l’horloge galactico-temporelle de PANACORTEX UNIVERSALIS n’indiquant encore aucune heure, il attendit pour appuyer sur le bouton bleu. La machine ronronna, un compte à rebours apparut :

C’était le 00 H 00 00 (T.N.I. temps nouveau intergalactique) ; la machine prit la parole en psycho-dialecte, ce qui évitait d’avoir à traduire :
« Bonjour monsieur le président intergalactique, extrêmement honoré par votre présence, je vous prie de bien vouloir poser votre première question.»

Probablement mûrement réfléchie, la question fut la suivante :

DIEU EXISTE-T-IL ?
On entendit un bruit curieux sortant de la console principale qu’on peut essayer de traduire par « Dzouïng, blong ! ».
72.345 diodes rouges se mirent à clignoter et une petite fumée s’éleva au dessus du decomplexateur rétro-dimensionnel.
Il fallut attendre 22 heures exactement pour entendre la vibration annonçant que la machine allait parler:
Les lumières passèrent au bleu et la machine articula nettement :

MAINTENANT OUI !
La nouvelle ère avait commencé le 22 septembre 2.999, à 22H 00 00.
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,849
J'aime
13,598
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Vraiment très intéressant !
Je vois que Jepo a l'honneur d'avoir comme membre actif le nouveau Peniculostradamus, remplaçant Nostradamus !
Quelle imagination débordante. MERCI j'ai adoré !
 
Haut