• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Crise de réalisme !

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,491
J'aime
3,137
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Crise de réalisme !

Quelques cerveaux savants à la pensée balaise
Prêtèrent leurs oreilles aux bruissements terriens
Car écouter, dit-on, se peut source de bien.
Ils sentaient bien venir un début de malaise.


Ils eurent à la rigueur bien fait une fournaise
De cette boule ronde à l’étrange maintien
Car à bien réfléchir ses peuples n’aimaient rien
Et dans un grand foutoir ils se sentaient à l’aise.

Le lundi il fallait réformer tout l’état
On en légiférait à la chambre, au sénat,
Mais le mardi d’après le peuple manifeste

Et dans la rue l’on voit se crêper des chignons
Disant : décret nouveau égale nouvelle peste !
Réformons sans bouger et demeurons grognons.


Mais le temps, ce couillon, n’aimant pas obéir
Fit que des changements devinrent inévitables
Le progrès sans arrêt faisait tourner les tables
Le monde du passé se mit à défaillir.

Certains n’aimant plus rien se mirent à haïr,
On cacha les idées sous des mots détestables
Les partis concurrents pondirent des incapables
Jouant la comédie inaptes à conduire.

Voyant l’imbroglio s’auto-régénérer
Les éminents penseurs, ne pouvant éclairer
Notre sphère en déclin, boudèrent la planète.


Tirant une morale étonnante ma foi
Ceux qui ont l’esprit mou mais trop dure la tête
Ne sauraient échapper au hasard, à sa loi.


Quelques sages pourtant dirent le temps propice
À revoir les copies aux devoirs trop brouillons
Que politiques en trop devenaient trublions
Que surcharge d’excès menait au précipice.

On ressortit les mots gravés aux frontispices
Armes qui autrefois formaient les bataillons
Mais d’antiques desseins on fit de tels bouillons
Que l’on se désola de leur manque d’épices.

Aux diverses promesses osées de toutes parts
Il faudra bien s’ouvrir ou dresser un rempart.
Pouvons-nous espérer, sous nouvelles auspices,

Avoir des nouveautés de figures et d’esprit
Protégeant nos enfants de futurs maléfices
Fuyant l’abstention le pire des mépris ?


 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,270
J'aime
12,044
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
Un triple sonnets... respect Peniculo ! et de surcroît, bien amenés ! Certainement une des plus belles plumes du site ! Amitiés, Chess.
 

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,491
J'aime
3,137
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Vous me voyez sensible à vos mots délectables
mais je ne publie pas mes poème minables
je trie ou j'enjolive et comme disait Boileau
vingt fois sur le métier je frotte mon stylo
quand le fruit me parait capable d'être lu
je frétille du neurone quand le poème a plu.

Bonne soirée à tous.
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut