• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème D.D.T ou Mort des mites au logis

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,753
J'aime
5,402
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
D.D.T ou Mort des mites au logis

1 [version acrostiche]

Mimi aimait Toto, Lolo aimait Gigi
Ya- t-il un endroit un modeste logis
Tenant lieu d’alcôve à ces couples bizarres
Habiles à disserter sur le seuil du Tartare ?
Osant traiter Vénus d’Aphrodite charnelle
Louant le père Éros expert en bagatelle
Osant dire au père Zeus, Jupiter en personne,
Gaia est un abri de Grâces, et de Gorgones
Indique nous sur elle où célébrer Héra
Évite nous Eris Cupidon suffira.

2 (version Dionysos et Bacchus)

Tendant l’oreille vers Aphrodite
Qu’Apollon courtisait sans peur
Des indiscrets, Zeus s’irrite,
En écoutant quelques rumeurs.
« Quelle Eurydice ? Trois heures Icare ».
« Que Phaéton de la Gorgone ? »
« Je dois partir il est Tartare, «
« J’attends Minerve au Perséphone »


Et donc se sentant bucolique
Il va dans les Champs Élysées
Écouter de Pan la musique
Et ses histoires un peu osées.
Un berger, bien sur olympique,
Élevant des super-moutons
De la fibre mythologique
Avait quelques démangeaisons

De dieux divers et de héros
Il apprenait les aventures
Mêlant grecs et latinos
Il se perdait en conjectures
Car Hercule était Héraclès
Et Athéna était Minerve
Et Mercure devenant Hermès
Le grec sortait de sa réserve.


Il se dit "nymphons" donc un peu
Éros ou Cupidon qu’importe
D’une naïade aux beaux yeux bleus
Je m’en vais frapper à la porte.
La belle était une oréade
Et copine de Calypso
Elle dit ne soyez pas fade
Passons vite à la libido.

Votre laine m'est un défi
Faites vous déparasiter
Je ne veux de mites au logis
Cela ne peut que m’irriter
Je ne saurais fermer ma porte
Tant vous m’avez ravivé l’âtre
Revenez mon envie est forte
Elle laissa les clés au pâtre.

Moralité de cette affaire
La mythologie c’est complexe
Et si mon jeu de mots vous vexe
Voyez ceux qu’Orphée ose en faire.


 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,878
J'aime
15,475
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Excellent... comme toujours ! Et je ne m'en lasse pas ! :)
 
Haut