• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Diététique : Et mon cul c’est du poulet ?

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,480
J'aime
3,119
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Diététique : Et mon cul c’est du poulet ?

J’aimerais de quelques excès
Réjouir un peu ma bedaine
Mais du médecin le procès
Fait ma gourmandise incertaine.

Au farci, rôti, mitonné,
Il prône l’eau et son potage
Et le goût sans être étonné
Des saveurs n’a plus l’avantage.

Me voila privé de ces choses
Qui esbaudissent les papilles
Les marmites ne sont pas roses
S’il manque cochon aux lentilles.

Et le poisson bouilli hélas
Manque de crème évidemment
Combien de plats sont dégueulasses
Si le beurre manque affreusement.

Du diététicien je m’inspire
Et je resserre ma ceinture
Pourtant ce n’est pas pour médire
Mais son bedon a belle allure.

Alors espionnant sa cuisine
Pour y trouver le bel exemple
Sans sel, sans sucre, et margarine,
Doivent présider en son temple.

Mais le perfide le menteur
Se fait rissoler en cocotte
Un lapereau façon chasseur
Sans oublier les échalotes.

De riz de veau il est fana
Et une langouste égarée
Dans son court bouillon périra
En belle vue sera parée.

Bien sur il commence la fête
Par des huitres ou des escargots
Et pour sa panse insatisfaite
Un foie gras n’est jamais de trop.

Méfiez vous de ceux qui vantent
Des régimes amaigrissants
Car aux fadeurs démotivantes
Ils ne sont pas obéissants

Ces gens là n’ont pas lu Molière
Et les recettes d’autrefois
Quand nos aïeules étaient fières
De cuisines de bon aloi.

« La parfaite raison fuit toute extrémité
Et veut que l’on soit sage avec sobriété ».
Et ceux qui préconisent le petit appétit
Ne se nourrissent pas avec des confettis !

 
Inscrit
10 Décembre 2018
Messages
910
J'aime
1,433
Points
123
Localité
Haute-Loire
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
je pense à mon toubib déconseillant la cigarette tout en fumant cigare sur cigare !
Faites ce que je vous dis et pas ce que je fais !

A la soupe !
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
2,185
J'aime
3,817
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Diététique : Et mon cul c’est du poulet ?

J’aimerais de quelques excès
Réjouir un peu ma bedaine
Mais du médecin le procès
Fait ma gourmandise incertaine.


Au farci, rôti, mitonné,
Il prône l’eau et son potage
Et le goût sans être étonné
Des saveurs n’a plus l’avantage.


Me voila privé de ces choses
Qui esbaudissent les papilles
Les marmites ne sont pas roses
S’il manque cochon aux lentilles.


Et le poisson bouilli hélas
Manque de crème évidemment
Combien de plats sont dégueulasses
Si le beurre manque affreusement.


Du diététicien je m’inspire
Et je resserre ma ceinture
Pourtant ce n’est pas pour médire
Mais son bedon a belle allure.


Alors espionnant sa cuisine
Pour y trouver le bel exemple
Sans sel, sans sucre, et margarine,
Doivent présider en son temple.


Mais le perfide le menteur
Se fait rissoler en cocotte
Un lapereau façon chasseur
Sans oublier les échalotes.


De riz de veau il est fana
Et une langouste égarée
Dans son court bouillon périra
En belle vue sera parée.


Bien sur il commence la fête
Par des huitres ou des escargots
Et pour sa panse insatisfaite
Un foie gras n’est jamais de trop.


Méfiez vous de ceux qui vantent
Des régimes amaigrissants
Car aux fadeurs démotivantes
Ils ne sont pas obéissants


Ces gens là n’ont pas lu Molière
Et les recettes d’autrefois
Quand nos aïeules étaient fières
De cuisines de bon aloi.


« La parfaite raison fuit toute extrémité
Et veut que l’on soit sage avec sobriété ».
Et ceux qui préconisent le petit appétit
Ne se nourrissent pas avec des confettis !

Bravo !!!!! effectivement à les écouter pour se garder en forme et santé il faudrait manger sans saveur ni plaisir, à ce moment là où est la pilule nourrissante qui ne nous tracasse plus pour savoir ce que l'on va bouillir pour le prochain repas et gagnerons du temps pour faire d'autre chose moins barbante, sans soucis pour notre santé et notre ligne fil de fer.
Dans ce monde de folie que nous reste t il ? on veut nous priver pour notre bien, pour vivre plus longtemps, en définitif qu'y gagnons ? les privations de toutes sortes, la solitude, le reproche d'être encore là et coûter chère à la société pour les retraites qu'il faut payer alors que nous avons travaillé toute une vie pour y avoir droit, et quand par hasard nous vivons suffisamment longtemps pouvoir accéder à une maison de retraite qui grève les budgets, alors ? ????
je dis à bats les régimes, leurs simagrées et tous le reste, vivons normalement et partons tranquilles sans embêter personne
désolée pour ce long plaidoyer !
@micalement
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,223
J'aime
11,992
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
J'ai bien rit en lisant ce poème... Ton talent est indéniable ! Tu fais ce que tu veux avec ta plume... Bravo, mon ami !
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut