• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Nouvelle En parlant un peu du sonnet (1)

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,671
J'aime
5,321
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
1

Introduction

EN PARLANT UN PEU DU SONNET
Fait d’abondants emprunts ce texte est un panier
De champignons cueillis sans immense mérite ;
Patience suffit à me faire ouvrier
D’un petit assemblage aux diverses pépites

Rien n’est de moi dans tout l’écrit
Mais j’ai œuvré pour réunir
Des exemples qui soient précis
Et qui puissent parfois servir.

Et regroupant maintes idées
En boîte j’ai mis un conseil
Les bases sont donc rédigées
C’est un début, c’est un éveil !


PLAN

Introduction

Forme Marotique
1. Quatrains à rimes embrassées
2. Quatrains à rimes croisées
Forme Française
1 - Formule globale :
2 - Remarques
3 - Exemple 1
4 - Exemple 2
Sonnet Irrégulier
1 – Correspondances Ch. Baudelaire
2 –Madrigal F. de Malherbe1
3 - A un fondateur de ville J-M de Heredia.
4 - Le châtiment de Tartufe A. Rimbaud
Autre sonnet irrégulier
Angoisse S. Mallarmé
Autres types de sonnets irréguliers
01 – Le sonnet hétérométrique
02 - Le sonnet layé
03 - Le sonnet à rebours
04 -Le sonnet polaire

2
05 - Le sonnet alterné
06 - Le sonnet quinzain
07 - Le sonnet seizain
08 - Le sonnet estrambot
09 - Le sonnet à refrain
10 - Le sonnet double
11 - Le sonnet à Codas
12 - Le sonnet rapporté
13 - La couronne de sonnets
14 -Le faux sonnet
15- Le sonnet élisabéthain,
Régulier / Irrégulier
Exemples dont on peut tirer des règles
1 - Jean Ogier de GOMBAULD
2 - François MAYNARD
3- Claude MALLEVILLE
En guise de conclusion très provisoire…

****************************************************************************************************

INTRODUCTION

DÉFINITIONS ET REMARQUES GÉNÉRALES

Au XVIe siècle, l’école lyonnaise : Mellin de Saint-Gelais et Clément Marot introduisent le sonnet (italien : sonnetto) en France, en l’empruntant à Pétrarque. Dès 1548, il est mentionné dans l’art poétique français de Thomas Sébillet, où il est rapproché de cette autre forme courte qu’est l’épigramme.

La disposition des rimes de Pétrarque (deux quatrains en ABBA-ABBA fixes ; puis, souvent, deux tercets CDE-CDE ou CDC-CDC) a été modifiée par Clément Marot (1497-1544) en ABBA-ABBA-CCD-EED puis par Joachim Du Bellay (1522-1560) dans l’Olive en ABBA-ABBA-CCD-EDE.

Le premier schéma est dit « sonnet italien » ou « sonnet marotique », le deuxième « sonnet français ».

Le sonnet en tant que poème à forme fixe, se compose de quatorze vers de mètre identique(en général alexandrins, très souvent décasyllabes, parfois octosyllabes, mais tous les mètres peuvent être utilisés.)

Le poète répartit son sonnet en deux quatrains (2 strophes de 4 vers) et un sizain (6 vers) en 2 tercets > 4+4+3+3.

Les rimes des deux quatrains sont identiques, en général, embrassées
(ABBA)//(ABBA) ; parfois croisées (ABAB)//(ABAB)

Le contenu des deux quatrains doit être relayé par un autre contenu dans les six derniers vers. Et le dernier vers du sonnet doit proposer une pointe ou une chute qui résume l’impression d’ensemble, met en valeur un détail formant contraste, crée un effet de surprise…

3
La forme du sonnet est déterminée par celle du sizain. Elle est dite :
Marotique = CCD+EED > Clément Marot né à Cahors 1496-mort à Turin 1544.
Française = CCD+EDE.
Les deux strophes traditionnelles, formes fondamentales du sonnet, sont donc :
Forme Marotique = ABBA/ABBA // CCD/EED
Forme Française = ABBA/ABBA //CCD/EDE

Comme on peut composer des quatrains à rimes croisées ; on a les deux schémas suivants :
Forme Marotique > ABAB/ABAB// CCD/EED
Forme Française > ABAB/ABAB// CCD/EDE
Au passage du second quatrain au premier tercet, la règle de l’alternance des rimes est à observer. (Le premier vers du premier tercet doit finir par une rime du genre différent de celui de la rime à la fin du quatrième vers du second quatrain) Il en est de même pour les deux tercets.
Ces deux genres sont dits réguliers, les sonnets selon d’autres -schémas sont dits irréguliers.

FORME MAROTIQUE

Exemple 1 (les 2 quatrains à rimes embrassées) :

Assis sur un fagot, une pipe à la main(ou le fumeur)

Marc Antoine Girard de Saint amant (1594-1661)

Assis sur un fagot, une pipe à la main,
Tristement accoudé contre une cheminée,
Les yeux fixés vers terre, et l'âme mutinée,
Je songe aux cruautés de mon sort inhumain.

L'espoir qui me remet du jour au lendemain,
Essaye à gagner temps sur ma peine obstinée,
Et me venant promettre une autre destinée,
Me fait monter plus haut qu'un Empereur Romain.

Mais à peine cette herbe est-elle mise en cendre,
Qu'en mon premier estat il me convient descendre,
Et passer mes ennuis à redire souvent :

Non, je ne trouve point beaucoup de différence
De prendre du tabac à vivre d'espérance,
Car l'un n'est que fumée, et l'autre n'est que vent.



 
Haut