• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème Escroquerie de bibliothèque !

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,671
J'aime
5,321
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Escroquerie de bibliothèque !



Vous ne me croirez pas, mais j’en ai du dépit
On a trompé Perrault vous n’en avez rien su
Car le petit poucet ce conte très connu
À l’origine était un minuscule écrit.


L’éditeur a chargé un sinistre copiste
De modifier le texte afin qu’il soit plus long
Le conte dilaté lui a donné raison
Les pages retenues furent celles d’un fumiste.


De cent bibliothèques écumant les archives
J’ai enfin découvert le bel original
Le texte est des plus courts et il n’est pas banal
Le voici tel qu’il fut sans lignes excessives.



Un enfant sur son pot s’efforçait

Moralité : le petit poussait.
 
Inscrit
10 Décembre 2018
Messages
910
J'aime
1,439
Points
123
Localité
Haute-Loire
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Escroquerie de bibliothèque !



Vous ne me croirez pas, mais j’en ai du dépit
On a trompé Perrault vous n’en avez rien su
Car le petit poucet ce conte très connu
À l’origine était un minuscule écrit.



L’éditeur a chargé un sinistre copiste
De modifier le texte afin qu’il soit plus long
Le conte dilaté lui a donné raison
Les pages retenues furent celles d’un fumiste.



De cent bibliothèques écumant les archives
J’ai enfin découvert le bel original
Le texte est des plus courts et il n’est pas banal
Le voici tel qu’il fut sans lignes excessives.




Un enfant sur son pot s’efforçait
Moralité : le petit poussait.
Oh la chute !
dans le pot !
mdr
 

Gabrielle

Maître poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
3,480
J'aime
6,197
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
Escroquerie de bibliothèque !



Vous ne me croirez pas, mais j’en ai du dépit
On a trompé Perrault vous n’en avez rien su
Car le petit poucet ce conte très connu
À l’origine était un minuscule écrit.



L’éditeur a chargé un sinistre copiste
De modifier le texte afin qu’il soit plus long
Le conte dilaté lui a donné raison
Les pages retenues furent celles d’un fumiste.



De cent bibliothèques écumant les archives
J’ai enfin découvert le bel original
Le texte est des plus courts et il n’est pas banal
Le voici tel qu’il fut sans lignes excessives.




Un enfant sur son pot s’efforçait
Moralité : le petit poussait.


quelle chute mes aïeux ! MDR digne d'une fable. C'est bon de la poésie humoristique fait beaucoup de bien, tant pis si je me répète mais merci bien j'en avais grand besoin
@micalement
 
Haut