• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Et depuis quatre-vingt ils gouvernent en vain

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,607
J'aime
3,456
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Et depuis quatre-vingt ils gouvernent en vain

Monsieur le président
J’ai bien lu votre lettre
Regorgeant de peut-être
À rien ne répondant.

Je l’ai lue sans surseoir.
Dit-elle de façon claire
Pourquoi le populaire
N’a plus en vous d’espoir ?

Monsieur le président
De l’état les affaires
Ruinent le prolétaire
Nous somme décadents

Et sans vous irriter
Il faut que je vous dise
Que celui qui méprise
N’a point d’utilité.

Depuis maintes années
La vie devient austère
Il faut payer se taire
Et aider ses enfants

La France a tant souffert
des impôts qui la plombe
Que c’est un pays d’ombre
Qui n’a que des revers

Le peuple est prisonnier
Dans un carcan infâme
L’économie en drame
Ne sait plus progresser

Et par un vil destin
L’argent ferme sa porte
Au petit qui s’emporte
Les grands sont en festin.

Il faudrait que la vie
Soit en juste balance
Que la justice en France
Ne soit pas asservie

Ne serait-il pas sage
D’avoir la vérité
Sur l’argent récolté
Et ses divers usages

Car en récompensant
Sans des mots inutiles
Les labeurs difficiles
Vous seriez président

Mieux payer est une arme
Qui peut sortir du rouge
La colère qui bouge
Et éviter des larmes

Et puis souvenez-vous
Qu’en pays sans frontière
Sans simple barrières
On n’est pas bien chez nous

Soyez un peu concret
Il faudra donc répondre
Les questions en nombre
N’ont pas grand intérêt

Commençons par savoir
Tout le train de l’état
Même si le délicat
Est gardé dans le noir.

Soyons démocratiques
Mais en juste mesure
L’impôt devient usure
Si l’état est inique.

Monsieur le président
Si vous voulez durer
Sachez-vous entourer
De gens très compétents

Gouverner solitaire
N’est plus très à la mode
Il faut une méthode
Pour élus solidaires

Le vote devenant
Un jour obligatoire
Nous dirait mieux l’histoire
D’un peuple entreprenant.

Monsieur le Président
Ayez de la prudence
Et comprenez la France
Celle qui a peu d’argent.
 

Fichiers joints

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,466
J'aime
4,715
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Ci gît l'indigence, vive la cupidité.....
Tu écris avec élégance cette inégalité
Qui malgré l’espérance, ne peut que s'accentuer....
Allez buvons un jaune pour la colère faire passer

4bb48e045ffe276cfe1e46533819f801.png
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,746
J'aime
13,600
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
Vraiment excellent ! BRAVO !(y)(y)(y)(y)

Je ne saurais mieux dire.
Je vous ai lu sur l'air du déserteur "Monsieur le Président..."

 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps
Haut