• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Fable profonde

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,499
J'aime
3,159
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
De profundis… (Fable)

Deux morpions, qui avaient de nobles espérances,
Logèrent en un château pour passer leurs vacances ;
Dans le jardin privé d’une jeune marquise
Ils trouvèrent un logis d’une douceur exquise.

Hélas notre belle recevait fréquemment
Ces cinq à sept plaisaient à bien des jeunes gens
Et les deux hexapodes se disaient chaque jour
Dois-je rester ici ou suivre un autre cours.

Le plus têtu des deux, qui était sédentaire,
Du recoin féminin resta parasitaire
Et la marquise ayant une démangeaison
Finit par s’irriter du sort de son blason.

Chez son apothicaire elle chercha conseil :
Me gratter me conduit à des nuits sans sommeil.
Pas de souci marquise avec un seul poudrage
La paix vous reviendra le morpion déménage.

Et pour prouver de suite son efficacité
Il rendit un hommage à sa féminité.
La marquise n’ayant plus l’insecte méchant
Rentra prendre le thé et un nouvel amant.

Le moins têtu des deux morpions de la noblesse
Avait l’esprit nomade et migra sans paresse
Ayant l’occasion de quitter la marquise
À un jeune homme exquis sa vie devint soumise.

Tout d’abord résidant au sein d’une moustache
Aux soies d’une brunette un beau jour il s’attache
Puis du buisson local il quitta la tanière
Dormant dans des sourcils sans faire de manière

Il bougea à nouveau et de barbe en pubis
Le morpion voyagea en changeant de complice
Si bien qu’un jour logé par une costaricaine
Il partit par les airs pour sa terre lointaine.

Faut-il blâmer la bête qui mourut au combat
Poudré si violemment qu’il n’en réchappa pas
Ou envier celui qui par itinérance
Se trouva éloigné du lieu de sa naissance.

L’un avait un confort quasi résidentiel
L’autre par l’avion a découvert le ciel
Mais parasite ici ou parasite là-bas
On se gratte toujours même au Costa Rica

Moralité

Humains sachez le bien, l’animal négligeable
Des pires actions dans la fable est capable
Qu’il soit de la noblesse ou bien du tiers état
Morpion domestique est nuisible aux ébats.
 

Perceval

Maître poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
4,108
J'aime
5,802
Points
178
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Put... ! il est génial celui-ci
Digne des fables de Monsieur Jean de la Fontaine !
Bravo !
Amicalement
Perceval
images.jpg
 

Anniversaires du jour

Haut