• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Faiseur de réalité...

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
ob_7b5e18_55-la-vie-gothique-et-la-mort.png

Elle était nue
Allongée sur la grève
Tristement vêtue
De lambeaux de rêves

Au regard d'enfant
Dans l'énigme d'adulte
Perdue dans ce temps
De ses rêves une insulte

A ses lèvres gout de sel
Cette soif de lumière
de bonheur éternel
Ne restait que prière

De ses yeux lacs secrets
Soif des forets mystères
Naissait une larme figée
Par l'aridité de la Terre

A son corps blotti en chrysalide
Tournoyaient myriades de charançons
Elle était la lumière en guide
De basses conspirations

Elle était nue
Au milieu de la rue
A nourrir la misère
Son amie conseillère

Comme des racines
elle tendit ses mains
vers l'ailleurs, vision divine
D'un autre lendemain

Le faiseur de réalité
De son ombre la couvrit
La faisant renaître désormais
Dans une autre vie...
 
Dernière édition par un modérateur:
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
2,214
J'aime
2,687
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Je m'excuse Michel ,gardant la touche majuscule activée,il y a eu ce grabuge d'écriture.
Lire
Une réalité telle qu'on la voit dans la rue.Misère dont nous somme tous faiseurs d'une façon ou d'une autre même ceux qui y sont dedans.
.
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
Je m'excuse Michel ,gardant la touche majuscule activée,il y a eu ce grabuge d'écriture.
Lire
Une réalité telle qu'on la voit dans la rue.Misère dont nous somme tous faiseurs d'une façon ou d'une autre même ceux qui y sont dedans.
.
Entre majuscule et prénom erronés.....je me vois un peu coincé!!
Mais merci pour le commentaire PL
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
la rue déshabille tout le monde
seulement le monde
lorsqu'il rentre se rhabille
hormis celles et ceux
qui perdent les clés
celle de la dignité
personne n'est à l'abri
une clé est vite perdue
et si difficile à retrouver
quoiqu'il se dise ou se fasse
il manquera toujours une clé
Belle corrélation de la perte de clé à la dignité,
La mort étant la clé de toutes choses

main-cartoon-png.png
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
2,185
J'aime
3,817
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10

Elle était nue
Allongée sur la grève
Tristement vêtue
De lambeaux de rêves

Au regard d'enfant
Dans l'énigme d'adulte
Perdue dans ce temps
De ses rêves une insulte

A ses lèvres gout de sel
Cette soif de lumière
de bonheur éternel
Ne restait que prière

De ses yeux lacs secrets
Soif des forets mystères
Naissait une larme figée
Par l'aridité de la Terre

A son corps blottit en chrysalide
tournoyer myriades de charançons
Elle était la lumière en guide
De basses conspirations

Elle était nue
Au milieu de la rue
A nourrir la misère
Son amie conseillère

Comme des racines
elle tendit ses mains
vers l'ailleurs, vision divine
D'un autre lendemain

Le faiseur de réalité
De son ombre la couvrit
La faisant renaître désormais
Dans une autre vie...
très bel écrit, la misère hélas toujours d'actualité nous donnera de quoi écrire encore et encore
merci Richard, c'est très profond
@micalement
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
Une petite fille aux allumettes ( conte ) en plus moderne et plus intense ; mais toujours avec cette même réalité .....La rue avec son lot de misère et le rêve d'un autre monde meilleur , un au-delà !!!
Un texte très prenant qui ne laisse pas insensible !
(y)
S'accrocher à un espoir qui part en fumée.....
Merci d'exprimer ta sensibilité...
pena-clipart-2.jpg
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,309
J'aime
12,113
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Un poème émouvant et beau, intense en souffrance, mais si agréable à lire à haute voix... Merci Richard pour cette Storgé touch !
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Un poème émouvant et beau, intense en souffrance, mais si agréable à lire à haute voix... Merci Richard pour cette Storgé touch !
J'aime bien l'expression "Storgé touch"....ces touches particulières qui nous définissent chacun d'entre nous. Merci pour ta haute voix poétique.....qui compte pour moi !!
3829037f[1].png
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,278
J'aime
4,310
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
UNE écriture bien élégante et originale

au service d'un fond remarquable!!!!


bravo les calanques!!!!


amitiés

RP
Pres de chez moi point de calanques
Mais je sais que Pastis et pétanque
sont aussi pratiques courantes catalanes
le long de nos beaux platanes...

Merci pour la critique remarquable.....et encourageante !!

bouquet-de-mots.jpg
 
J'aime: o

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#19

Elle était nue
Allongée sur la grève
Tristement vêtue
De lambeaux de rêves

Au regard d'enfant
Dans l'énigme d'adulte
Perdue dans ce temps
De ses rêves une insulte

A ses lèvres gout de sel
Cette soif de lumière
de bonheur éternel
Ne restait que prière

De ses yeux lacs secrets
Soif des forets mystères
Naissait une larme figée
Par l'aridité de la Terre

A son corps blotti en chrysalide
Tournoyaient myriades de charançons
Elle était la lumière en guide
De basses conspirations

Elle était nue
Au milieu de la rue
A nourrir la misère
Son amie conseillère

Comme des racines
elle tendit ses mains
vers l'ailleurs, vision divine
D'un autre lendemain

Le faiseur de réalité
De son ombre la couvrit
La faisant renaître désormais
Dans une autre vie...
Joli jour cher Richard

Terrible poème aux allures de " vécu" : tu possèdes beaucoup de force en écriture et en plus, pour tout arranger, tu " maîtrises" très bien tes dire.
Oui !de ces personnes vivant à la rue, beaucoup se bouchent le nez, beaucoup s'en détournent alors que la mort n'a plus qu'à venir . Merci Richard pour ce brillant poème ! " sourire"

Bien à toi
Bises

Rose ***
 

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut