• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Sonnet Impétueux pur-sang

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,673
J'aime
6,161
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#21
Un sonnet qui va galopant ! J'aime cette symbiose entre le cheval et sa cavalière .....tout commence avec un apprivoisement entre eux deux , pour obtenir cette fougueuse chevauchée qui nous fait découvrir un endroit magique !
Du bel ouvrage ! merci CLARI et bonne journée
Merci Pied-en-vers. Tu t'y connais bien en chevaux.
Tu m'as fait rêver avec cette magnifique promenade en Camargue.
Il y a de beaux coin et de chevaux partout dans le monde.

Tu sais aussi en parler poétiquement.
Bonne journée
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,898
J'aime
3,224
Points
123
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#22
Des noms qui font voyager avec l'image de ce cheval fougueux que ta fille finit par dompter. Tu nous offres ici de belle images Clari.

Merci et belle journée
Amitiés
Pierre
 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
939
J'aime
926
Points
98
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
Hors ligne
#23
Oui c'est du vécu... Quatre années au Burundi, au bord du lac Tanganyika. Trois belles et la dernière difficile.

C'est un pays de collines enclavé en Afrique de l'Est, entre le Kénia, l'Ouganda et le Rwanda, non loin du Zaïre.
Il y avait des crocodiles et des hippopotames dont il fallait se méfier en allant sur les plages.
La galopade des chevaux les éloignait.
Je ne retiens que les bons côtés, car j'ai vécu le début d'une guerre fratricide entre Tutsis et Hutus.

Pour moi il y a toujours eu un "happy end" dans les pays où j'ai vécu.
J'en remercie le Ciel !

Belle journée Maune
J'image combien cette horrible tuerie a dû être terrible...
Mais aussi que vivre dans ces régions du monde doit être une expérience inoubliable...

Bien à toi,
Maune
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,673
J'aime
6,161
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#24
Des noms qui font voyager avec l'image de ce cheval fougueux que ta fille finit par dompter. Tu nous offres ici de belle images Clari.

Merci et belle journée
Amitiés
Pierre

Les souvenirs restent gravés dans nos mémoires.
A l'époque on faisait rarement des vidéos. J'ai raconté mes pérégrinations en poèmes.
J'ai de quoi faire des recueils de voyages. Un jour, peut-être...

Merci d'apprécier mes courtes descriptions imagées
Amitiés
 

EricS

Grand poète
Inscrit
28 Septembre 2018
Messages
1,293
J'aime
1,208
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#26
Coucou Clari, top sa crinière comme un oriflamme, allure guerrière j'hésite, la guerre c'est les hommes, les chevaux s'en foutent, et pour le final, perso j'aurais plus vu les deux qui se domptent plus qu'un autre, comme dans l'accord des égos, j'ai bien aimé aussi la rythmique de ma lecture, top

Merci Clari
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,673
J'aime
6,161
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#27
J'image combien cette horrible tuerie a dû être terrible...
Mais aussi que vivre dans ces régions du monde doit être une expérience inoubliable...

Bien à toi,
Maune
Tu es dans le vrai chère Maune.
Toute médaille a son revers.
Mais j'ai des souvenirs impérissables. Les sources du Nil se situent au Burundi. J'y étais. Un filet d'eau... Il y a une stèle en forme de petite pyramide pour immortaliser de la rencontre de Stanley et Livingstone.

On allait au Rwanda marcher dans les forêts primaires avec un guide. Il y avait des singes volants, les collobes. Les gorilles étaient du côté du Lac Kiwu au Zaïre, on pouvait les approcher à près d'un mètre.
Il y avait deux réserves d'animaux pour les safari photo ; La Kaguerra et Gabiro... détruits pas la guerre ensuite.
Le lac aux oiseaux, au Sud, à la frontière de l'Ouganda était une réserve naturelle incroyable.
On allait à aussi 2000 m pour trouver la fraîcheur : à Bugarama où poussaient tous les légumes et toutes sortes de bananes approvisionnant le marché de Bujumbura.
Les "kamikaze bananes descendaient la montagne à toute vitesse avec des chargements incroyables sur leurs vélos."

Les souvenirs resurgissent... désolée de m'être laissée submerger.

Belle soirée et Merci
 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
939
J'aime
926
Points
98
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
Hors ligne
#28
Tu es dans le vrai chère Maune.
Toute médaille a son revers.
Mais j'ai des souvenirs impérissables. Les sources du Nil se situent au Burundi. J'y étais. Un filet d'eau... Il y a une stèle en forme de petite pyramide pour immortaliser de la rencontre de Stanley et Livingstone.

On allait au Rwanda marcher dans les forêts primaires avec un guide. Il y avait des singes volants, les collobes. Les gorilles étaient du côté du Lac Kiwu au Zaïre, on pouvait les approcher à près d'un mètre.
Il y avait deux réserves d'animaux pour les safari photo ; La Kaguerra et Gabiro... détruits pas la guerre ensuite.
Le lac aux oiseaux, au Sud, à la frontière de l'Ouganda était une réserve naturelle incroyable.
On allait à aussi 2000 m pour trouver la fraîcheur : à Bugarama où poussaient tous les légumes et toutes sortes de bananes approvisionnant le marché de Bujumbura.
Les "kamikaze bananes descendaient la montagne à toute vitesse avec des chargements incroyables sur leurs vélos."

Les souvenirs resurgissent... désolée de m'être laissée submerger.

Belle soirée et Merci

Surtout ne t'excuse pas chère Clari, pendant le temps de ma lecture tu m'as faite voyager.... :);)
Merci à toi.

Bises et belle soirée
Maune
 

EricS

Grand poète
Inscrit
28 Septembre 2018
Messages
1,293
J'aime
1,208
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#30
Nan je suis sérieux Paula, j'habite dans le cantal entouré de prairies et d'animaux sauvages, rien que ce soir en rentrant j'ai croisé une biche et son petit, l'autre jour un renard, bref, les comtois avec leur crinière blonde c'est magnifique, et leur poulain wahou
 

EricS

Grand poète
Inscrit
28 Septembre 2018
Messages
1,293
J'aime
1,208
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#32
Oups pardon Clari pour la discute avec Paula sous ton poème...

et n'hésites pas à plus t'épancher sur tes souvenirs de voyage, c'est super intéressant au contraire
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,673
J'aime
6,161
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#33
Perso c'est toute une famille de chevaux comtois qui squattent la prairie en face de chez moi, ils sont magnifique...
Oups pardon Clari pour la discute avec Paula sous ton poème...

et n'hésites pas à plus t'épancher sur tes souvenirs de voyage, c'est super intéressant au contraire
Je trouve que les dialogues entre commentateurs mettent de l'ambiance, tant qu'ils ne s'insultent pas je trouve çà cool.
Pour ce qui est de m'épancher sur mes souvenirs, je n'ai pas de difficulté c'est plutôt que j'ai du mal à m'arrêter quand ils remontent à la surface.
J'ai fait des poèmes sur tous les endroits où je suis passée. J'en ferai un recueil "carnets de voyages" un de ces jours. C'est ma façon de ne rien oublier.

Bonne nuit.
 
D

danielm

Invité
Hors ligne
#34
Impétueux pur-sang

Isa, je te revois fringante cavalière,
Caracoler avec Ballérina,
Tel un oriflamme en sa flottante crinière,
Filant au bord du lac Tanganyika...


Le pur-sang bai, robe aimantant vive lumière,
Qui dégageait une éclatante aura,
Accentuant encor son allure guerrière :
Pour te séduire avait plus d'un appât !


Le premier contact fut parade étonnante,
Un froncement sourdait de ses naseaux.
L'animal indompté de stature imposante,


Cabré, brassait l'air lourd de ses sabots,
Ruant et piaffant de façon saisissante...
Tu l'a dompté, accordant vos egos !



Alexandrins / décasyllabes
Sonnet iambique
MC18/12/2012


j'ai aimé ma lecture je me suis évadé un moment
DanielM
 

Trémière

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
7,748
J'aime
8,177
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#36
Joli soir chère Marie-Claire

Ton poème fait rêver.
J'ai monté un cheval agé, ancien cheval de course nommé Omer. Il avait une robe grise et blanche ( pardonne moi, ce soir, je perds mes mots). Entre lui et moi il y avait tant de complicité que je ne l'oublierai jamais mon Omer !

Merci pour ce sonnet si bien abouti, chère Marie-Claire et encore bravo !

Gros bisous

Rose ***
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,673
J'aime
6,161
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#39
Joli soir chère Marie-Claire

Ton poème fait rêver.
J'ai monté un cheval agé, ancien cheval de course nommé Omer. Il avait une robe grise et blanche ( pardonne moi, ce soir, je perds mes mots). Entre lui et moi il y avait tant de complicité que je ne l'oublierai jamais mon Omer !

Merci pour ce sonnet si bien abouti, chère Marie-Claire et encore bravo !

Gros bisous

Rose ***
Perdre les mots, çà m'arrive souvent et c'est très agaçant de leur courir après ! je comprends bien.
C'est bien de ne pas avoir peur de monter à cheval. Pour moi ce n'est pas le cas... j'ai la trouille...

Merci pour ce com sympa.
Belle journée
 
inscrivez-vous

Membres en ligne

Haut