• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème La femme, un autre continent...

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1



Chap.Bibi_Fushia_S_F_D2_BY_OCEANE_6_800x.jpg
Même si tu avais été en face de moi, je ne t'aurais jamais décrite comme il se doit. Ce que je ne saurai surtout décrire hélas, c'est ce gouffre que tu possèdes en toi très profond dont les secrets me seront certes, inimaginables et éternellement inexplorables.
Le poisson trop glissant pourrait toujours être tenu entre les mains, mais toi, ma chère c'est la poignée d'eau qu'on essaie de saisir sans jamais y arriver. Tu es cette coulée de lave qui incendie tout ce qu'elle rencontre dans son passage et que personne au monde ne peut étouffer.
Je t'ai lue ; Je te lis toujours. Je t’ai vue et te vois encore. Je t’écoute et t’entends même de loin. Toutes les interprétations que j'ai données à tes écrits me restent vagues et superflues. Toutes tes paroles m’ont assourdi l’oreille par tes discours flattant et sournois. Tu es cette houle qui se déferle sur les roches par moment; Tu es la constance et l'être de la circonstance; Tu es à la fois la méchanceté et la tendresse, l'empire pouvant être de douceur, d'adresse et de complaisance; Tu es ce continent noir que submergent tant de faits bizarres et indicibles.
J'ai entendu ta voix; Je l'entends toujours. Elle me résonne en ton absence. C'est cette musique douce qu'on se fait entendre par moment pour nous réjouir et chasser l'ennui. A l'entendre c'est se mettre dans un état si voisin d'une béatitude parfaite que personne ne souhaiterait mieux ici-bas. Parfois hélas, c'est le son du glas qui annonce de l'amertume, le dégoût et la mélancolie.
Ta silhouette ne m'est pas inconnue seulement elle reste pour moi ce spectre qui me fait beaucoup peur...
Mais sache quelle que soit que tu es, j'admire en toi le beau et l'admirable et je t'aime malgré moi pour l'éternité...


Ahmed B. Le 17.12.2012. (Du fond du tiroir).
 
Dernière édition:
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,367
J'aime
15,974
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
En ligne
#2
Même si tu avais été en face de moi, je ne t'aurais jamais décrite comme il se doit. Ce que je ne saurai surtout décrire hélas, c'est ce gouffre que tu possèdes en toi très profond dont les secrets me seront certes, inimaginables et éternellement inexplorables.
Le poisson trop glissant pourrait toujours être tenu entre les mains, mais toi, ma chère c'est la poignée d'eau qu'on essaie de saisir sans jamais y arriver. Tu es cette coulée de lave qui incendie tout ce qu'elle rencontre dans son passage et que personne au monde ne peut étouffer.
Je t'ai lue ; Je te lis toujours. Je t’ai vue et te vois encore. Je t’écoute et t’entends même de loin. Toutes les interprétations que j'ai données à tes écrits me restent vagues et superflues. Toutes tes paroles m’ont assourdi l’oreille par tes discours flattant et sournois. Tu es cette houle qui se déferle sur les roches par moment; Tu es la constance et l'être de la circonstance; Tu es à la fois la méchanceté et la tendresse, l'empire pouvant être de douceur, d'adresse et de complaisance; Tu es ce continent noir que submergent tant de faits bizarres et indicibles.
J'ai entendu ta voix; Je l'entends toujours. Elle me résonne en ton absence. C'est cette musique douce qu'on se fait entendre par moment pour nous réjouir et chasser l'ennui. A l'entendre c'est se mettre dans un état si voisin d'une béatitude parfaite que personne ne souhaiterait mieux ici-bas. Parfois hélas, c'est le son du glas qui annonce de l'amertume, le dégoût et la mélancolie.
Ta silhouette ne m'est pas inconnue seulement elle reste pour moi ce spectre qui me fait beaucoup peur...
Mais sache quelle que soit que tu es, j'admire en toi le beau et l'admirable et je t'aime malgré moi pour l'éternité...


Ahmed B. Le 17.12.2012. (Du fond du tiroir).
Votre tiroir recèle de bien beaux écrits dont vous nous faites profiter avec bonheur.
Un grand merci Ahmed
Amicalement
Gaby
 
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
15,578
J'aime
22,070
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Vraiment très agréable lecture, j'ai aimé vous lire et voici des vers que j'ai adoré :

mais toi, ma chère c'est la poignée d'eau qu'on essaie de saisir sans jamais y arriver

Tu es cette coulée de lave qui incendie tout ce qu'elle rencontre dans son passage

Tu es cette houle qui se déferle sur les roches

Tu es la constance et l'être de la circonstance

l'empire pouvant être de douceur, d'adresse et de complaisance ; Tu es ce continent noir que submergent tant de faits bizarres et indicibles

Ta silhouette ne m'est pas inconnue seulement elle reste pour moi ce spectre

j'admire en toi le beau et l'admirable et je t'aime malgré moi pour l'éternité...


MERCI à TOI pour ce joli partage lesyeuxdelamourlesyeuxdelamourmini-ballon-coeur-et-cadeauclindœil

Amicalement
Personne content536+
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
5,228
J'aime
10,365
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
La femme un autre continent, quel titre, il est à lui seul si parlant !
Quant au poème j'ai pris plaisir à le lire !

Amicale pensée
Moïse
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
2,185
J'aime
3,821
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Même si tu avais été en face de moi, je ne t'aurais jamais décrite comme il se doit. Ce que je ne saurai surtout décrire hélas, c'est ce gouffre que tu possèdes en toi très profond dont les secrets me seront certes, inimaginables et éternellement inexplorables.
Le poisson trop glissant pourrait toujours être tenu entre les mains, mais toi, ma chère c'est la poignée d'eau qu'on essaie de saisir sans jamais y arriver. Tu es cette coulée de lave qui incendie tout ce qu'elle rencontre dans son passage et que personne au monde ne peut étouffer.
Je t'ai lue ; Je te lis toujours. Je t’ai vue et te vois encore. Je t’écoute et t’entends même de loin. Toutes les interprétations que j'ai données à tes écrits me restent vagues et superflues. Toutes tes paroles m’ont assourdi l’oreille par tes discours flattant et sournois. Tu es cette houle qui se déferle sur les roches par moment; Tu es la constance et l'être de la circonstance; Tu es à la fois la méchanceté et la tendresse, l'empire pouvant être de douceur, d'adresse et de complaisance; Tu es ce continent noir que submergent tant de faits bizarres et indicibles.
J'ai entendu ta voix; Je l'entends toujours. Elle me résonne en ton absence. C'est cette musique douce qu'on se fait entendre par moment pour nous réjouir et chasser l'ennui. A l'entendre c'est se mettre dans un état si voisin d'une béatitude parfaite que personne ne souhaiterait mieux ici-bas. Parfois hélas, c'est le son du glas qui annonce de l'amertume, le dégoût et la mélancolie.
Ta silhouette ne m'est pas inconnue seulement elle reste pour moi ce spectre qui me fait beaucoup peur...
Mais sache quelle que soit que tu es, j'admire en toi le beau et l'admirable et je t'aime malgré moi pour l'éternité...


Ahmed B. Le 17.12.2012. (Du fond du tiroir).
une jolie prose poétique qui en dit long sur le sens de l'amour quand il vous tient
merci pour ce beau partage
@micalement
 

Storgé

Grand poète
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
2,466
J'aime
4,715
Points
183
Age
61
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Ce qui me vient à l'esprit suite à ma lecture....c'est que l'on remarque une belle femme, mais une femme charmante est remarquablement belle !!
Peut être se trouvent elles, toutes deux dans la description de ta bien aimée....
 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8

Votre tiroir recèle de bien beaux écrits dont vous nous faites profiter avec bonheur.
Un grand merci Ahmed
Amicalement
Gaby


Oui un tiroir au fond non bien garni mais toute une fouille englobant autant d'écrits restés et qui semblent suer comme un vieux mur dont les façades perdent, de plus en plus, de leur beauté si attrayante à revoir pour être revus et bien remanier.


Un grand merci pour les mots gentils et bien sages qui me vont droit au coeur.

Sincères amitiés,
Aahmed B.


 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
Vraiment très agréable lecture, j'ai aimé vous lire et voici des vers que j'ai adoré :

mais toi, ma chère c'est la poignée d'eau qu'on essaie de saisir sans jamais y arriver
Tu es cette coulée de lave qui incendie tout ce qu'elle rencontre dans son passage
Tu es cette houle qui se déferle sur les roches
Tu es la constance et l'être de la circonstance
l'empire pouvant être de douceur, d'adresse et de complaisance ; Tu es ce continent noir que submergent tant de faits bizarres et indicibles
Ta silhouette ne m'est pas inconnue seulement elle reste pour moi ce spectre
j'admire en toi le beau et l'admirable et je t'aime malgré moi pour l'éternité...

MERCI à TOI pour ce joli partage lesyeuxdelamourlesyeuxdelamourmini-ballon-coeur-et-cadeauclindœil
Amicalement Personne content536+


La prose tout autant que la prosodie, a aussi sa valeur et mérite quand elle est écrite sous la main du savant. Les anciens crivains tout autant que bon nombre d'auteur de ce siècle, ont fait de cet art ce qui mérite bien d'être lu et médité. Nous espérons être à leur niveau même si le chemin reste plus long pour leur être de même.

Merci chère poètesse pour les mots qui me touchnt profondément.

Sincères amitiés,

Ahmed B.
 
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
15,578
J'aime
22,070
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
La prose tout autant que la prosodie, a aussi sa valeur et mérite quand elle est écrite sous la main du savant. Les anciens crivains tout autant que bon nombre d'auteur de ce siècle, ont fait de cet art ce qui mérite bien d'être lu et médité. Nous espérons être à leur niveau même si le chemin reste plus long pour leur être de même.

Merci chère poètesse pour les mots qui me touchnt profondément.

Sincères amitiés,
Ahmed B.
De rien cher poète tout le plaisir est pour moi, encore merci lesyeuxdelamourlesyeuxdelamourmini-ballon-coeur-et-cadeauclindœilcontent536+
 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
La femme un autre continent, quel titre, il est à lui seul si parlant !
Quant au poème j'ai pris plaisir à le lire !
Amicale pensée
Moïse


Je pense cette fois avoir bien choisi le titre qui convient au texte déposé. N'est-il pas vrai de concevoir la femme comme un autre continent. Je pense qu'elle surpasse tous les continents géographiques pour tout le mystère caché en elle .

Personnellement je pense avoir écrit un texte de prose d'où je voulais rappeler qu'il ne manquerait pas d'autant de valeur et de mérite qu'un texte de prosodie où parfois la rime gêne et où toutes les règles
de versification ne seraint faciles à gérer et à bien appliquer autant que le faisaient les anciens poètes doués et à qui revient tout l'honneur de nôtre modeste culture à qui manque beaucoup pour être citée.

Merci pour vôtre bonne inervention que j'approuve et que j'ai bien aimée.
Sincères amitiés,

Ahmed B.
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
5,228
J'aime
10,365
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
C'est en effet un titre que j'ai trouvé tout à fait de circonstance pour mettre entre parenthèse la femme éternelle quête de l'homme, (l'univers est un mystère que couvent leurs baisers) "Victor Hugo"

Bien à vous cher Ahmed B
 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
une jolie prose poétique qui en dit long sur le sens de l'amour quand il vous tient
merci pour ce beau partage
@micalement


Très touché pour m'avoir cité à travers ce modeste texte que j'ai rémanié après l'avoir retiré d'une fouille et d'où nombres de souvenirs se bousculent de plus en plus pour être revus, relus et subis le même sort.

Merci ma chère poétesse pour les mots émouvants qui m'inspirent et m'encouragent à faire de mieux en mieux pour répondre aux bonnes attentes de tous les lecteurs intéresssés.

Sincères amitiés,
Ahmed B.


 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,746
J'aime
13,600
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#15
Voici une merveilleuse prose très poétique sur la femme éternelle, dont on a du mal à percer tous les mystères...
La pensée profonde que tu développes a la possibilité de voguer au gré de sa fantaisie sans les contraintes de la versification. C'est pourquoi ce beau texte bien fluide est vraiment très agréable à lire.

Merci cher Ahmed pour ce trésor exhumé d'un fond de tiroir pour notre grand plaisir de lecture.

Belle soirée
Amicalement
 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16

Ce qui me vient à l'esprit suite à ma lecture....c'est que l'on remarque une belle femme, mais une femme charmante est remarquablement belle !!
Peut être se trouvent elles, toutes deux dans la description de ta bien aimée....


Proprement parler de la femme, de ses charmes, disons mieux de la beauté de ses appâts, je vous filerai ici le début d'un long poème où je ne parlerai que d'elle et espèrerait par delà, répondre à vos questionneements :


'
''Femme, or et diamant, ne sont plus qu'orphelins,
L'espace leur étant voué aérodrome,
N'est certes pareil qu'à un terrain plein de chaumes,
Si ce n'est un vieux grimoire allant au déclin''.

Merci pour m'avoir arrêté par une inspiration m'étant juste venue de la lecture de vôtre commentaire et de laquelle vous êtes venus cherché avoir une réponse.

Sincères amitiés,
Ahmed B.


 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
C'est en effet un titre que j'ai trouvé tout à fait de circonstance pour mettre entre parenthèse la femme éternelle quête de l'homme, (l'univers est un mystère que couvent leurs baisers) "Victor Hugo"

Bien à vous cher Ahmed B


La femme ne peut vivre sans la présence de l'homme et ce dernier de même. Si on avait bien dit que l'un était moitié pour l'autre , c'est qu'il y a eu toujours une logique de complétmentarité de faits réels et bien raisonnables. Y-a-t-il encore quelqu'un d'autre qui chercherait à nous faire entendre une autre raison qui ne soit logique et raisonnable ?


Meric grand poète pour mes mts gentils et bien sages.

Sincères amitis,
Ahmed B.


 

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
Voici une merveilleuse prose très poétique sur la femme éternelle, dont on a du mal à percer tous les mystères...
La pensée profonde que tu développes a la possibilité de voguer au gré de sa fantaisie sans les contraintes de la versification. C'est pourquoi ce beau texte bien fluide est vraiment très agréable à lire.


Merci cher Ahmed pour ce trésor exhumé d'un fond de tiroir pour notre grand plaisir de lecture.

Belle soirée
Amicalement
Je ne sais comment vous remercier tous, pour les mots gentils et bien profonds qui m'ont été destinés, à travers ce modeste texte que je venais à peine de remanier après l'avoir sorti d'une fouille de souvenirs, très anciens et qui me rapellent déjà des nuits blanches que j'ai passées juste sous de petites leueurs de bougies, dans un lieu loin du monde qui grouille.

Sincères amitiés
Ahmed B.
 
Dernière édition:

Chat bleu

Grand poète
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
un petit chef d'oeuvre que je viens de lire , une profondeur des mots ,,toute ton énergie tu l'as laissée dans tes descriptions et ta force d aimer,,quelle belle femme !!!!


La belle femme peut-être vous comme elle peut-être une autre que ne connais ni toi ni moi ni autre. La femme de par sa nature est belle, attrayante, charmante et avenante.


Merci pou les mots gentils et bien faite .

Ahmed B.
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps
Haut