• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Musique La rouille...

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
6,200
J'aime
10,536
Points
183
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
Maxime le Forestier & Jean-Félix Lalanne - La rouille


L'habitude nous joue des tours :
Nous qui pensions que notre amour
Avait une santé de fer.
Dès que séchera la rosée,
Regarde la rouille posée
Sur la médaille et son revers.


Elle teinte bien les feuilles d'automne.
Elle vient à bout des fusils cachés.
Elle rongerait les grilles oubliées
Dans les prisons, s'il n'y restait personne.


Moi, je la vois comme une plaie utile,
Marquant le temps d'ocre jaune et de roux.
La rouille aurait un charme fou
Si elle ne s'attaquait qu'aux grilles.


Avec le temps tout se dénoue.
Que s'est-il passé entre nous,
De petit jour en petit jour ?
À la première larme séchée,
La rouille s'était déposée
Sur nous et sur nos mots d'amour.


Si les fusils s'inventent des guerres
Et si les feuilles attendent le printemps,
Ne luttons pas, comme eux, contre le temps.
Contre la rouille, il n'y a rien à faire.


Moi, je la vois comme une déchirure,
Une blessure qui ne guérira pas.
Notre histoire va s'arrêter là.
Ce fut une belle aventure.


Nous ne nous verrons plus et puis...
Mais ne crois pas ce que je dis :
Tu sais, je ne suis pas en fer.
Dès que séchera la rosée,
La rouille se sera posée
Sur ma musique et sur mes vers

 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,888
J'aime
15,492
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
<< JE ME DÉBROUILLE >>

Je ne suis pas du tout à l'âge où tout se rouille,
Mon corps fonctionne bien, mon esprit pense encore...
Je me couche au matin, sous les yeux des pécores,
La nuit un travail fou fait que je me débrouille...

Je trie et je charrie... nombre de colis grouille,
Sur la rampe de tri où je me trouve à tort,
Un poète survit comme un trompe-la-mort,
Et subit un pourri qui lui casse les ... ouilles !

Mais ma vie vaut ce prix, même si je dérouille,
Je gagne un peu ma vie, sans me remplir les fouilles,
Pour offrir mon tribu à ma belle tribu.

Même si je travaille pour quelques fripouilles,
L'amour, vaille que vaille, voit blanchir mes douilles,
Sous les yeux d'inconnus ô qui m'en voient repu.

17 mars 2019
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
6,200
J'aime
10,536
Points
183
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Merci Tony!
Tu vois Maxime fait partie des chanteurs Français que j'aime et cette chanson m'émeut parce qu'elle me parle!

Merci pour l'écho, je crois que nous sommes beaucoup comme toi à nous débrouiller!
Bel ap-midi
Amitiés
Isabelle
444.jpg
 

Perceval

Maître poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
5,779
J'aime
8,114
Points
178
Age
64
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
En amour ce n'est pas toujours ça.
L'amour se rouille et je dérouille
L'amour n'est plus et mon quotidien est fait d'acier froid et inoxydable, viendra peut le jour où je recommencerai à aimer sans que jamais mon coeur ne se rouille

Amitiés. Bisous
Marc
 
Haut