• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème La vie est elle un fleuve tranquille

Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
17,948
J'aime
20,254
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
L a vie est elle un fleuve tranquille ?
A vec le temps passé je dirais non

V oici bien des decennies que je vis le jour
I nvitant ma chère Madeleine à me suivre
E t par un jour de printemps elle s'enfuit

E n un pays d'où l'on ne revient pas
S eule désormais je partis en nourrice
T oujours bien propre et bien nourrie

E lle s'occupait bien de moi ma "mémé"
L e soir elle me racontait des histoires
L es histoires qui viennent du coeur
E t que pour moi elle inventait chaque jour

U n jour cependant je dus partir
N ouant mes bras à son cou, en larmes

F allait que j'aille à l'école. J'avais trois ans
L a ville m'attendait. Je ne pus reculer
E t j'appris à lire, à écrire et à compter
U n diplôme en poche ce fut le secrétariat
V int alors mon premier jour de travail
E t un beau jour je rencontrais mon malheur

T oujours un verre à portée de main
R ouge cramoisi il me fit quatre enfants
A vec lui je dirais que j'en avait cinq
N ous vivions bien, étant nourris, logés
Q uatre beaux enfants pleins de santé
U n jour cependant il fit l'innacceptable
I l fallut donc que je quitte le foyer
L oin de lui partir avec les enfants
L oin de lui retrouver un semblant de vie
E t retrouver enfin un certain bonheur
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,837
J'aime
15,423
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
L a vie est elle un fleuve tranquille ?
A vec le temps passé je dirais non

V oici bien des decennies que je vis le jour
I nvitant ma chère Madeleine à me suivre
E t par un jour de printemps elle s'enfuit

E n un pays d'où l'on ne revient pas
S eule désormais je partis en nourrice
T oujours bien propre et bien nourrie

E lle s'occupait bien de moi ma "mémé"
L e soir elle me racontait des histoires
L es histoires qui viennent du coeur
E t que pour moi elle inventait chaque jour

U n jour cependant je dus partir
N ouant mes bras à son cou, en larmes

F allait que j'aille à l'école. J'avais trois ans
L a ville m'attendait. Je ne pus reculer
E t j'appris à lire, à écrire et à compter
U n diplôme en poche ce fut le secrétariat
V int alors mon premier jour de travail
E t un beau jour je rencontrais mon malheur

T oujours un verre à portée de main
R ouge cramoisi il me fit quatre enfants
A vec lui je dirais que j'en avait cinq
N ous vivions bien, étant nourris, logés
Q uatre beaux enfants pleins de santé
U n jour cependant il fit l'innacceptable
I l fallut donc que je quitte le foyer
L oin de lui partir avec les enfants
L oin de lui retrouver un semblant de vie
E t retrouver enfin un certain bonheur
Un sacré parcours de vie, en effet ! Un acrostiche poignant et désolant... :-(
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,326
J'aime
5,666
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Joli jour ma Gaby

Pour moi cet acrostiche est bouleversant et là, je ne peux en dire plus.

Seulement te dire ce que mon médecin m'a dit : " les femmes intelligentes épousent souvent des cons" et toc !

Et il me renvoya à la poétesse Marie-Noël habitant à Auxerre qui souffrit toute sa vie auprès d'un homme détestable.

Gros bisous et tendresse de ta Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,326
J'aime
5,666
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
et puis ..................................................

papillon 6.jpg


Rose ***
 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
17,948
J'aime
20,254
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Joli jour ma Gaby

Pour moi cet acrostiche est bouleversant et là, je ne peux en dire plus.

Seulement te dire ce que mon médecin m'a dit : " les femmes intelligentes épousent souvent des cons" et toc !

Et il me renvoya à la poétesse Marie-Noël habitant à Auxerre qui souffrit toute sa vie auprès d'un homme détestable.

Gros bisous et tendresse de ta Rose ***
Merci ma douce et tendre rose de me comprendre à demi mot.
Bien à toi
Bisous de ta gaby
 
Haut