• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème L'Araignée

Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Il y a cette Absence au monde sans cesse,
où l’errance tisserande de mon ressenti
est une issue de ce peuple intérieur,
fantôme des gestes qui ne surviennent plus.

Il y a cette même absence dans la danse des poussières,
Ce même Œuvre appliqué à manipuler dans les airs
ces arabesques que dessinent l’encens, s’anéantissent
en des tableaux de feux noirs sur feux blancs,
en des liens d’autres soyeux tourments Où te concevoir impérissable mon Amour.
…ces dentelles éphémères qui appuient pour moi les formes de ton apparition…
…ce fil de fantasmes qui ondule autour de ce vide dont je voudrais te faire un corps…
…cette toile d’illusions que je tisse pour t’envelopper d’une éternité où me subsister…

Dans l’Opiacé du plus tard et ondulant d’un songe étranger, gardienne des feux sacrés,
ta silhouette intimide qui à mes yeux s’emmêle ;
Dans l’encens mince d’où tu te pavane d’hypnoses, venimeuse héroïne,
des entrelacs Que dessine sur toi l’impression de danse que mon Obsession t’impose.
L’Orbe de ma religion sur ce rêve, l’or spectre des liens qui s’incurvent sur ton visage blanc.
Lune, pour que je te sente trembler avec moi, Pâle du même des mondes,
Et du vertige des sens qu’ellipse l’astre de mes mains autour de toi,
Te débarrasse de la tunique superflue de l’existence,
Acceptant la morsure même de la soie qui t’accueille parmi moi,
Corset d’obsédantes nécromances que fusionnent
les attentions d’une même peine dont te souvient ma passion,
ces sciences sorcières Par lesquelles je t’invoque, royaume d’Absence,
pour faire de ton corps apparu un asile où me renouveler,
des sorts révolus, les palais passagers où semblable s’éteignent mes désirs araignes.

Vois, Apparaissant dénuement,
L’Auror-à-l’envers Suspendue à son fil…
Vois le Présage acéré des branches plongeant vers le ciel,
et racines des nouveaux mondes qui t’absorbent,
Ravissent tes couleurs en alambics ravages de manque
comme à chacune de tes renaissances à ma Nuit.
Reine solitude Consolatrice des venins,
Madone névrose nourriture du Silence,
Cendre-Femme de mes inapaisements lointains,
L’Araignée de cette vie que sans moi tu survoles.
Spasme précipice des logiques finales du rêve qui se consume…
{Feu d’entrelacs, lame de froid, blême de mon Emblême}
et de tes empreintes aux couleurs que revêtent
Sous les arcanes de mes Mots les archanges de tes Morts.

{Feux Noirs sur Feu Blanc
sous l'Art régnait Paon}

2018 (protégé par droits d'auteur)
 
Dernière édition:
F

fusion_poétale

Invité
Hors ligne
#2
Je ne sais quoi dire.
Effrayant! Mais très bien tissé. On s'y prend dans ton fil d'araignée.
J'aimerais entrevoir une lueur d'espoir une lumière, un échappatoire dans cette prison.
Fais un effort pour moi ;)
 
F

fusion_poétale

Invité
Hors ligne
#3
Je t'invite à aller lire ma prière universelle. Trop simple, mais rafraichissante :)
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Je ne sais quoi dire.
Effrayant! Mais très bien tissé. On s'y prend dans ton fil d'araignée.
J'aimerais entrevoir une lueur d'espoir une lumière, un échappatoire dans cette prison.
Fais un effort pour moi ;)
Hahaha, c'est vrai que dans celui ci la lumière est dure à trouver... (mais il y en a toujours).
J'aime les chemins de traverse que le manque inspire, quand la poésie deviens une question de survie... ;)
 
F

fusion_poétale

Invité
Hors ligne
#5
Hahaha, c'est vrai que dans celui ci la lumière est dure à trouver... (mais il y en a toujours).
J'aime les chemins de traverse que le manque inspire, quand la poésie deviens une question de survie... ;)
Je vais lire re lire jusqu'à trouver la voie. Je suis persévérante o_O
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,828
J'aime
4,838
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
"Sa poésie est comme sa Bretagne, habitée par des ciels hallucinés où les nuages tourmentés portent un élan de liberté sauvage." Tahar Bekri.



ouais je pense que c'est ça!!!!


kénavo


RP
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
"Sa poésie est comme sa Bretagne, habitée par des ciels hallucinés où les nuages tourmentés portent un élan de liberté sauvage." Tahar Bekri.



ouais je pense que c'est ça!!!!


kénavo


RP
Je pense aussi que notre climat schyzoforme influence pas mal nos perceptions. Bretagne terre de poésie évidente, la preuve en 1 mois on est déjà trois sur ce site, si ce n'est plus... ;)
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
757
J'aime
709
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Reine solitude Consolatrice des venins,
Madone névrose nourriture du Silence,
Cendre-Femme de mes inapaisements lointains,
L’Araignée de cette vie que sans moi tu survoles.
Spasme précipice des logiques finales du rêve qui se consume…
{Feu d’entrelacs, lame de froid, blême de mon Emblême}
et de tes empreintes aux couleurs que revêtent
Sous les arcanes de mes Mots les archanges de tes Morts.

comme une lame de fond tu nous emportes dans tes entrelacs arachnéens
un tissage bien solide où on se laisse prendre jusqu'au bout

kénavo
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Reine solitude Consolatrice des venins,
Madone névrose nourriture du Silence,
Cendre-Femme de mes inapaisements lointains,
L’Araignée de cette vie que sans moi tu survoles.
Spasme précipice des logiques finales du rêve qui se consume…
{Feu d’entrelacs, lame de froid, blême de mon Emblême}
et de tes empreintes aux couleurs que revêtent
Sous les arcanes de mes Mots les archanges de tes Morts.

comme une lame de fond tu nous emportes dans tes entrelacs arachnéens
un tissage bien solide où on se laisse prendre jusqu'au bout

kénavo
Merci, si seulement les jurys du concours auquel je l'ai envoyé avaient pu penser la même chose... ;) Premier texte Paloréa du coup... en plus les sagouins m'ont forcé à couper la version longue d'origine! Si c'est pas scandaleux (remarque il est pas mal aussi, concis comme ça... ;) )
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
oui il est très bien je ne sais si plus éloquent l'améliorerait
"La perfection est atteinte non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter mais lorsqu'il n'y a plus rien à enlever" Antoine de St-Exupéry

C'est bien la première fois que je procédais ainsi, bon exercice. J'aime bien la version longue car le tissage est encore plus langoureux, implacable, mais je concède qu'il est d'une forme plus lourde que celui ci
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,437
J'aime
1,201
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
Merci, si seulement les jurys du concours auquel je l'ai envoyé avaient pu penser la même chose... ;) Premier texte Paloréa du coup... en plus les sagouins m'ont forcé à couper la version longue d'origine! Si c'est pas scandaleux (remarque il est pas mal aussi, concis comme ça... ;) )
Je désapprouve totalement ces concours de poésies ou on vous force à couper des partitions de
l'oeuvre. Cette ou ces partitions sont parties intégrantes de l'oeuvre. C'est que les sagouins comme tu
les appellent, n'ont rien compris. (ou rien compris de ta poésie)
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,437
J'aime
1,201
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
Je désapprouve totalement ces concours de poésies ou on vous force à couper des partitions de
l'oeuvre. Cette ou ces partitions sont parties intégrantes de l'oeuvre. C'est que les sagouins comme tu
les appellent, n'ont rien compris. (ou rien compris de ta poésie)
J'ai omis un mot: Tissage. n'ont rien compris du tissage de ta poésie. (Ou rien compris de ta poésie)
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Je désapprouve totalement ces concours de poésies ou on vous force à couper des partitions de
l'oeuvre. Cette ou ces partitions sont parties intégrantes de l'oeuvre. C'est que les sagouins comme tu
les appellent, n'ont rien compris. (ou rien compris de ta poésie)
D'en avoir fait une deuxième version ne me dérange pas, cela faisait partie du règlement. Nan, c'est mon Orgueil qui parle, j'étais tellement convaincu qu'il ferait la différence. Humilité et persevérance, répétons nous ça comme un mantra quotidien... ;)
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Je sais pas si vous avez déjà participé à des concours? Je n'ai aucune idée de comment ils évaluent les poésies. Y a t-il des critères précis? Est-ce totalement subjectif?
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
757
J'aime
709
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#17
D'en avoir fait une deuxième version ne me dérange pas, cela faisait partie du règlement. Nan, c'est mon Orgueil qui parle, j'étais tellement convaincu qu'il ferait la différence. Humilité et persevérance, répétons nous ça comme un mantra quotidien... ;)
oui je connais ce genre de situation pour l'avoir vécu et l'orgueil en prend un coup mais on se remet plus solide encore
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
757
J'aime
709
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#18
pour répondre à ton interrogation il y a un jury composé de libraires, écrivains, comité de lecture, ils lisent les textes soumis et attribuent une note de 10 à 1 pour les textes qu'ils ont préférés puis on réunit les notes et a gagné celui qui a la meilleurs note voilà comment ça marche
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,437
J'aime
1,201
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
D'en avoir fait une deuxième version ne me dérange pas, cela faisait partie du règlement. Nan, c'est mon Orgueil qui parle, j'étais tellement convaincu qu'il ferait la différence. Humilité et persevérance, répétons nous ça comme un mantra quotidien... ;)
Orgueil: Peut-être ! Mais quelques fois, si on a accès aux autres poésies proposées, on peut les
lire et être convaincu que le nôtre est supérieur.
Mais j'imagine que le genre de poésie que les juges apprécient peuvent jouer dans la décision.
Supposons qu'il y a 3 juges sur 5 qui adorent disons les poèmes d'amour, c'est suffisant pour
biaiser le choix du gagnant sans pour autant dire que le concours n'est pas objectif.
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
31
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#20
J'hésite à les lire en effet... Je préfère rester sur la construction de mon monde plutôt que de perdre de l'énergie à me sentir incompris... C'est vrai qu'il y a un côté loterie du coup selon les affinités des juges. En envoyant 5 ou 6 textes de registres différents mon filet aurait été plus grand. Héhéhé, j'y croyais à mon One-Shot... ;)
 
Haut