• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Le baiser de la ronce

Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,868
J'aime
3,217
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Amour___sur le pont des souffrances
Sur ton arche affaiblie les fantômes traversent
Ombres sans l'oubli imprimant une trace
D'une griffe perverse au revers de l'enfance

Douleur __ onde rouge oscillante à l'effet papillon
Tu teins de vermillon les âmes innocentes
Violence aux cœurs __ tu cours __ là bas vers l'horizon
Espoir brisé fuyant loin des romances

Tu cours __ tu cours encore et recommence
Tu meurs __ tumeur sans cesse renaissante
Exquise métastase des rites masochistes
Echec réincarné des images pilleuses

Sur les rives rieuses tu déverses la guerre
Chaque balle tirée ricoche à l'infini
De la poudre d'hier la haine est amoureuse
Et mord dans la poussière amis et ennemis

Blanche Colombe __ apporte sous ton aile le présent
La paix ne viendra pas d'hier __ elle y est morte
Belle oiselle envole toi d'un pardon apaisant
Que mon appel exhorte au calme des colères

De naguère à hier le filet des blessures
Est dressé vers le ciel frontière à l'étranger
Prévenant des dangers __ il protège et rassure
Oiseau sacrificiel __ où vas tu voltiger

Les plaies entretenues sont d'immenses barrières
Tendues vers le futur __ emprisonnant les nues
De nos prisons d'hier sommes nous revenus
Des bourreaux de demain serons nous le levain

Où pourrons nous trouver la source aux mots sereins
Ceux qui tendent la main à nos envies d'aimer
En venant arroser les rêves à éclore
Sur les anciens remords cessons de piétiner

Histoire __ renonce à cultiver la fleur de la névrose
Il n'y a pas de gloire à courir dans la ronce
L'esprit y récolte les murs __ refusant de grandir
S'y perd et s'y enfonce en flétrissant __ le sang __ des roses

novembre 2014
 

Lise

Grand poète
Inscrit
16 Septembre 2018
Messages
173
J'aime
94
Points
43
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Très beau poème avec un titre paradoxal " le " baiser "de la" ronce " qui peut être assimilé à un oxymore... le baiser a un goût de douceur mais la ronce est épineuse mais en sentiments tout est dans l'extrême si on est sincère.
Vous faites preuve dans vos écrits d'une " folle sagesse " ...
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,868
J'aime
3,217
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Très beau poème avec un titre paradoxal " le " baiser "de la" ronce " qui peut être assimilé à un oxymore... le baiser a un goût de douceur mais la ronce est épineuse mais en sentiments tout est dans l'extrême si on est sincère.
Vous faites preuve dans vos écrits d'une " folle sagesse " ...
Bonsoir Lise, je parle dans ce texte des blessures de l'Amour. Blessures que l'humain propage de génération en génération, de ce que ces blessures engendrent de comportements pervers ... d'où ce titre en forme d'oxymore.

Merci pour votre commentaire
Belle soirée
Pierre
 
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
6,052
J'aime
5,276
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
les blessures de l'Amour si élégamment mises en scène


un vrai plaisir de lecture

un partage épatant


amiités


RP
 
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
6,052
J'aime
5,276
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
je ne comprends pas le peu de commentaires

c'est pas de la Jalousie quand même???lol



amitiés


RP
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
4,802
J'aime
6,177
Points
248
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Le contenu est très beau tel le titre du poème....il faut chasser en son for-intérieur,haines, violences et rancoeurs, alors la sérénité pour donner ou recevoir l'amour....Bravo.
Blue bird.
amitiés.
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,868
J'aime
3,217
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Le contenu est très beau tel le titre du poème....il faut chasser en son for-intérieur,haines, violences et rancoeurs, alors la sérénité pour donner ou recevoir l'amour....Bravo.
Blue bird.
amitiés.
Oui Simlecteur, pour moi tout se résume à l'Amour et aux blessures que la vie lui inflige.
Ces blessures non guéries sont sources de perversions, de souffrances, de névroses, qui se transmettent même à notre insu, de génération en génération. Elle ne sont pas qu'individuelles, elles sont également collectives comme les guerres ou l'empreinte oppressive de certaines religions.

Merci pour ta lecture.
Amitiés
Pierre
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
4,433
J'aime
7,104
Points
183
Localité
Haut de France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
Le vie est parfois injuste, votre poème reflète parfaitement la réalité! Bravo Pierre
Merci de ce beau partage

Belle journée
Amitiés
Isabelle :)
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,039
J'aime
1,646
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
Amour___sur le pont des souffrances
Sur ton arche affaiblie les fantômes traversent
Ombres sans l'oubli imprimant une trace
D'une griffe perverse au revers de l'enfance

Douleur __ onde rouge oscillante à l'effet papillon
Tu teins de vermillon les âmes innocentes
Violence aux cœurs __ tu cours __ là bas vers l'horizon
Espoir brisé fuyant loin des romances

Tu cours __ tu cours encore et recommence
Tu meurs __ tumeur sans cesse renaissante
Exquise métastase des rites masochistes
Echec réincarné des images pilleuses

Sur les rives rieuses tu déverses la guerre
Chaque balle tirée ricoche à l'infini
De la poudre d'hier la haine est amoureuse
Et mord dans la poussière amis et ennemis

Blanche Colombe __ apporte sous ton aile le présent
La paix ne viendra pas d'hier __ elle y est morte
Belle oiselle envole toi d'un pardon apaisant
Que mon appel exhorte au calme des colères

De naguère à hier le filet des blessures
Est dressé vers le ciel frontière à l'étranger
Prévenant des dangers __ il protège et rassure
Oiseau sacrificiel __ où vas tu voltiger

Les plaies entretenues sont d'immenses barrières
Tendues vers le futur __ emprisonnant les nues
De nos prisons d'hier sommes nous revenus
Des bourreaux de demain serons nous le levain

Où pourrons nous trouver la source aux mots sereins
Ceux qui tendent la main à nos envies d'aimer
En venant arroser les rêves à éclore
Sur les anciens remords cessons de piétiner

Histoire __ renonce à cultiver la fleur de la névrose
Il n'y a pas de gloire à courir dans la ronce
L'esprit y récolte les murs __ refusant de grandir
S'y perd et s'y enfonce en flétrissant __ le sang __ des roses

novembre 2014
Je ferais bien une musique sur ce magnifique poème si vous m'y autorisez
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,039
J'aime
1,646
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
mon passage préféré à cause des jeux de mots :

Tu cours __ tu cours encore et recommence
Tu meurs __ tumeur sans cesse renaissante
Exquise métastase des rites masochistes
Echec réincarné des images pilleuses
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,039
J'aime
1,646
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
Je m'y met dés que possible je vois bien un rythme lent (vers 90/100 bpm) des violons, des rythmes plus marqués sur les passages dramatiques .. peut être même quelques dissonances) et si un style de musique vous plait particulièrement ..dites le :cool:
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,868
J'aime
3,217
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
Je m'y met dés que possible je vois bien un rythme lent (vers 90/100 bpm) des violons, des rythmes plus marqués sur les passages dramatiques .. peut être même quelques dissonances) et si un style de musique vous plait particulièrement ..dites le :cool:
Tu-vous faites comme l'inspiration viens 😉
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,518
J'aime
5,699
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#20
Et voilà Rose !

Je remercie ECNI d'avoir remonté ce poème ... qui me parle comme on dit ...
Mais j'ai triché en lisant tes réponses.
Je l'ai lu autrement, je crois .
J'ai pensé aux plaies que l'enfance nous inflige . Qu'il faudrait cicatriser même si c'est impossible pour pouvoir avancer dans un halo nommé amour.
Ton poème m'a mis les larmes aux yeux, Pierre.Bises

Rose ***
 

Amazon: Aidons les producteurs Français !

Membres en ligne

Haut