• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Le Pilote Roi (Acrostiche)

Perceval

Maître poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
3,559
J'aime
4,731
Points
178
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1

ob_3d904f_sans-titre-3.jpg



Le Pilote Roi

Gageure de tous les instants
Il lui fallait bien du courage
A ce Pilote mordicant
Chaque chronos sans nuls ambages
Occultant sa vie par moments
Menant sa passion avec rage
Ouvrant grand les gazs en tous temps


A la fin de son extraordinaire épopée
Giacomo restera une icône vivante
Œuvrant toujours au sein de ce monde motorisé
Se dopant des exploits de la génération montante
Tous ces pilotes ivres de gloires inavouées
Impressionnés par les quinze titres mondiaux de ce mutant
Ne pensant qu’a rivaliser avec le maître incontesté
Il fût et restera le Roi Ago pour très longtemps !!!


armure-1457096791.png


Perceval
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
5,070
J'aime
7,951
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Vibrant hommage pour un maestro de la bécane ! ça sent le passionné plein gaz ;)
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,042
J'aime
1,649
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3

Voir la pièce jointe 20282


Le Pilote Roi

Gageure de tous les instants
Il lui fallait bien du courage
A ce Pilote mordicant
Chaque chronos sans nuls ambages
Occultant sa vie par moments
Menant sa passion avec rage
Ouvrant grand les gazs en tous temps


A la fin de son extraordinaire épopée
Giacomo restera une icône vivante
Œuvrant toujours au sein de ce monde motorisé
Se dopant des exploits de la génération montante
Tous ces pilotes ivres de gloires inavouées
Impressionnés par les quinze titres mondiaux de ce mutant
Ne pensant qu’a rivaliser avec le maître incontesté
Il fût et restera le Roi Ago pour très longtemps !!!


Voir la pièce jointe 20283

Perceval
Giacommo Agostini et sa MV Agusta champion des années 60/70....
J'ai connu Christian RAVEL encore un autre champion , accessible, sympathique qui s'est tué à SPA à cause des fameuses barrières de protection automobile (mais pas compatible avec la sécurité moto).
J'ai eu l'honneur d’être invité sur le bord de la piste aux 1000 km du Mans par l'écurie Kawasaki avec un autre pote ... une journée inoubliable que je pourrais commenter pendant des heures parce que d'une grande richesse en événements ...
 

Perceval

Maître poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
3,559
J'aime
4,731
Points
178
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Giacommo Agostini et sa MV Agusta champion des années 60/70....
J'ai connu Christian RAVEL encore un autre champion , accessible, sympathique qui s'est tué à SPA à cause des fameuses barrières de protection automobile (mais pas compatible avec la sécurité moto).
J'ai eu l'honneur d’être invité sur le bord de la piste aux 1000 km du Mans par l'écurie Kawasaki avec un autre pote ... une journée inoubliable que je pourrais commenter pendant des heures parce que d'une grande richesse en événements ...
Merci pour cet instant de.partage
Je suis heureux que tu es pu côtoyer le monde de la moto à cette époque. Un vrai bonheur.
Amitiés
Perceval
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,042
J'aime
1,649
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Merci pour cet instant de.partage
Je suis heureux que tu es pu côtoyer le monde de la moto à cette époque. Un vrai bonheur.
Amitiés
Perceval
A cette époque j'en ai fait partie de ce monde ... j'achetais des motos d'occasion qui rouillaient dans des granges , démontées, contrôlé le moteur, refaire des joints , poncer réservoirs, cadres , peindre, remonter puis essais sur route en compagnie de ma boite à outils (à cette époque marteau, tournevis, clés à molette pouvait résoudre la plupart des problèmes. Terrots, peugeots, moto-bécanes puis motos Anglaises BSA, Triumph, matchless , Norton des vieux modèles bien entendu à chaque modèle que je revendais, me permettais de monter en cylindrées sur la suivante puis je me suis calmé avec des modéles récents honda 350, ducati 750 (GT) puis honda 1000 goldwing (modèle bi centenaire des états unis) et là plus question de les trafiquer moi même... J'aimais cette époque quasi chevaleresque où tout le monde s'entraidait , se saluait, se dépannait ...
 

Perceval

Maître poète
Inscrit
8 Octobre 2018
Messages
3,559
J'aime
4,731
Points
178
Localité
Paris 75015
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
A cette époque j'en ai fait partie de ce monde ... j'achetais des motos d'occasion qui rouillaient dans des granges , démontées, contrôlé le moteur, refaire des joints , poncer réservoirs, cadres , peindre, remonter puis essais sur route en compagnie de ma boite à outils (à cette époque marteau, tournevis, clés à molette pouvait résoudre la plupart des problèmes. Terrots, peugeots, moto-bécanes puis motos Anglaises BSA, Triumph, matchless , Norton des vieux modèles bien entendu à chaque modèle que je revendais, me permettais de monter en cylindrées sur la suivante puis je me suis calmé avec des modéles récents honda 350, ducati 750 (GT) puis honda 1000 goldwing (modèle bi centenaire des états unis) et là plus question de les trafiquer moi même... J'aimais cette époque quasi chevaleresque où tout le monde s'entraidait , se saluait, se dépannait ...
C'était vraiment la belle époque.
Moi j'ai commencé la.moto avec une Malaguti 50cc avec le passage des vitesses a la poignée. Elle doit trop te manquer cette epoque.
Amitiés à toi
Perceval
 
Haut