• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Légendes d'automne

Benadel

Poète confirmé
Inscrit
21 Septembre 2018
Messages
105
J'aime
96
Points
93
Localité
Genève
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
L’automne, emmitouflé dans un lévite gris,
Descend sur une étendue de larmes.
Les statues malheureuses s’y noient ;
Le lévite se change alors en aile noire ;
A l’aile de l’automne, elles s’agrippent ;
Elles s’envolent vers la nuit cramoisie.
Leurs bustes gonflés de désespoir crèvent
Sur les flancs d’une nuit enflammée
Par l’aile lustrée de l’automne
Battant langoureusement le tourment d’amour.

A la croisée du jour et de la nuit,
L’automne chérit la pomme.
Septante hivers ont passé sur elle,
Refroidissant ses années printanières
Et gelant tous ses étés.
Les rides d’automne estompent la pomme,
Le visage s’orne de sagesse.
La pomme amère, la pomme douce,
Dans la gueule de la vieillesse,
S’égrènent autour de l’automne,
A la porte du dernier hiver.

L’automne, le songe froid,
Pétrifie la petite fleur,
La modeste pensée opalescente,
Irisée par les reflets du désir.
L’automne, le souffle froid,
Agite la pensée éclatante
Bariolée par la sève du divin.
Elle s’attriste de la réalité.
Soudain, le froid se transforme en liqueur,
La vigne a réchauffé l’automne.
La pensée s’embrume de vin ;
Elle s’enivre de chimères.
Sous le souffle grisant de l’automne,
Le sol se jonche de mort colorée ;
Mille pensées rêvent d’éternité.
 
Inscrit
5 Août 2018
Messages
604
J'aime
655
Points
153
Age
59
Localité
Montréal,Québec
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
L’automne, emmitouflé dans un lévite gris,
Descend sur une étendue de larmes.
Les statues malheureuses s’y noient ;
Le lévite se change alors en aile noire ;
A l’aile de l’automne, elles s’agrippent ;
Elles s’envolent vers la nuit cramoisie.
Leurs bustes gonflés de désespoir crèvent
Sur les flancs d’une nuit enflammée
Par l’aile lustrée de l’automne
Battant langoureusement le tourment d’amour.

A la croisée du jour et de la nuit,
L’automne chérit la pomme.
Septante hivers ont passé sur elle,
Refroidissant ses années printanières
Et gelant tous ses étés.
Les rides d’automne estompent la pomme,
Le visage s’orne de sagesse.
La pomme amère, la pomme douce,
Dans la gueule de la vieillesse,
S’égrènent autour de l’automne,
A la porte du dernier hiver.

L’automne, le songe froid,
Pétrifie la petite fleur,
La modeste pensée opalescente,
Irisée par les reflets du désir.
L’automne, le souffle froid,
Agite la pensée éclatante
Bariolée par la sève du divin.
Elle s’attriste de la réalité.
Soudain, le froid se transforme en liqueur,
La vigne a réchauffé l’automne.
La pensée s’embrume de vin ;
Elle s’enivre de chimères.
Sous le souffle grisant de l’automne,
Le sol se jonche de mort colorée ;
Mille pensées rêvent d’éternité.
Vraiment magnifique
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,279
J'aime
12,762
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Voilà une description de l'automne très particulière.
C'est l'antichambre d'un morne hiver, mais on apprécie ses fruits.
La pomme et le raisin, le fruit de la vigne adoucit la dureté de l'automne.

Je ne sais pas si j'ai bien appréhendé votre pensée.
Je trouve cette poésie très originale.

Amicalement
 
J'aime: o
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,524
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Un bel écrit !
L'automne, où tout meurt pour ensuite renaître à la vie...tel que l'humain !
Amitiés...
1549814486604.png
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
Joli soir Benabel

Ce poème a tout pour me plaire ( et pourtant je suis difficile )

Mais fatiguée, je préfère me taire pour ne par vous blesser par un message faible.

Je remonte donc votre poème !

sincèrement

Rose ***
 

Moi

Grand poète
Inscrit
23 Avril 2020
Messages
2,767
J'aime
4,976
Points
198
Localité
Chez moi
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
Je découvre votre poesie. Etant là depuis peu.. je la trouve merveilleuse et comme elle se veut: veritable galerie de toiles sur l'automne dans toutes ses humeurs ses couleurs et ses parfums
Un regal de lecture.Merci
Amitiés
 

Membres en ligne

Haut