• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Les brumes

Benadel

Poète confirmé
Inscrit
21 Septembre 2018
Messages
108
J'aime
96
Points
93
Localité
Genève
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
La brume descend sur la plaine
Enveloppant d’un manteau gris
Un océan de porcelaine
L’homme est de tristesse pétri
Les eaux aux couleurs de l’été
Se sont perdues dans le brouillard
Les flots si savamment teintés
Ont las dévissés leur billard
Mais le soleil les fait revivre
L’onde reprend sa carnation
Son bleu céruléen se livre
Aux regards épris d’émotion

L’esprit s’embrume d’eau de vie
Au pinacle d’une soirée
Plongé dans l’ambiance ravie
Il est pris d’une logorrhée
Dans le brouillard de ses pensées
Il divague honteusement
S’endormant l’âme défoncée
Morphée dissipe lentement
Les brumes de béatitude
Aux cloches du potron-minet
Le fêtard dans sa solitude
Se dévisage un tantinet

Dans les brumes de la tendresse
La passion pour son fils s’embrase
Le baiser du père s’adresse
A l’enfant qui fait table rase
Des recommandations du père
Dans un univers brouillardeux
Le jeunot manque de repère
Réfractaire comme pas deux
Aux règles de la révérence
Mais le soleil paternaliste
Perce la brumeuse ignorance
D’un adolescent fataliste
 
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,937
J'aime
5,015
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
prems


une brume sublimement poétisée

des vers de très haut niveau

Un partage flamboyant!


BRAVO


tu n'as pas encore trouvé la route de penn ar bed???loll


amitiés



RP
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,895
J'aime
3,246
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
La brume se dissipe ... et ... l'on distingue la tendresse d'un père emèché pour son fils ...

Merci pour ce tendre partage.
Belle journée
Pierre
 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
908
J'aime
902
Points
148
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
La brume vous a joliment inspiré : brume dans la nature, brume de l'esprit enivré, enfin la brume de tendresse...
J'aime beaucoup ce mot du reste.

Belle journée
 
Inscrit
7 Septembre 2018
Messages
254
J'aime
294
Points
118
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Joliment poétisées ces brumes... Ce fut un plaisir de découvrir votre plume, merci !

Amicalement,

BeauSoleil
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Joli soir Benabel,

Cette brume sur le paysage, sur l'homme enivré , sur cette tendresse ébréchée du fait de l'alcool qui n'aidera en rien son enfant ... c'est si vrai !
Ceci dit : belle écriture !

Poétiquement

Rose ***
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
3,813
J'aime
7,212
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Trois sortes de brumes sont ici évoquées.
Celle étendant sur la plaine son manteau gris,
Le brouillard épais de l'esprit alcoolisé
Les brumes de la tendresse du père épris
De son cher benêt de fils adolescent
Dans celles de l'ignorance baignant...

J'ai aimé le sujet, le fond et la forme. Les octosyllabes sont parfaits, les rimes riches et le vocabulaire choisi.

Une lecture agréable et enrichissante en quelque sorte
Merci !
 
D

danielm

Invité
Hors ligne
#10
La brume descend sur la plaine
Enveloppant d’un manteau gris
Un océan de porcelaine
L’homme est de tristesse pétri
Les eaux aux couleurs de l’été
Se sont perdues dans le brouillard
Les flots si savamment teintés
Ont las dévissés leur billard
Mais le soleil les fait revivre
L’onde reprend sa carnation
Son bleu céruléen se livre
Aux regards épris d’émotion

L’esprit s’embrume d’eau de vie
Au pinacle d’une soirée
Plongé dans l’ambiance ravie
Il est pris d’une logorrhée
Dans le brouillard de ses pensées
Il divague honteusement
S’endormant l’âme défoncée
Morphée dissipe lentement
Les brumes de béatitude
Aux cloches du potron-minet
Le fêtard dans sa solitude
Se dévisage un tantinet

Dans les brumes de la tendresse
La passion pour son fils s’embrase
Le baiser du père s’adresse
A l’enfant qui fait table rase
Des recommandations du père
Dans un univers brouillardeux
Le jeunot manque de repère
Réfractaire comme pas deux
Aux règles de la révérence
Mais le soleil paternaliste
Perce la brumeuse ignorance
D’un adolescent fataliste
Une brume inspiré merci pour la lecture
DanielM
 
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,660
J'aime
1,524
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
La brume descend sur la plaine
Enveloppant d’un manteau gris
Un océan de porcelaine
L’homme est de tristesse pétri
Les eaux aux couleurs de l’été
Se sont perdues dans le brouillard
Les flots si savamment teintés
Ont las dévissés leur billard
Mais le soleil les fait revivre
L’onde reprend sa carnation
Son bleu céruléen se livre
Aux regards épris d’émotion

L’esprit s’embrume d’eau de vie
Au pinacle d’une soirée
Plongé dans l’ambiance ravie
Il est pris d’une logorrhée
Dans le brouillard de ses pensées
Il divague honteusement
S’endormant l’âme défoncée
Morphée dissipe lentement
Les brumes de béatitude
Aux cloches du potron-minet
Le fêtard dans sa solitude
Se dévisage un tantinet

Dans les brumes de la tendresse
La passion pour son fils s’embrase
Le baiser du père s’adresse
A l’enfant qui fait table rase
Des recommandations du père
Dans un univers brouillardeux
Le jeunot manque de repère
Réfractaire comme pas deux
Aux règles de la révérence
Mais le soleil paternaliste
Perce la brumeuse ignorance
D’un adolescent fataliste
De jolies métaphores dans cette belle poésie où le brouillard
sous toutes ses formes est si bien évoqué.
Bien jolie poème.

Amitiés,
Impoésie.
 

Membres en ligne

Haut