• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Les Fantasques de l'Hiver

Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Les Fantasques de l'Hiver s'affairent de délires méthodiques,
Palpitent consciencieusement aux tambours démontées
A la recherche d'un retentissement au-delà des moyens de leurs vie...

Lentement, l’engrenage en mouvement,
D'Imprononçables transes se forment de nuages antérieurs,
Rêves immémoriels, peuple des faces cachées,
Sciences clandestines du dérangement,
Echo de l’abîme où se penser d’autres vérités…

Jouant aux fous pleins d’habitudes,
Légendaire calme des maniaques,
Tranquille mise à sac dans la cité de ses propres ordres ;
La fuite en avant inespérée enfin recommence,
partagée sur une ligne basse où se divisent des chemins de prophéties…

Éclair et confort d'un syndrome confusionnel que l'on maintiendra,
Fiévreux, agité tout au long de la Nuit,
Pour révéler à nouveau son potentiel tardif,
Et d’aléatoires nourrir ses Chimères ;
Un équilibre précaire !
que l'on inspire profondément sur son miroir,
Comme une revanche à notre image reflétée,
Trop polissée de l'atonie des habitudes sociales...

Un temps marqué par l'attente…
fébrile de l'onde froide qui se propage dans votre dos.
votre chimie intérieure précipitée, progressivement cadencée,
Par un malin génie qui perturbe l'harmonie conventionnelle
De votre orchestre consensus tous les jours…

Et cyclique s'élèvent les sens, toujours plus loin,
Toujours plus haut vers le soleil de l'Instant presque vécu !

Electrisante accalmie, votre tension perchée
Sur une longueur d'ondes que seuls les rêves intègrent.
L'intuition dilatée, réceptive et qui brille !
Dans vos yeux consumés d'allégories collectives,
De l'idée de liberté que l’on s’est fabriquée,
Par la contemplation sereine de votre folie théâtrale,
Ritualisée de rythmes affaissés jusqu'aux chemins de l'Aurore,
L'âme amplifiée, exorcisée et qui danse et qui danse...

2014 (protégé par droits d'auteur)
 
Dernière édition:
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
"Mais c'est pas un poème sur la drague..."

O! Miséricroque! Il n'y a qu'a remplacer l'A-lettre, Parbleu! ;) Kesss t'en pense, Janis?

 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
c'est un des plus vieux textes que j'ai... A l'époque où je théorisais mes abus comme voie "respectable" de l'élévation mystique en effet... Je crois que j'ai commencé après avoir assisté à la soutenance d'une thèse, d'un musicien parti dans un village bien reculé en Inde, observer le rapport entre musique et religion...
Lors de cérémonie, les habitants se laissaient possédés par des divinités, certains ayant leurs divinités de prédilection, se paraient des attributs de celles ci, sorte de "notable" parmi les "possédés" et ayant leurs musiques propre, jouées par les musiciens lorsqu'ils se présentaient devant eux... (c'est très résumé, au vu de l'incroyable richesse de son étude)
Mais bref, un point m'avait particulièrement marqué, à savoir que les ivrognes du village, avaient pour cette occasion un rôle particulier (et respecté!) à jouer, par leurs états flottants, devenaient des réceptacles privilégiés de divinités secondaires (voire majeures exceptionnellement) et contribuaient ainsi au renouvellement incessant du panthéon hindou ( des millions de divinités au bas mots).
J'avais adoré ce côté shamans involontaires, et ça m'avait énormément inspiré quant à la construction de ma philosophie basée sur les transes qui permettent d'accéder à un au-delà de Soi infini... Se laisser posséder par "ceux qui savent", c'était pour moi devenir capable d'être peintre sans avoir jamais peint, poète sans avoir jamais écrit, chanteur sans avoir jamais chanter, acteurs sans avoir jamais jouer... etc... Une béquille supplémentaire pour ma timidité face au Monstre pétrifiant de la création... (depuis j'ai un peu évolué tout de même, ça fait bien longtemps que je n'écris plus grâce à l'aide d'artifices, mais le chemin d'inspiration est sensiblement le même...)
 
Dernière édition:
Inscrit
17 Août 2018
Messages
276
J'aime
133
Points
43
Localité
Brest
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
"depuis j'ai un peu évolué tout de même, ça fait bien longtemps que je n'écris plus grâce à l'aide d'artifices, mais le chemin d'inspiration est sensiblement le même... "
Nous somme bien ici.
 
Inscrit
17 Août 2018
Messages
276
J'aime
133
Points
43
Localité
Brest
Je suis
Une femme
Hors ligne
#16
Et puis d'ailleurs, on digresse, on digresse, mais il me sembles avoir vu de "l'encre rouge sur le meuble", non? ;) (vas chercher ton Ego donc... ;) )
hin, hin, j'en ai posté un petit bout tout à l'heure, le reste viendra au compte goutte, les souvenirs n'est-ce pas, rejaillissent en ces temps de soif
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,961
J'aime
5,081
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
Un texte que je ressens entre le mental obsessionnel et l'élévation mystique ... ce n'est qu'un ressenti.

Amitiés



disait PIERRE le Merle Bleu!!

moi je trouve que son analyse est assez pertinente!!!

Mais on est sans doute à côté de nos pompes!!!mdr


amitiés


RP
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
355
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
Un texte que je ressens entre le mental obsessionnel et l'élévation mystique ... ce n'est qu'un ressenti.

Amitiés



disait PIERRE le Merle Bleu!!

moi je trouve que son analyse est assez pertinente!!!

Mais on est sans doute à côté de nos pompes!!!mdr


amitiés


RP
Si si c'est ça... tu es tout pile comme il faut dans tes pompes, t'inquiètes...
 

Membres en ligne

Haut