• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Les Poèmicoles

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,598
J'aime
3,430
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Les Poèmicoles


Des aquilons divers en leurs voiles de plume,
Sur la rose des vents ils guident leurs écrits
Et du septentrion à l’astre du midi
Le marteau-poésie assaille leur enclume


D’orient, d’occident, de soleil ou de brume,
Naissent leurs mots encrés et petit à petit
S’échafaude le sens ciselé et précis
Sur la vague des rimes qui montre son écume.


Dans la foi douloureuse où se crée le talent
Ils montrent de l’esprit le bel enchantement
Venant d’un monde ouvert sans nulle barrière


Et déposent le fruit de leur invention
Sur la page où le vers n’ayant de frontière
Mène au gourmand plaisir de l’admiration
.
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,730
J'aime
13,566
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
J'ai atteint le gourmand plaisir de l'admiration,
En me régalant de vos mots ciselés en sonnet
Le marteau-poésie est au cœur de l'action...
Sur la vague de vos rimes je surfe au sommet !

Bravo et Merci !
 
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
15,548
J'aime
22,015
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Mon passage préféré est :

D’orient, d’occident, de soleil ou de brume,
Naissent leurs mots encrés et petit à petit
S’échafaude le sens ciselé et précis
Sur la vague des rimes qui montre son écume.

Vraiment magnifique, merci pour l'avoir partage avec nous :):sneaky:
 
Dernière édition:

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,560
J'aime
12,600
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Petit bémol sur la métrique qui démarre en alexandrins pour claudiquer sur des vers de 11 pieds... Sinon, l'agencement des rimes et le message porté agrémentent mon oreille d'un goût poétique appréciable.

Des aquilons divers/ en leurs voiles de plume,/12
Sur la rose des vents/ ils guident leurs écrits/12
Et du septentrion/ à l’astre du midi/12
Le marteau-poésie/ assaille leur enclume/12


D’orient, d’occident/, de soleil ou de brume,/11 ou 12 (selon qu'on lise: d'o-ri-en ou d'o-rien... = dorj
Naissent leurs mots encrés et petit à petit/12
S’échafaude le sens/ ciselé et précis/12
Sur la vague des rimes/ qui montre son écume./13


Dans la foi douloureu/se où se crée le talent/12
Ils montrent de l’esprit le bel enchantement/12
Venant d’un monde ouvert/ sans nulle barrière/11 [barjèr]


Et déposent le fruit/ de leur invention/11
Sur la page où le vers/ n’ayant de frontière/11
Mène au gourmand plaisir de l’admiration. /11
 
Dernière édition:

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,598
J'aime
3,430
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Petit bémol sur la métrique qui démarre en alexandrins pour claudiquer sur des vers de 11 pieds... Sinon, l'agencement des rimes et le message porté agrémentent mon oreille d'un goût poétique appréciable.

Des aquilons divers/ en leurs voiles de plume,/12
Sur la rose des vents/ ils guident leurs écrits/12
Et du septentrion/ à l’astre du midi/12
Le marteau-poésie/ assaille leur enclume/12


D’orient, d’occident/, de soleil ou de brume,/11 ou 12 (selon qu'on lise: d'o-ri-en ou d'o-rien... = dorj
Naissent leurs mots encrés et petit à petit/12
S’échafaude le sens/ ciselé et précis/12
Sur la vague des rimes/ qui montre son écume./13


Dans la foi douloureu/se où se crée le talent/12
Ils montrent de l’esprit le bel enchantement/12
Venant d’un monde ouvert/ sans nulle barrière/11 [barjèr]


Et déposent le fruit/ de leur invention/11
Sur la page où le vers/ n’ayant de frontière/11
Mène au gourmand plaisir de l’admiration. /11

Vingt fois sur le métier tachons moyen de causer correct!

Les Poèmicoles suite avec corrections


Des aquilons divers en leurs voiles de plume,
Sur la rose des vents ils guident leurs écrits
Et du septentrion à l’astre du midi
Le marteau-poésie assaille leur enclume

D’est ou bien d’occident, de soleil ou de brume,
Naissent leurs mots encrés et petit à petit
S’échafaude le sens ciselé et précis
Sur la vague des mots qui montre son écume.

Dans la foi douloureuse où se crée le talent
Ils montrent de l’esprit le bel enchantement
Venant d’un monde ouvert où poésie s’invite

Et déposent le fruit de leur art inventif
Sur la page où le vers n’ayant pas de limite
Mène au gourmand plaisir tout œil admiratif.


Bon! pour le dernier tercet les mots en ion sont dissyllabiques sauf :
broyon, crayon, pleyon, rayon, sayon ( selon Pierre Norma)

donc in ven ti on et ad mi ra ti on sont découpables!

"Mais tout dépend du point de vue qu'on s'en fait par rapport à l'idée où on se place"

En ce qui me concerne je ne dis jamais:
"Impossible monsieur mon sang se coagule
à penser qu'on y puisse changer une virgule"
et par ailleurs si je puis corriger je le fais .

Bonne soirée
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut