• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème L'être en suspens

Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
313
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Il n'est de plus bel hymne à celui qui voyage
Qu'un silence essentiel où le cœur en extase
Se vide et se remplit de tous les paysages
Accrochés au Levant et qu'un soleil embrase

Maintenant que le vide égare le destin
Du monde qui blêmit des aurores si pâles
Ô beaux chants célestes éveillez mes matins
Et offrez à la vie les couleurs de l'opale

Je ne suis plus l'enfant qui rêvait d'océan
Des vastes contrées que l'harmattan balaie
J'érige le palais de l'épopée du vent
Invisible refuge où l'errant peut aller

Je suis l'être en suspens qui contemple la dune
Passagère sans but aux ailleurs incertains
De ses frêles rondeurs où s'ensable la lune
Je verrai naître enfin mes horizons lointains
 

Zoé

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
908
J'aime
980
Points
158
Age
52
Localité
Sarthe
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Bonsoir Corsaire,
J'adore le premier quatrain, et la magie de cet instant de grâce portée par vos mots.
Le levant n'a plus les mêmes saveurs, la vie les mêmes couleurs, mais ce n'est pas de la nostalgie que l'on ressent, c'est plus une certaine résignation...
Le dernier quatrain chaussé d'un joli visuel arrive comme une délivrance pour un être à bout de souffle, amoureux de voyages.
C'est doux et émouvant
Merci
 
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,933
J'aime
5,007
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#3
BIENVENUE

sur je popo nouveau!!


avec une magnifique poésie

je te commentais sur l'Ancien!!!


amitiés


RP
 
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
11,903
J'aime
14,918
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Vous êtes très doué, c'est très agréable à lire, BRAVO et merci :)

Bonne journée
Amicalement
Personne :sneaky:
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,722
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Joli soir cher Corsaire,

Je commençais à désespérer de ne pouvoir te lire. Oui ! C'est vrai !
Enfin .. enfin ... te voilà avec ton inégalable écriture !
Ce que j'admire c'est la profondeur de ta poésie et il n'y a pas que ça ...

poétiquement

Rose ***
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
4,422
J'aime
5,530
Points
248
Je suis
Un homme
En ligne
#8
Un beau voyage intemporel, passant les murailles....très beau poème.Bravo.
amitié poétique.
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
313
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
Bonsoir Corsaire,
J'adore le premier quatrain, et la magie de cet instant de grâce portée par vos mots.
Le levant n'a plus les mêmes saveurs, la vie les mêmes couleurs, mais ce n'est pas de la nostalgie que l'on ressent, c'est plus une certaine résignation...
Le dernier quatrain chaussé d'un joli visuel arrive comme une délivrance pour un être à bout de souffle, amoureux de voyages.
C'est doux et émouvant
Merci
Bonjour Zoé,

La vie matérielle est tellement faite de bruits qu'on en oublie souvent l'essentiel. Voyager immobile en soi en essayant de retrouver ces paysages magiques qui inspirent l'être et l'âme. La contemplation permet cela. Merci pour ce pas sage et apprécié.
 

IRIS1950

Poète confirmé
Inscrit
23 Août 2018
Messages
121
J'aime
89
Points
28
Localité
LA VENDEE
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
Il n'est de plus bel hymne à celui qui voyage
Qu'un silence essentiel où le cœur en extase
Se vide et se remplit de tous les paysages
Accrochés au Levant et qu'un soleil embrase

Maintenant que le vide égare le destin
Du monde qui blêmit des aurores si pâles
Ô beaux chants célestes éveillez mes matins
Et offrez à la vie les couleurs de l'opale

Je ne suis plus l'enfant qui rêvait d'océan
Des vastes contrées que l'harmattan balaie
J'érige le palais de l'épopée du vent
Invisible refuge où l'errant peut aller

Je suis l'être en suspens qui contemple la dune
Passagère sans but aux ailleurs incertains
De ses frêles rondeurs où s'ensable la lune
Je verrai naître enfin mes horizons lointains
bravo à vous pour cette poésie. Belle fin de journée. IRIS
 

ECNI

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
1,069
J'aime
1,674
Points
173
Localité
Narbonne
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Très joli poème ... et je connais un nouveau nom de vent Harmattan ....
Il te faudrait imaginer un navire des sables qui pourrait ainsi te faire ainsi voyager dans une glisse de dunes en dunes , d'oasis en oasis ..(y)
 

Benadel

Poète confirmé
Inscrit
21 Septembre 2018
Messages
108
J'aime
96
Points
93
Localité
Genève
Je suis
Un homme
Hors ligne
#13
Il n'est de plus bel hymne à celui qui voyage
Qu'un silence essentiel où le cœur en extase
Se vide et se remplit de tous les paysages
Accrochés au Levant et qu'un soleil embrase

Maintenant que le vide égare le destin
Du monde qui blêmit des aurores si pâles
Ô beaux chants célestes éveillez mes matins
Et offrez à la vie les couleurs de l'opale

Je ne suis plus l'enfant qui rêvait d'océan
Des vastes contrées que l'harmattan balaie
J'érige le palais de l'épopée du vent
Invisible refuge où l'errant peut aller

Je suis l'être en suspens qui contemple la dune
Passagère sans but aux ailleurs incertains
De ses frêles rondeurs où s'ensable la lune
Je verrai naître enfin mes horizons lointains
 
Inscrit
20 Septembre 2018
Messages
313
J'aime
406
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Très joli poème ... et je connais un nouveau nom de vent Harmattan ....
Il te faudrait imaginer un navire des sables qui pourrait ainsi te faire ainsi voyager dans une glisse de dunes en dunes , d'oasis en oasis ..(y)
Merci ECNI ! La méditation est bon moyen de transport...
 
Inscrit
18 Août 2018
Messages
1,128
J'aime
1,349
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
En ligne
#18
Il n'est de plus bel hymne à celui qui voyage
Qu'un silence essentiel où le cœur en extase
Se vide et se remplit de tous les paysages
Accrochés au Levant et qu'un soleil embrase

Maintenant que le vide égare le destin
Du monde qui blêmit des aurores si pâles
Ô beaux chants célestes éveillez mes matins
Et offrez à la vie les couleurs de l'opale

Je ne suis plus l'enfant qui rêvait d'océan
Des vastes contrées que l'harmattan balaie
J'érige le palais de l'épopée du vent
Invisible refuge où l'errant peut aller

Je suis l'être en suspens qui contemple la dune
Passagère sans but aux ailleurs incertains
De ses frêles rondeurs où s'ensable la lune
Je verrai naître enfin mes horizons lointains

une poésie profonde où chaque point conte une image, un rêve, un espoir de pouvoir aborder des horizons lointains qui serons la destinée de cet ailleurs recherché, très belle poésie bien imagée
@micalement
 
Haut