• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Etat d'âme L'ombre de l'indifférence

Inscrit
9 Décembre 2020
Messages
577
J'aime
1,059
Points
148
Localité
Maroc/Casablanca
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
L'indifférence, ombre d'un cœur fermé
Qui laisse les âmes passer sans un regard
Comme le vent qui souffle, sans jamais s'arrêter
Elle traverse la vie, laissant tout à l'écart.

Elle est ce regard détourné, un geste oublié
Un silence pesant, une absence d'émoi
Chaque jour, elle sape et fait ployer
Les âmes sensibles qui croyaient en la joie

Elle est l'hiver glacé des sentiments
Un désert aride où rien ne pousse
Elle éteint la flamme, étouffe les chants
Dans son sillage, les rêves s'effacent et se poussent.

Elle est cette pluie fine qui ronge la pierre
Un poison lent, insidieux et discret
Elle creuse des fossés, sépare les terres
Elle brise les cœurs, les laisse en secret

Elle est ce mur invisible entre nous
Qui rend chaque geste creux et vain
Un voile noir, un poids lourd sur nos jougs
Qui rend le jour obscur, et les cieux incertains.

L'indifférence, tueuse silencieuse
Elle ne crie pas, mais elle blesse
Elle laisse une empreinte douloureuse
Dans les cœurs qu'elle caresse.

L'indifférence, c'est l'ombre qui s'étend
Sur les passions, les rêves et les vies
Elle efface les couleurs, rend tout absent
Dans son froid, tout espoir englouti.

Dans cette ombre, une lueur persiste
Un espoir ténu, fragile et vrai
Car même l'indifférence ne résiste
À la chaleur d'un amour sincère et parfait.

Fouzia El Mellah
2024-06-10_22-07-02-982.jpg
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
8,870
J'aime
15,966
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
L'indifférence, ou ce qui semble lui ressembler, cache quelquefois des êtres sensibles empreints à l'introspection ou peut être même de la timidité (voir un fort caractère) il suffit d'une caresse du regard pour ouvrir une porte sur un sourire. Très joli partage poétique Fouzia, bravo

Amicales pensées
Moïse
 
Inscrit
9 Décembre 2020
Messages
577
J'aime
1,059
Points
148
Localité
Maroc/Casablanca
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
L'indifférence, ou ce qui semble lui ressembler, cache quelquefois des êtres sensibles empreints à l'introspection ou peut être même de la timidité (voir un fort caractère) il suffit d'une caresse du regard pour ouvrir une porte sur un sourire. Très joli partage poétique Fouzia, bravo

Amicales pensées
Moïse
Merci Moïse...tu as raison il faut briser le mur de l'indifférence...avec un sourire, un regard...pour faire renaître l'amour et l'espoir et ouvrir nos âmes à l'espérance ...agréable soirée 🥰🥰🥰
 
Inscrit
3 Novembre 2020
Messages
1,816
J'aime
2,854
Points
173
Localité
Auriol
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
L'indifférence, ombre d'un cœur fermé
Qui laisse les âmes passer sans un regard
Comme le vent qui souffle, sans jamais s'arrêter
Elle traverse la vie, laissant tout à l'écart.

Elle est ce regard détourné, un geste oublié
Un silence pesant, une absence d'émoi
Chaque jour, elle sape et fait ployer
Les âmes sensibles qui croyaient en la joie

Elle est l'hiver glacé des sentiments
Un désert aride où rien ne pousse
Elle éteint la flamme, étouffe les chants
Dans son sillage, les rêves s'effacent et se poussent.

Elle est cette pluie fine qui ronge la pierre
Un poison lent, insidieux et discret
Elle creuse des fossés, sépare les terres
Elle brise les cœurs, les laisse en secret

Elle est ce mur invisible entre nous
Qui rend chaque geste creux et vain
Un voile noir, un poids lourd sur nos jougs
Qui rend le jour obscur, et les cieux incertains.

L'indifférence, tueuse silencieuse
Elle ne crie pas, mais elle blesse
Elle laisse une empreinte douloureuse
Dans les cœurs qu'elle caresse.

L'indifférence, c'est l'ombre qui s'étend
Sur les passions, les rêves et les vies
Elle efface les couleurs, rend tout absent
Dans son froid, tout espoir englouti.

Dans cette ombre, une lueur persiste
Un espoir ténu, fragile et vrai
Car même l'indifférence ne résiste
À la chaleur d'un amour sincère et parfait.

Fouzia El Mellah
Voir la pièce jointe 26894
Merci Fouzia pour votre poèmehttps://youtu.be/w6UvJmIlA4w?si=RFYQ6FJ81Ns-e2vC sur l'indifference...J'apprécie la qualité vraie de vos poèmes en général...JC
 

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut