• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Nouvelle Ma plume

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
La plume au bout de mes doigts n'écrit pas de simples textes, je l'utilise tel un rouet pour tirer la quintessence des battements de mon cœur. La main qui la tient est alors le métier à tisser qui met en forme les phrases, les textes que mon âme veut bien m’offrir.

Lorsque j’écris, mes sentiments prennent souvent le dessus, la colère peut rendre mes phrases poignantes , mes larmes elles peuvent enluminer mon oeuvre. Quand mon cœur se met à crier, ma plume devient alors autonome, elle danse sur le papier et noircit de mes sentiments la blancheur de ma feuille . À ce moment-là, seul mon âme rédige, je ne suis plus maître de rien.

Mes mots allongés devant moi tel une flèche me transpercent. Ils représentent toute cette partie de ma personne que je n'osais montrer, que je ne voulais pas voir. Cette part de mon être à toujours été présente , je l'avais tu en l'enfouissant profondément dans les tréfonds de ma conscience .
Il n'est chose aisée d'accepter, d'écouter et de comprendre ce que son cœur crie au fond de nous et il est chose encore plus délicate de l'ouvrir à autrui.
C'est une mise à nu si je puis dire, mais en partageant mes textes, j'affirme et je clame ce que je suis !

Cet exercice de jonglage entre mon âme, mon cœur, mes mots et ma plume, me rend plus grand. Chaque écrit est une découverte de mon être .L'écriture est un pur moment de bonheur et de liberté.

Quand certains disent aimer ma plume, cela me procure une grosse fierté à moi qui n’écrit que depuis si peu de temps !
Si mes textes plaisent, peut-être est-ce dû au fait que jamais je ne triche. Mes proses ne sont que l'expression de mon âme sans aucun filtre, elles reflètent simplement la lumière qui guide ma pensée et mon être.

Grace à l’écriture, je suis.

Steve BERNA le 16/11/2018 tous droits réservés
 
Dernière édition:

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Joli soir Steve,

Il est vrai qu'en écrivant, il faut creuser au plus profond de nous même.
Et très souvent ... mettant en lignes certains de mes poèmes ... je me sens tellement dénudée ... que j'éprouve comme un malaise...
Et cela, Steve, tu connais aussi cette impression.

Sincèrement

Rose *** qui te félicite pour cette audace en poésie
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Permets moi de remonter ton oeuvre en haut de l'affiche, Steve

Il mérite plus de lectures

Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
Steve, ta lettre pour MONSIEUR le Président m'a tant marquée que j'ai voulu voir tes parutions.

Et ... comme j'ai bien fait !!

Rose ***
 

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Joli soir Steve,

Il est vrai qu'en écrivant, il faut creuser au plus profond de nous même.
Et très souvent ... mettant en lignes certains de mes poèmes ... je me sens tellement dénudée ... que j'éprouve comme un malaise...
Et cela, Steve, tu connais aussi cette impression.

Sincèrement

Rose *** qui te félicite pour cette audace en poésie
Quand j écris c'est toujours avec ce malaise, je trouve qu il rend mes textes plus vivant cela met du relief et de la profondeur. Quand j'écris je suis dans le partage, je veux faire ressentir dans des mots , ce que je ressent au fond de moi. C'est en laissant mes émotions m'atteindre en écrivant mon poème chercheur de vie que j'ai compris que la est ma façon d'écrire, cela est mon style.

Voici le poème pour ceux qui ne l'ont lu.

CHERCHEURS DE VIE
Je m’appelle Salomé,
Je pars pour survivre,
La guerre m’a tout pris.
Je veux vivre en paix,
Voir mon enfant grandir,
Et donner un sens à nos vies.

Je m’appelle Anouar,
Je pars pour survivre,
La famine et mon quotidien.
L’Europe est mon dernier espoir,
Je veux simplement vivre,
Et enfin voir vers demain.

Je m’appelle Bachir,
Maman m’a emmené un soir d’été,
Elle m’a dit que c’est pour mon bien.
Je veux pouvoir jouer et grandir,
M’instruire et me cultiver,
Et demain, être un grand être humain.

Nous sommes Salomé, Anouar et Bachir,
À travers montagnes, déserts et mers nous voyageons,
Nous suivons le chemin du bonheur, de la paix et de la vie.
Mais cette nuit, dans cette mer nous allons périr,
Dans l’indifférence de toutes ces patries, Nous mourrons,
Par ce que nous avons cherché la vie.

Je m’appelle Humanité,
Je suis le cœur et l’âme de l’être humain,
Et moi aussi je suis parti,
J’ai fui votre égoïsme et vos craintes infondées
Et progressivement je meurs dans votre dédain.
Sans moi, vous perdrez le sens de la vie.

Je suis née en France, patrie des droits de l’homme et pays des lumières,
Je suis le descendant de Montesquieu, Rousseau, Diderot et tant d’autres,
Aujourd’hui, j’ai honte pour mon pays, Honte pour l’humanité tout entière.
Traiter ces chercheurs de vie comme s’ils n’étaient pas des nôtres
Et considérer que l’intérêt économique prime sur la vie humaine,
Fait de nous leurs bourreaux !

Nous sommes tous coupable,
Ne rien dire, ne rien faire,
C’est accepter ce que l’homme a de pire au fond de lui.
Je ne peux me résoudre à regarder notre conscience sombrer sans agir,
Je refuse que nos enfants vivent dans ce triste monde.
Alors je m’élève pour combattre.

La plume abreuvée par mes larmes est mon arme,
La feuille que mon cœur a érigée est mon bouclier,
Je ne baisserais pas mon glaive,
Le poids des mots surpasse toute violence,
Ma conscience sera ma ligne de défense.

Alors avec ma plume, j’écris,
Avec mes larmes j’écris,
Avec mon cœur, j’écris,
Pour demain, j’écris.

Je me bats pour que jamais, au grand jamais
Dans l’abîme de notre civilisation,
Nous ne laissons disparaître notre humanité.


Steve Berna 07/10/2018
Tous droits réservés
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Quand j écris c'est toujours avec ce malaise, je trouve qu il rend mes textes plus vivant cela met du relief et de la profondeur. Quand j'écris je suis dans le partage, je veux faire ressentir dans des mots , ce que je ressent au fond de moi. C'est en laissant mes émotions m'atteindre en écrivant mon poème chercheur de vie que j'ai compris que la est ma façon d'écrire, cela est mon style.

Voici le poème pour ceux qui ne l'ont lu.

CHERCHEURS DE VIE
Je m’appelle Salomé,
Je pars pour survivre,
La guerre m’a tout pris.
Je veux vivre en paix,
Voir mon enfant grandir,
Et donner un sens à nos vies.

Je m’appelle Anouar,
Je pars pour survivre,
La famine et mon quotidien.
L’Europe est mon dernier espoir,
Je veux simplement vivre,
Et enfin voir vers demain.

Je m’appelle Bachir,
Maman m’a emmené un soir d’été,
Elle m’a dit que c’est pour mon bien.
Je veux pouvoir jouer et grandir,
M’instruire et me cultiver,
Et demain, être un grand être humain.

Nous sommes Salomé, Anouar et Bachir,
À travers montagnes, déserts et mers nous voyageons,
Nous suivons le chemin du bonheur, de la paix et de la vie.
Mais cette nuit, dans cette mer nous allons périr,
Dans l’indifférence de toutes ces patries, Nous mourrons,
Par ce que nous avons cherché la vie.

Je m’appelle Humanité,
Je suis le cœur et l’âme de l’être humain,
Et moi aussi je suis parti,
J’ai fui votre égoïsme et vos craintes infondées
Et progressivement je meurs dans votre dédain.
Sans moi, vous perdrez le sens de la vie.

Je suis née en France, patrie des droits de l’homme et pays des lumières,
Je suis le descendant de Montesquieu, Rousseau, Diderot et tant d’autres,
Aujourd’hui, j’ai honte pour mon pays, Honte pour l’humanité tout entière.
Traiter ces chercheurs de vie comme s’ils n’étaient pas des nôtres
Et considérer que l’intérêt économique prime sur la vie humaine,
Fait de nous leurs bourreaux !

Nous sommes tous coupable,
Ne rien dire, ne rien faire,
C’est accepter ce que l’homme a de pire au fond de lui.
Je ne peux me résoudre à regarder notre conscience sombrer sans agir,
Je refuse que nos enfants vivent dans ce triste monde.
Alors je m’élève pour combattre.

La plume abreuvée par mes larmes est mon arme,
La feuille que mon cœur a érigée est mon bouclier,
Je ne baisserais pas mon glaive,
Le poids des mots surpasse toute violence,
Ma conscience sera ma ligne de défense.

Alors avec ma plume, j’écris,
Avec mes larmes j’écris,
Avec mon cœur, j’écris,
Pour demain, j’écris.

Je me bats pour que jamais, au grand jamais
Dans l’abîme de notre civilisation,
Nous ne laissons disparaître notre humanité.


Steve Berna 07/10/2018
Tous droits réservés
L'as-tu publié Steve ? Il est très réussi et sacrément émouvant ( oui je sais c'est un terme bateau )

Perso, j'écris sans malaise mais comme appuyée ety portée par les images qui naissent en moi, au plus profond. Le lendemain je me relis, je corrige ( gravos lol ) et c'est en publiant que je sens un malaise . Je me sens toute nue.

Sincèrement

Rose ***
 

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
L'as-tu publié Steve ? Il est très réussi et sacrément émouvant ( oui je sais c'est un terme bateau )

Perso, j'écris sans malaise mais comme appuyée ety portée par les images qui naissent en moi, au plus profond. Le lendemain je me relis, je corrige ( gravos lol ) et c'est en publiant que je sens un malaise . Je me sens toute nue.

Sincèrement

Rose ***
Comment ça publier ? Sur ce site ou chez un éditeur ?
 

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
Oui je me disais bien ! Oui il est déjà publier sur ce site (et cela est déjà beaucoup comme tu le dis si bien !) !
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
Oui je me disais bien ! Oui il est déjà publier sur ce site (et cela est déjà beaucoup comme tu le dis si bien !) !
Je n'ai pas du tout envie de faire un recueil. Je reste modeste et c'est très bien comme ça.
Et puis alors ... je me vois mal en train de vendre : l'argent et bibi ça fait deux .
La " matière" ne m'intéresse pas du tout. Pas propriétaire ? Eh alors ! Une vieille bagnole ? Eh alors !
Et puis de toutes façons sous mes airs bravaches et débonnaires, je reste très ensauvagée voilà ( rire )
 

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Je n'ai pas du tout envie de faire un recueil. Je reste modeste et c'est très bien comme ça.
Et puis alors ... je me vois mal en train de vendre : l'argent et bibi ça fait deux .
La " matière" ne m'intéresse pas du tout. Pas propriétaire ? Eh alors ! Une vieille bagnole ? Eh alors !
Et puis de toutes façons sous mes airs bravaches et débonnaires, je reste très ensauvagée voilà ( rire )
Tu as bien raison ! Je me retrouve un peu dans ton dernier com !
Salutations
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13
Tu as bien raison ! Je me retrouve un peu dans ton dernier com !
Salutations
Eh oui ! Et c'est ainsi que se croisent nos chemins, Steve .
Merci d'être comme tu es. " sourire"
A bientôt !
Demain ... c'est le grand jour ( ici ça va bloquer ferme ! )
 
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,529
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#14
La plume au bout de mes doigts n'écrit pas de simples textes, je l'utilise tel un rouet pour tirer la quintessence des battements de mon cœur. La main qui la tient est alors le métier à tisser qui met en forme les phrases, les textes que mon âme veut bien m’offrir.

Lorsque j’écris, mes sentiments prennent souvent le dessus, la colère peut rendre mes phrases poignantes , mes larmes elles peuvent enluminer mon oeuvre. Quand mon cœur se met à crier, ma plume devient alors autonome, elle danse sur le papier et noircit de mes sentiments la blancheur de ma feuille . À ce moment-là, seul mon âme rédige, je ne suis plus maître de rien.

Mes mots allongés devant moi tel une flèche me transpercent. Ils représentent toute cette partie de ma personne que je n'osais montrer, que je ne voulais pas voir. Cette part de mon être à toujours été présente , je l'avais tu en l'enfouissant profondément dans les tréfonds de ma conscience .
Il n'est chose aisée d'accepter, d'écouter et de comprendre ce que son cœur crie au fond de nous et il est chose encore plus délicate de l'ouvrir à autrui.
C'est une mise à nu si je puis dire, mais en partageant mes textes, j'affirme et je clame ce que je suis !

Cet exercice de jonglage entre mon âme, mon cœur, mes mots et ma plume, me rend plus grand. Chaque écrit est une découverte de mon être .L'écriture est un pur moment de bonheur et de liberté.

Quand certains disent aimer ma plume, cela me procure une grosse fierté à moi qui n’écrit que depuis si peu de temps !
Si mes textes plaisent, peut-être est-ce dû au fait que jamais je ne triche. Mes proses ne sont que l'expression de mon âme sans aucun filtre, elles reflètent simplement la lumière qui guide ma pensée et mon être.

Grace à l’écriture, je suis.

Steve BERNA le 16/11/2018 tous droits réservés
Bonsoir,


Je viens de lire deux beaux textes....

Ce n'est pas facile de se mettre à nu, mais votre plume est votre échappatoire.

Laissez-la aller !

Restez vous même, c'est comme cela qu'on vous aime.


Bonne soirée


Amitiés
 

steve67

Poète amateur
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
41
J'aime
55
Points
18
Localité
Mutzig
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Bonsoir,


Je viens de lire deux beaux textes....

Ce n'est pas facile de se mettre à nu, mais votre plume est votre échappatoire.

Laissez-la aller !

Restez vous même, c'est comme cela qu'on vous aime.


Bonne soirée


Amitiés
Oh non ma plume n'est pas mon échappatoire au contraire elle me montre le chemin à suivre.

Elle me met face à ce qu'il y a de plus beau en moi, mon être profond, mon vrai je, celui que nous cachons tous trop souvent pour exister dans ce monde fade qui nous entoure.

C'est assez particulier , le fait d'écrire me change et cela en mieux, je sais qui je suis (et j'en découvre toujours plus grâce à l'écriture) je n'ai plus besoin de tricher en faisant semblant d'être puisque j'ai trouvé qui je suis !
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#16
Oh non ma plume n'est pas mon échappatoire au contraire elle me montre le chemin à suivre.

Elle me met face à ce qu'il y a de plus beau en moi, mon être profond, mon vrai je, celui que nous cachons tous trop souvent pour exister dans ce monde fade qui nous entoure.

C'est assez particulier , le fait d'écrire me change et cela en mieux, je sais qui je suis (et j'en découvre toujours plus grâce à l'écriture) je n'ai plus besoin de tricher en faisant semblant d'être puisque j'ai trouvé qui je suis !
Joli soir cher Steve

Il est vrai que ce que nous écrivons est un révélateur.
Très jeune, j'ai écrit en fac un poème spontané, donc très vite, juste en deux fois dans la même journée.
Lorsque je me suis relue, le lendemain, j'ai eu l'impression de me voir comme dans un miroir.
L'inconscient avait parlé ...

Bonne soirée en poésie

Sincèrement

Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,646
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#18
Merci Steve d'avoir apprécié mon message

sincèrement

Rose *** qui va peut-être publier son poème spontané
 
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
1,952
J'aime
3,529
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#19
Oh non ma plume n'est pas mon échappatoire au contraire elle me montre le chemin à suivre.

Elle me met face à ce qu'il y a de plus beau en moi, mon être profond, mon vrai je, celui que nous cachons tous trop souvent pour exister dans ce monde fade qui nous entoure.

C'est assez particulier , le fait d'écrire me change et cela en mieux, je sais qui je suis (et j'en découvre toujours plus grâce à l'écriture) je n'ai plus besoin de tricher en faisant semblant d'être puisque j'ai trouvé qui je suis !
J'en suis ravie.

Etre soi-même sans tricher, il n'y a rien de plus beau dans la vie.

Ecrivez pour vous et pour notre plaisir.


Bonne journée

Amitiés
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Haut