• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Citation "Notre Dame du Silence" 2/2 Le Livre de l'Intranquillité. B.Soares (F.Pessoa)

Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Faiseuse de choses absurdes, Fileuse de phrases sans lien, que ton silence me berce et m'endorme, que ton pur-être me caresse, m'apaise et me réconforte, ô Dame héraldique de l'Au-delà, ô Impériale d'Absence; Vierge-Mère de tous les silences, Foyer des âmes qui ont froid, Ange gardien des délaissés, Paysage humain et irréel de triste, d'éternelle Perfection.

Non tu n'es pas femme. Même au fond de moi, tu n'évoques absolument rien que je puisse ressentir comme féminin. C'est quand je parle de toi que les mots te disent femelle, et que les expressions te dessinent comme femme. Comme je dois te parler avec tendresse, plein de mon rêve amoureux, les mots ne trouvent de voix pour le dire qu'en te traitant comme un être féminin.

Mais toi, dans ta vague essence, tu n'es rien. Tu n'as pas de réalité, pas même une réalité qui t'appartienne en propre. En fait, je ne te vois pas, ne te sens même pas. Tu es comme un sentiment qui serait en même temps son propre objet, et se situerait tout entier au plus intime de lui-même. Tu es toujours le paysage que j'ai été sur le point d'entrevoir, le bord de la tunique que j'ai failli voir, perdue dans un Maintenant éternel, au-delà de la courbe du chemin. Tu es déjà passée, tu as déjà été, je t'ai déjà aimée - te sentir présente, c'est sentir tout cela.

Tu occupe l'intervalle de mes pensées et les interstices de mes sensations. C'est pourquoi je ne te sens pas, ne te pense pas, m ais mes pensées sont les croisées ogivales où je te sens, et mes sentiments les arcades gothiques où je t'évoque.

Lune des souvenirs perdus sur le sombre paysage, net et vague, de mon imperfection se découvrant elle-même. Mon être te sent vaguemnt, comme une ceinture sensible attachées à tes flancs. Je ùe penche sur ton visage blanc, au fond des eaux nocturnes de mon intranquillité, et je ne saurai jamais si tu es lune à mon ciel pour la susciter, ou bien étrange lune sous-marine pour, je ne sais coment, la simuler.

Combien je voudrais créer le Regard Nouveau avec lequel je pourrais te voir, les Pensers et les Sentiments Nouveaux grâce auxquels je pourrais te penser et te sentir!

Je voudrais toucher ton manteau, et mes expressions se fatiguent sous les gestes ébauché de leurs mains tendues, et une fatigue rigide et douloureuse glace mes mots. Comme s'incurve le vol d'un oiseau qui semble se rapprocher, et qui n'arrive jamais, elle plane tout autour de ce que je voudrais dire de toi, mais la matière de mes phrases ne sait pas rendre la substance du son de tes pas, ou bien du lent passage de ton regard, ou encore la teinte vide et triste de la courbe des gestes que tu n'as jamais accomplis.

Et s'il se trouve que je parle à un être distant, et si, aujourd'hui nuée du possible, demain tu tombes, pluie du réel sur la terre - n'oublie jamais que ta divinité, c'est d'être née de mon rêve. Sois toujours dans la vie ce qui peut être le rêve d'un solitaire, et non le refuge d'un amoureux. Fais ton devoir de simple calice. Accomplis ton mystère d'inutile amphore. Que personne ne puisse dire de toi ce que l'âme du fleuve peut dire de ses rives: qu'elles existent pour le borner. Plutôt ne jamais couler de sa vie entière, plutôt tarir, à force de rêver.

Que ta vocation soit d'être superflue, que ta vie soit ton art de la regarder, et d'être regardée, la jamais semblable. Ne soit jamais rien d'autre.

Tu n'es aujourd'hui que le profil de ce livre, profil crée de toute pièces, heure incarnée et séparée des autres heures. Si j'avais la certitude que tu sois tout cela, je bâtirais une religion sur ce rêve de t'aimer.

Tu es ce qui manque à tout. Tu es ce qui manque à toute chose pour que nous puissions l'aimer toujours. Clef perdue des portes du Temple, chemin secret qui mène au Palais, Ile lointaine que la brume empêche à jamais de se voir...
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
6,070
J'aime
5,297
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
je marque mon empreinte en disant PREMS!!!

je reviendrai lire plus tard!!!!


amitiés


RP
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
Après d'un point de vue strictement "professionnel", ce poète me désespère tellement il semble à jamais inégalable...
 

apocryphe

Grand poète
Inscrit
17 Août 2018
Messages
276
J'aime
133
Points
43
Localité
Brest
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Je ne connais pas, faudrait que tu me le prêtes ;-) Il est bon pour les livres de circuler.
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Et sur le piédestal, apparaissent ces mots : « Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois, Regardez mes œuvres, ô puissants, et désespérez ! » Percy Bysshe Shelley
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
Je ne connais pas, faudrait que tu me le prêtes ;-) Il est bon pour les livres de circuler.
Ah! J'ai Trois Livres qui n'ont pas le droit de quitter mon Sanctuaire et celui ci en fait parti... Ceci dit c'est un excellent investissement, j'ai mis deux ans à le lire tellement c'est profond!
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
6,070
J'aime
5,297
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
je viens de lire avec attention....et je suis bien ennuyé pour émettre un commentaire qui tienne la route!

On se croirait sur une autre planète...où l'auteur serait aux prises avec des formes d'hallucinations poétiques??

On dirait qu'il serait complètement déconnecté de ces bas problèmes terrestres!!

bon pour revenir sur terre....c'est une riche écriture très INSPIREE.....même l'ortho est presque parfaite!!!


voilà la synthèse de penn ar bed!!!

et BRAVO


amitiés





RP
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
je viens de lire avec attention....et je suis bien ennuyé pour émettre un commentaire qui tienne la route!

On se croirait sur une autre planète...où l'auteur serait aux prises avec des formes d'hallucinations poétiques??

On dirait qu'il serait complètement déconnecté de ces bas problèmes terrestres!!

bon pour revenir sur terre....c'est une riche écriture très INSPIREE.....même l'ortho est presque parfaite!!!


voilà la synthèse de penn ar bed!!!

et BRAVO


amitiés





RP
S'il y a des fautes d'orthographes c'est de mon fait...:rolleyes: Même en recopiant j'arrive à en faire, miséricorde...
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
je viens de lire avec attention....et je suis bien ennuyé pour émettre un commentaire qui tienne la route!

On se croirait sur une autre planète...où l'auteur serait aux prises avec des formes d'hallucinations poétiques??

On dirait qu'il serait complètement déconnecté de ces bas problèmes terrestres!!

bon pour revenir sur terre....c'est une riche écriture très INSPIREE.....même l'ortho est presque parfaite!!!


voilà la synthèse de penn ar bed!!!

et BRAVO


amitiés





RP
Mais oui! Il est complètement hallucinant Pessoa! Personne n'a ainsi sacrifié sa vie à son Oeuvre, son Aventure intérieure. C'est à peine croyable que quelqu'un comme ça ait existé...
 

apocryphe

Grand poète
Inscrit
17 Août 2018
Messages
276
J'aime
133
Points
43
Localité
Brest
Je suis
Une femme
Hors ligne
#17
Ah! J'ai Trois Livres qui n'ont pas le droit de quitter mon Sanctuaire et celui ci en fait parti... Ceci dit c'est un excellent investissement, j'ai mis deux ans à le lire tellement c'est profond!
Han Quentin qui ne veut pas preter ses jouets, même en mettant en gage le missel de ma mémé tu ne voudrais pas, han
 
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
Mais, vous avez lus la première partie? (le compteur semble indiquer le contraire)
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,634
J'aime
1,509
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#20
Il y a de la matière à méditer pour une année entière et même plus.
Texte assez philosophique ou inspiré. L'auteur est très difficile à cerner,
Se pourrait-t-il que l'auteur était un grand contemplatif et qu'il soit parvenu
l'espace d'un certain temps, à se détacher totalement de son humanité,
peut-être même le temps d'écrire ce texte ?
C'est peut-être une piste à explorer ! Je sais que c'est tout à fait possible.
Autant d'idées, autant de pistes à explorer.
Impoésie.
 

Amazon: Aidons les producteurs Français !

Haut