• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Orange dérangé

Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,207
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Une aube en gris se lève hésitante et brumeuse
Engourdie de pâleur sous un dôme en sommeil
Elle éveille le monde aux cernes monochromes
Dévoile l'océan __ calme oscillant d'une onde

Sous la vague fugueuse __ encolure argentée
Le silence déferle en caressant les roches
Des perles d'un murmure où chuchotent les algues
Aux étoiles de mousse ivres d'éclaboussures

Dans un miroir __ l'eau des galets scintille blanche
Toute pâle de nuit et encore amoureuse
De ces tranches de lune aux éclats de cristal
Distillant l'étincelle aux nimbes nébuleuses

Poudré de sel __ au rythme lent de balancelle
Le ciel ouvre les yeux __ rayonne sur la mer
Des frissons de couleurs aux nuances de bleu
Une robe outremer aux plis ourlés d'azur

A l'orée de l'aurore un astre dérangé
Ecorche d'un reflet doré __ en mille éclairs
La pénombre des flots __ la lézarde de flèches
Chatoiements orangés __ ricochets aurifères

mai 2014
 
Inscrit
3 Décembre 2018
Messages
207
J'aime
353
Points
118
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Une aube en gris se lève hésitante et brumeuse
Engourdie de pâleur sous un dôme en sommeil
Elle éveille le monde aux cernes monochromes
Dévoile l'océan __ calme oscillant d'une onde

Sous la vague fugueuse __ encolure argentée
Le silence déferle en caressant les roches
Des perles d'un murmure où chuchotent les algues
Aux étoiles de mousse ivres d'éclaboussures

Dans un miroir __ l'eau des galets scintille blanche
Toute pâle de nuit et encore amoureuse
De ces tranches de lune aux éclats de cristal
Distillant l'étincelle aux nimbes nébuleuses

Poudré de sel __ au rythme lent de balancelle
Le ciel ouvre les yeux __ rayonne sur la mer
Des frissons de couleurs aux nuances de bleu
Une robe outremer aux plis ourlés d'azur

A l'orée de l'aurore un astre dérangé
Ecorche d'un reflet doré __ en mille éclairs
La pénombre des flots __ la lézarde de flèches
Chatoiements orangés __ ricochets aurifères

mai 2014
Un beau lever de soleil avec des "ricochets aurifères"
J'aime beaucoup et surtout la dernière strophe.
Merci pour pour ce beau moment "à l'orée de l'aurore"
Amitiés.
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
coucou Pierre

Quand l'aurore s'habille d'orange ... c'est l'émerveillement .
ce poème a tout pour fasciner : chaque quatrain semble répondre aux autres : j'aime !

Bien à toi

Rose ***
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
4,886
J'aime
9,614
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
Bonsoir Pierre, un poème qui décrit tout en douceur les premières lueurs du soleil levant qui commence à blanchir l'horizon, dessous les ressacs des vagues viennent compléter le tableau, un bel effet poétisé !

Amitiés
Moïse
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
4,641
J'aime
6,317
Points
248
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
C'est beau et en KDO car je manque des mots pour commenter.
L’homme et la mer
Charles Baudelaire

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.
Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.
Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !
Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !
Charles Baudelaire

Amitiés.
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
4,784
J'aime
8,067
Points
183
Localité
Haut de France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Une aube en gris se lève hésitante et brumeuse
Engourdie de pâleur sous un dôme en sommeil
Elle éveille le monde aux cernes monochromes
Dévoile l'océan __ calme oscillant d'une onde

Sous la vague fugueuse __ encolure argentée
Le silence déferle en caressant les roches
Des perles d'un murmure où chuchotent les algues
Aux étoiles de mousse ivres d'éclaboussures

Dans un miroir __ l'eau des galets scintille blanche
Toute pâle de nuit et encore amoureuse
De ces tranches de lune aux éclats de cristal
Distillant l'étincelle aux nimbes nébuleuses

Poudré de sel __ au rythme lent de balancelle
Le ciel ouvre les yeux __ rayonne sur la mer
Des frissons de couleurs aux nuances de bleu
Une robe outremer aux plis ourlés d'azur

A l'orée de l'aurore un astre dérangé
Ecorche d'un reflet doré __ en mille éclairs
La pénombre des flots __ la lézarde de flèches
Chatoiements orangés __ ricochets aurifères

mai 2014

Il y a toujours une bonne ambiance chez toi Pierre, que se soit dans ta poésie ou au travers de tes photos!
En te lisant de belles images se dessinent, on s'imagine ce doux moment que tes yeux ont vu, on rêve en silence fasse à notre écran!

Merci de ce beau partage
Amitiés
Isabelle
6686e540.gif


Merci
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,207
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Bonsoir Pierre, un poème qui décrit tout en douceur les premières lueurs du soleil levant qui commence à blanchir l'horizon, dessous les ressacs des vagues viennent compléter le tableau, un bel effet poétisé !

Amitiés
Moïse
Merci Moïse,
La nature est si belle lorsqu'on prend le temps de s'y arrêter.

Belle journée
Amitiés
Pierre
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,207
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
C'est beau et en KDO car je manque des mots pour commenter.
L’homme et la mer
Charles Baudelaire

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.
Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.
Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !
Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !
Charles Baudelaire

Amitiés.
Merci pour le KDo ! C'est Noël avant l'heure Sim. (Sourire)

Bel après-midi
Amitiés
Pierre
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,207
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#17
Il y a toujours une bonne ambiance chez toi Pierre, que se soit dans ta poésie ou au travers de tes photos!
En te lisant de belles images se dessinent, on s'imagine ce doux moment que tes yeux ont vu, on rêve en silence fasse à notre écran!


Merci de ce beau partage
Amitiés
Isabelle
Voir la pièce jointe 4637

Merci
Merci à toi et à ta gentillesse Isabelle.
Belle soirée
Amitiés
Pierre
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,207
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
Cher Pierre, ça fait déjà un bon bout de temps qu'on se connaît et je ne me lasse toujours pas de te lire. En serait-il autrement face à la richesse de tes écrits, toujours luxuriants de mots, ou la simplicité et la modestie qui te caractérise malgré la richesse de ton oeuvre? Sans doute l'ensemble. Alors une fois de plus je salue ce splendide poème et te remercie pour son partage.
Voir la pièce jointe 4641 Amitié Vik
Je ne sais pas si je mérite tous ces compliments Vik, mais tu es adorable.

Belle soirée
Amitié
Pierre
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut