• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Présentation Peniculo - "Papillon du parnasse, je suis chose legere et vole à tout sujet, je vais de fleur en fleur et d'objet en objet"

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,219
J'aime
2,302
Points
173
Age
80
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Retour au clavier tempéré

Muses ne croyez pas que cet éloignement
Ait gommé de mon cœur vos admirables images
Ma pensée a le don de créer les mirages
Où vous restez les fées de mon enchantement.


J’ai rêvé de bonheurs survenant nuitamment
Proposant à vos charmes de délicats hommages
Car Morphée sait user de ces secrets langages
Liant quelques vers doux en soyeux compliment.


Oserai-je avouer que dans l’imaginaire
Se forgent des desseins sortant de l’ordinaire
Et que certains désirs en illustrent les pages


Devrais-je regretter les délicats rivages
Où mon grand sentiment s’échoua pour vous plaire

Sans craindre le danger de vos tendres ravages.

 
Inscrit
7 Octobre 2018
Messages
2,266
J'aime
2,714
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Si à chaque fois le regret vous inspirera une si belle poésie,faites le chaque jour pour nous ravir de vos beaux poème comme ce beau poème.
PL
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
5,035
J'aime
10,142
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Retour au clavier tempéré

Muses ne croyez pas que cet éloignement
Ait gommé de mon cœur vos admirables images
Ma pensée a le don de créer les mirages
Où vous restez les fées de mon enchantement.


J’ai rêvé de bonheurs survenant nuitamment
Proposant à vos charmes de délicats hommages
Car Morphée sait user de ces secrets langages
Liant quelques vers doux en soyeux compliment.


Oserai-je avouer que dans l’imaginaire
Se forgent des desseins sortant de l’ordinaire
Et que certains désirs en illustrent les pages


Devrais-je regretter les délicats rivages
Où mon grand sentiment s’échoua pour vous plaire

Sans craindre le danger de vos tendres ravages.

Cher ami, je suis ravie de ma première lecture en ces lieux et si heureuse de découvrir ce sonnet qui vous ressemble. Au plaisir ♥♥♥
 

Amazon: Aidons les producteurs Français !

Haut