• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Plaidoirie

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
1,480
J'aime
3,119
Points
173
Age
81
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Plaidoirie


Monsieur le président et messieurs les jurés
Mon client n’est pas tel que dit le procureur.
Comment être coupable en offrant quelques fleurs ?
Il est donc innocent le fait est assuré.

Il lança un rosier à la belle Artémise,
Le droit n’interdit pas un cadeau d’amoureux,
Il voulait l’honorer en faisant de son mieux
La belle se trouva par la chose surprise.

Certes il jeta les fleurs du quatrième étage
C’est par distraction qu’il les laissa en pot
Artémise en acquit, pour dire le juste mot,
Un tout nouveau profil par l’incroyable hommage.

On l’accusa alors de mal prémédité
Mais le vent ce jour là était un peu trop fort
Le pot qui aurait pu ne pas faire de tort
De la dame entama la réelle beauté.

On voudrait facturer d’incroyables dommages
Pour restaure la belle au chef d’œuvre en péril
Mais à bien regarder et sans être subtil
Le bout rond de la dame est son seul apanage

Et il n’a point souffert des fleurs de l’altitude
Il reste vallonné, tendu, comme il le faut,
Capable d’attirer n’ayant pas de défaut
On ne voit plus de lui que douce plénitude.

Le visage ayant eu d’attentives coutures
Sans être ravissant ne peut encore déplaire
Il saura attirer aux heures crépusculaires
Les myopes sans lunettes qui négligent l’allure.

Et puis quelle imprudence de crier me voici
À un amour vivant en moyenne altitude
L’incitant à offrir des roses en prélude
La dame ainsi causa le lancer imprécis.

Monsieur le président et messieurs les jurés
On voit bien qu’on accuse ici un innocent
Ayez de l’indulgence et d’un geste clément
Acquittez mon client qui est désemparé.

Il n’offrira de fleurs que roses en bouquet
Qu’il portera lui-même aux dames méritantes,
Plus de pot dangereux aux chutes inquiétantes,
Ou bien des chocolats dans un joli paquet.

Les hommes incapables de rendre la justice
Écrivant tant de lois qu’on en tue des forêts
Pataugeant dans un droit hélas sans intérêt
De la presse nullarde firent alors les délices

Comme on avait trouvé que par le chocolat
On agressait le foie avec désinvolture
Que d’avoir le teint jaune nuisait à la figure
On plaida de nouveau ; tant mieux pour l’avocat !




 
Inscrit
10 Décembre 2018
Messages
910
J'aime
1,433
Points
123
Localité
Haute-Loire
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
t'es fou !:p:p:p
je n'en peux plus comme à chaque lecture chez toi !clindœil
La prochaine fois que je vois un homme monter dans les étages
avec un pot de fleurs je me retire de mon balcon !
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,278
J'aime
12,787
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
L'accusé,
comme son rosier
avait l'air empoté !
par son élan emporté...

Excellentissime !
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
2,185
J'aime
3,817
Points
173
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
oh que ça fait du bien de rire !
merci pour ce savoureux poème
j'en apprécie chaque vers tant la
rose fut en offrande, un plaisir qui
ne se dément pas
merci l'ami
@micalement
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut