• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Sonnet << Quand je serai bien vieux >>

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,307
J'aime
12,106
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
<< Quand je serai bien vieux >>

Quand je serais bien vieux, le soir, dans ma chaumière,
Assis auprès du feu, maugréant et pensif,
Je penserai à toi, d'un air inoffensif,
Recherchant tout l'émoi de ta douce lumière...

Je n'aurai plus tes bras, ô ma pieuse infirmière,
Pour me porter secours, ni tes soins intensifs,
Ni ton coeur de velours aux élans expressifs,
De toi me manquera le parfum de trémière...

Tu seras sous la terre, et moi, en priant Dieu,
T'accorderai prière en jurant tous les Cieux,
De ne jamais tarder à venir te rejoindre.

Regrettant ton amour et ton départ précoce,
Je veillerai toujours à saluer les noces,
D'un bouquet de roses que, seul, j'irai aveindre.

19 janvier 2019

Chessmec © Tous droits réservés
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Franchement cher Tony, ton sonnet me fait pleurer : trop beau, trop bien mené .
A la lecture, mon coeur a été pris d'un galop^et dis moi donc la raison ( gentille et sans arrière pensée car je connais ta droiture) d'avoir choisi " trémière" pour rimer.

Bien à toi

Rose *** sensible
 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
12,620
J'aime
14,837
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
<< Quand je serai bien vieux >>

Quand je serais bien vieux, le soir, dans ma chaumière,
Assis auprès du feu, maugréant et pensif,
Je penserai à toi, d'un air inoffensif,
Recherchant tout l'émoi de ta douce lumière...

Je n'aurai plus tes bras, ô ma pieuse infirmière,
Pour me porter secours, ni tes soins intensifs,
Ni ton coeur de velours aux élans expressifs,
De toi me manquera le parfum de trémière...

Tu seras sous la terre, et moi, en priant Dieu,
T'accorderai prière en jurant tous les Cieux,
De ne jamais tarder à venir te rejoindre.

Regrettant ton amour et ton départ précoce,
Je veillerai toujours à saluer les noces,
D'un bouquet de roses que, seul, j'irai aveindre.

19 janvier 2019

Chessmec © Tous droits réservés
Qu'est ce que tu entends par bien vieux ?
Toujours est il que ton sonnet est une merveille. Alors ne vieillis pas trop vite pour nous enchanter encore longtemps de tes sonnets
Bises
Gaby
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Qu'est ce que tu entends par bien vieux ?
Toujours est il que ton sonnet est une merveille. Alors ne vieillis pas trop vite pour nous enchanter encore longtemps de tes sonnets
Bises
Gaby
Ô ma Gaby

Tony a voulu faire écho au poème de Ronsard " quand vous serez bien vieille ... etc ... )

Bisous de ta Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
cher Tony, je reviens encore t'enquiquiner " pieuse " ça fait combien de pieds ? J'en comptez 2 et toi?

Rose *** et son sourire désarmant LOL
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,307
J'aime
12,106
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
Franchement cher Tony, ton sonnet me fait pleurer : trop beau, trop bien mené .
A la lecture, mon coeur a été pris d'un galop^et dis moi donc la raison ( gentille et sans arrière pensée car je connais ta droiture) d'avoir choisi " trémière" pour rimer.

Bien à toi

Rose *** sensible
Simplement que la rime était en -mière et que j'ai pensé rose trémière... La rose ne satisfaisant pas... j'utilisai à double emploi " trémière " pour la rime d'abord et un clin d'oeil à celle qui me suit sur Jepoème ;)
J'ai suivi le modèle de Ronsard, sur son << Quand vous serez bien vieille>> mais en m'en éloignant le plus possible... pour ne pas qu'on m'accuse de plagiat ! Ronsard est mon modèle, mais pas une idole !
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,367
J'aime
12,889
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
C'est encore sublime, sujet et forme, tu ne manques pas d'inspiration.
Aucun plagiat de Ronsard (je l'aime bien aussi, puisque je suis une fan des sonnets)

Un grand BRAVO !

et figure toi que je viens d'apprendre un nouveau verbe : aveindre que je ne connaissais pas.
Donc aveindre = atteindre, prendre, saisir

Très intéressant à tous points de vue !
Merci, j'adore
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,307
J'aime
12,106
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
C'est encore sublime, sujet et forme, tu ne manques pas d'inspiration.
Aucun plagiat de Ronsard (je l'aime bien aussi, puisque je suis une fan des sonnets)

Un grand BRAVO !

et figure toi que je viens d'apprendre un nouveau verbe : aveindre que je ne connaissais pas.
Donc aveindre = atteindre, prendre, saisir

Très intéressant à tous points de vue !
Merci, j'adore
Ravi ma chère Clari de te voir satisfaite par ma production du jour... J'y ai mis tout mon coeur ! Merci beaucoup de ton soutien ;)
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,307
J'aime
12,106
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Quand t'auras disparu lorsque je serais vieux
Seras tu dans les airs quand je prierais les cieux
Je sentirais toujours le souffle de ton âme

Nous nous rejoindrons sous les faisceaux véloces
Du temple infini où vie et mort font noces
Et franchirons sa porte l'amour comme sésame

sourire
Merci, très joli !!!!
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,307
J'aime
12,106
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
<< Quand je serais bien vieux... >>

Quand je serais bien vieux, le soir, dans ma chaumière,
Assis auprès du feu, maugréant et pensif,
Je penserai à toi, d'un air inoffensif,
Recherchant tout l'émoi de ta douce lumière...

Je n'aurai plus tes bras, ô ma pieuse infirmière,
Pour me porter secours, ni tes soins intensifs,
Ni ton coeur de velours aux élans expressifs,
De toi me manquera le parfum de trémière...

Quand t'auras disparu lorsque je serais vieux,
Seras tu dans les airs quand je prierais les cieux ?
Je sentirais toujours le souffle de ton âme,

Ô nous nous rejoindrons sous les faisceaux véloces,
De ce temple infini où Vie et Mort font noces,
Franchissant sa porte l'amour comme sésame ?

20 janvier 2019

(correction apportée sur les tercets par EricS que je remercie gracieusement)
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,337
J'aime
5,643
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#20
Si ! mais, moi, comme la plupart de mes contemporains, je simplifie !
Ok Tony ! Donc je n'avais pas tout à fait tord .
J'ai appris la prosodie sur le tas ( on se demande de quoi lol )
Ton aide m'est précieuse ami.

Rose ***
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut