• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Quand tu me rejoindras

Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,711
J'aime
16,510
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
Q uand tu me rejoindras
U nique souvenir d'une vie
A vec toi toujours belle
N ous vivrons alors intensément
D es jours de passion merveilleuse

T endrement enlacés nous irons
U nis par un tendre serment

M êlant nos rires et nos larmes
E n un doux refrain d'amour

R ien que nous deux main dans la main
E n une même communion
J usqu'à l'aube nous marcherons
O euvrant pour cet amour clandestin
I maginant les regards hostiles
D' une société trop pudibonde
R egard sur un amour défendu
A vec cette différence d'âge
S oudant à jamais nos deux vies
 
Dernière édition par un modérateur:
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,711
J'aime
16,510
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Le jugement de l'autre ne définit pas ce que nous sommes...c’est surtout que l’autre cherche à se rassurer sur sa propre valeur.

Jeux d'amours interdits....mais qui ne le sont pas !!
Merci Storge de votre lecture et de votre appreciation.
Amicalement
Gaby
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,732
J'aime
12,924
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
En écho au poème << Quand tu me rejoindras... >> de Sentimentale (Gaby), j'ai osé prendre la place de l'amant qui lui répond << Quand je te rejoindrai... >> dans le sonnet suivant:

Sonnet pour l'amante Sentimentale

QUAND JE TE REJOINDRAI...

Quand je te rejoindrai... La différence d'âge
Ne créera de souci qu'aux envieux pudibonds,
Qui rêvent en secret de pareils avantages,
En se manipulant, tous seuls, comme des cons...

Quand je te rejoindrai... Nous ne serons pas sages,
Nous goûterons ainsi aux élans furibonds,
D'un amour interdit qui ouvre le passage,
A ce grain de folie qui nous prend pour de bon...

Quand je te rejoindrai... Nous baiserons ensemble,
Lèvres contre lèvres, dans une union qui semble
Provenir des œuvres du bon Marquis de Sade...

Quand je te rejoindrai... Une bête à deux dos,
Sortira des éthers pour nous mener là-haut,
Tout près des voluptés d'une jeune dryade...

09 décembre 2018
 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,711
J'aime
16,510
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#10
En écho au poème << Quand tu me rejoindras... >> de Sentimentale (Gaby), j'ai osé prendre la place de l'amant qui lui répond << Quand je te rejoindrai... >> dans le sonnet suivant:

Sonnet pour l'amante Sentimentale

QUAND JE TE REJOINDRAI...

Quand je te rejoindrai... La différence d'âge
Ne créera de souci qu'aux envieux pudibonds,
Qui rêvent en secret de pareils avantages,
En se manipulant, tous seuls, comme des cons...

Quand je te rejoindrai... Nous ne serons pas sages,
Nous goûterons ainsi aux élans furibonds,
D'un amour interdit qui ouvre le passage,
A ce grain de folie qui nous prend pour de bon...

Quand je te rejoindrai... Nous baiserons ensemble,
Lèvres contre lèvres, dans une union qui semble
Provenir des œuvres du bon Marquis de Sade...

Quand je te rejoindrai... Une bête à deux dos,
Sortira des éthers pour nous mener là-haut,
Tout près des voluptés d'une jeune dryade...

09 décembre 2018
Wouahhhhhh Wouahhhhhh Wouahhhhhh Magnifique.
Merci chess. Je ne peux rester insensible
Amicalement
Gaby
 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,711
J'aime
16,510
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#11
En écho au poème << Quand tu me rejoindras... >> de Sentimentale (Gaby), j'ai osé prendre la place de l'amant qui lui répond << Quand je te rejoindrai... >> dans le sonnet suivant:

Sonnet pour l'amante Sentimentale

QUAND JE TE REJOINDRAI...

Quand je te rejoindrai... La différence d'âge
Ne créera de souci qu'aux envieux pudibonds,
Qui rêvent en secret de pareils avantages,
En se manipulant, tous seuls, comme des cons...

Quand je te rejoindrai... Nous ne serons pas sages,
Nous goûterons ainsi aux élans furibonds,
D'un amour interdit qui ouvre le passage,
A ce grain de folie qui nous prend pour de bon...

Quand je te rejoindrai... Nous baiserons ensemble,
Lèvres contre lèvres, dans une union qui semble
Provenir des œuvres du bon Marquis de Sade...

Quand je te rejoindrai... Une bête à deux dos,
Sortira des éthers pour nous mener là-haut,
Tout près des voluptés d'une jeune dryade...

09 décembre 2018
Wouahhhhhh Wouahhhhhh Wouahhhhhh Magnifique.
Merci chess. Je ne peux rester insensible
Amicalement
Gaby
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
7,732
J'aime
12,924
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Wouahhhhhh Wouahhhhhh Wouahhhhhh Magnifique.
Merci chess. Je ne peux rester insensible
Amicalement
Gaby
Avec plaisir, ma chère Gaby ! ;) C'est juste pour te montrer qu'on peut être romantique et border-line, même dans un sonnet classique... Ton sentimentalisme commence à me gagner... ;)
 
Inscrit
18 Novembre 2018
Messages
819
J'aime
1,309
Points
148
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
U nique souvenir d'une vie
A vec toi toujours belle
N ous vivrons alors intensément
D es jours de passion merveilleuse

T endrement enlacés nous irons
U nis par un tendre serment

M êlant nos rires et nos larmes
E n un doux refrain d'amour

R ien que nous deux main dans la main
E n une même communion
J usqu'à l'aube nous marcherons
O euvrant pour cet amour clandestin
I maginant les regards hostiles
D' une société trop pudibonde
R egard sur un amour défendu
A vec cette différence d'âge
S oudant à jamais nos deux vies


-----------------


Je t'ai lue en entier rêvant au long voyage
Puis fermant mes deux yeux, j'avais cette chaleur
De vivre un bon moment songeant au paysage
Qui allait m'accueillir invité plein d'ardeur.

Me sentant ce plaisir ardent que j'allais vivre
Même s'il n'est qu'un instant rêvé assez tant
Puis me dis délinquant sénile, tu n'es qu'ivre
Sans alcool voir bu et ce depuis longtemps .

N'es-tu un simple fou ou fais-tu tout un somme
Fatigué et souffrant repose-toi en somme
Ne confonds l'irréel à celui du réel.

Et puis me serais dit si c'était alors vrai,
Soudain le virtuel me murmure à l'oreille
Disant que c'est l'horreur que les mots délivraient.

Ahmed B. Le 09.12.2018.



 
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
13,711
J'aime
16,510
Points
173
Localité
France
Je suis
Une femme
Hors ligne
#16


-----------------


Je t'ai lue en entier rêvant au long voyage
Puis fermant mes deux yeux, j'avais cette chaleur
De vivre un bon moment songeant au paysage
Qui allait m'accueillir invité plein d'ardeur.

Me sentant ce plaisir ardent que j'allais vivre
Même s'il n'est qu'un instant rêvé assez tant
Puis me dis délinquant sénile, tu n'es qu'ivre
Sans alcool voir bu et ce depuis longtemps .

N'es-tu un simple fou ou fais-tu tout un somme
Fatigué et souffrant repose-toi en somme
Ne confonds l'irréel à celui du réel.

Et puis me serais dit si c'était alors vrai,
Soudain le virtuel me murmure à l'oreille
Disant que c'est l'horreur que les mots délivraient.

Ahmed B. Le 09.12.2018.



Merci chat bleu de ce commentaire en sonnet . Moi qui aime beaucoup les sonnets
Amicalement
Gaby
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.
Haut