• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
Image cliquable Image Cadeau Fête des Mères

Poème Question de préférence !

Peniculo

Grand poète
Inscrit
19 Octobre 2018
Messages
2,857
J'aime
5,449
Points
173
Age
84
Localité
Orléans
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Question de préférence !


Il y a bien des ans, quand vous veniez Charlotte
Prendre le thé chez moi en fin d’après midi
Vous aviez des idées vous m’en n’aviez rien dit
Mais vous aviez omis de mettre une culotte.

Je m’en suis étonné mais vous n’étiez point sotte
Et me dites mon cher soyez plus dégourdi
Ce n’est pas un oubli d’un esprit étourdi
Cela gagne du temps mais je garde mes bottes

Et donc dénudée mais toujours en portant
Ce qui érotisait vos jambes en montant
J’avais pour mes baisers une assez grande place

Guidé par vos désirs obéissant en tout
Je me montrais gourmand de votre tendre espace
Votre cuir limitait mes douceurs aux genoux



Afin de mieux vous plaire en ces moments gourmands
Je vous laissais bottée mais osant la dérive
Lorsque vous atteignîtes l’onde persuasive
Je déchaussai vos pieds que je trouvais charmants

Sur la jambe de droite embrassée goulûment
Vous fîtes un commentaire habile qui motive
Disant baiser mes jambes n’est que pâle dérive
Entre elles on peut trouver plus de contentement

La belle débottée reçoit donc un hommage
Qui insistant un peu fit renaître un orage
Les choses évoluèrent de charmante façon

Plus tard nos feux calmés voulant la récidive
De réciprocité me montrant la leçon
Aux chiffres inversés Charlotte se fit vive.


Ma chère je vous prie évitez cette pause
Car son début plaisant n’es pas un argument
Le premier qui atteint le tendre enchantement
D’une moindre attention de l’autre devient cause

Et l’inégalité tuant l’apothéose
Les feux simultanés échappant aux gourmands
L’un se trouve ravi l’autre inégalement
N’atteint point le plaisir que la chose propose.

Donc si vous comprenez mon logique souci
Je me consacrerai au préalable exquis
Afin que de vous ayez envie d’appartenance

Puis nous étant ravis de doux rapprochements
Vous pourrez en gourmande exiger la relance
D’ oralités propices à nos déchaînements



Charlotte vous comprendrez que vos charmes certains
Méritent l’intérêt de douceurs attentives
Je ne puis vous donner de caresses très vives
Qu’en préparant mes dons à l’intime satin

L’habile gourmandise est comme un doux matin
Le soleil apparaît et enchante vos rives
Vous guidez de vos mots mes atteintes lascives
Vers le feu exigeant un possessif destin

Lors nous éblouissant de houles successives
Et le brasier s’usant d’envies répétitives
Nous avons des moments de sensuelles langueurs

Mais l’on peut raviver les élans érotiques
En sachant alterner les orales vigueurs
Certaines gourmandises ont des pouvoirs magiques


 

Victoria5983

Grand poète
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
2,007
J'aime
4,142
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
Question de préférence !


Il y a bien des ans, quand vous veniez Charlotte
Prendre le thé chez moi en fin d’après midi
Vous aviez des idées vous m’en n’aviez rien dit
Mais vous aviez omis de mettre une culotte.

Je m’en suis étonné mais vous n’étiez point sotte
Et me dites mon cher soyez plus dégourdi
Ce n’est pas un oubli d’un esprit étourdi
Cela gagne du temps mais je garde mes bottes

Et donc dénudée mais toujours en portant
Ce qui érotisait vos jambes en montant
J’avais pour mes baisers une assez grande place

Guidé par vos désirs obéissant en tout
Je me montrais gourmand de votre tendre espace
Votre cuir limitait mes douceurs aux genoux



Afin de mieux vous plaire en ces moments gourmands
Je vous laissais bottée mais osant la dérive
Lorsque vous atteignîtes l’onde persuasive
Je déchaussai vos pieds que je trouvais charmants

Sur la jambe de droite embrassée goulûment
Vous fîtes un commentaire habile qui motive
Disant baiser mes jambes n’est que pâle dérive
Entre elles on peut trouver plus de contentement

La belle débottée reçoit donc un hommage
Qui insistant un peu fit renaître un orage
Les choses évoluèrent de charmante façon


Plus tard nos feux calmés voulant la récidive
De réciprocité me montrant la leçon
Aux chiffres inversés Charlotte se fit vive.


Ma chère je vous prie évitez cette pause
Car son début plaisant n’es pas un argument
Le premier qui atteint le tendre enchantement
D’une moindre attention de l’autre devient cause

Et l’inégalité tuant l’apothéose
Les feux simultanés échappant aux gourmands
L’un se trouve ravi l’autre inégalement
N’atteint point le plaisir que la chose propose.

Donc si vous comprenez mon logique souci
Je me consacrerai au préalable exquis
Afin que de vous ayez envie d’appartenance

Puis nous étant ravis de doux rapprochements
Vous pourrez en gourmande exiger la relance
D’ oralités propices à nos déchaînements



Charlotte vous comprendrez que vos charmes certains
Méritent l’intérêt de douceurs attentives
Je ne puis vous donner de caresses très vives
Qu’en préparant mes dons à l’intime satin

L’habile gourmandise est comme un doux matin
Le soleil apparaît et enchante vos rives
Vous guidez de vos mots mes atteintes lascives
Vers le feu exigeant un possessif destin

Lors nous éblouissant de houles successives
Et le brasier s’usant d’envies répétitives
Nous avons des moments de sensuelles langueurs

Mais l’on peut raviver les élans érotiques
En sachant alterner les orales vigueurs
Certaines gourmandises ont des pouvoirs magiques


inspiré par le film "basic instinct".......en tous cas très bien mené: les bases sont excellentes...érotiques à souhait ...lol....Vic
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,193
J'aime
4,857
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
beau poeme érotique, même très, mais écrit avec de si charmants mots, châtiés , délicats, presque pudiques, sans vulgarité mais d'une telle saveur!
Emie
 

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
9,909
J'aime
15,507
Points
183
Je suis
Un homme
Hors ligne
#4
Chaque texte est soigné tant sur la forme que sur le fond... quelques vers en 13 pieds (rien de grave en soi) ici ou là se mêlent aux alexandrins... Le premier sonnet est pour moi parfait ! Les autres bénéficient de l'élan du premier.
Chaque texte de vous me comble d'un ineffable plaisir, tant votre habileté à la plume semble d'une insolente facilité.
Je vous admire et espère un jour suivre le même cheminement poétique !
Respectueusement vôtre, cher Peniculo.
Amitiés, Chess.
 

Salomé

Poète confirmé
Inscrit
3 Avril 2019
Messages
52
J'aime
84
Points
18
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
Bonsoir. Un pur ravissement, les mots, le rythme, des tournures de phrases exquises à souhait. J'entendais Brassens chanter. Merci pour cette belle envolée! Bien à vous. Salomé
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,849
J'aime
13,598
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Bonsoir cher ami,
Envolée lyrique pour la belle Charlotte !
Vos sonnets insistants sincèrement me bottent.
Excellentissime, comme d'habitude.
Bravo et merci
 
Haut