• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Toi, la Marie Jeanne, douceur mortelle !

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#1
MARIJANA.jpg




Toi, la Marie Jeanne, douceur mortelle !



Il va à toi, fébrile, profane,
Ravi de braver l’interdit.
Ta saveur grise sa folie
En un long appel diaphane,


Appel charnel, mystérieux.
En volutes bleues, des rêves,
Son esprit, parcourent sans trêve.
Curieux chemin sinueux


D’un voyageur mégalomane.
La frénésie de l’aventure
Brutale inhibe la fracture,
Le parfum goûté condamne


Son être au plaisir des sens.
Désir impudique qu’enflamme
Le moi impatient et trame,
De vie, ses fils à contre sens.


Il glisse ses pas dans tes pas
Et te suis jusqu’au vertige,
Prisonnier dans les vestiges
Des souvenirs créés par toi.


Ame damnée, ta volupté
Déchire sa candeur virginale,
Le moi, égo transcendantal
Abuse sa raison troublée.


Il va dans ton imaginaire,

A l’abandon, laisse sa vie
Pour une vérité travestie
Loin, très loin de la lumière.


Seul, face au mur de silence
Il chavire sur le fil du temps,
Ta venue sans cesse attend,
Esclave de sa dépendance.


La folie gagne sa pensée,
Dégénérescence subtile
Sublime le songe futile
Et savoure ton mortel baiser.


Gabrielle. E.



artimage_361304_3822215_201112100557294.jpg


 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,578
J'aime
5,718
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Joli jour chère Gaby,

Voilà un poème très bien mené :), un réquisitoire contre l'abus de marie Jeanne .
Pourtant , elle soulagerait bien des douleurs étant donné que les docteurs n'arrivent pas à soigner les douleurs osseuses ( j'en sais quelque chose )
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,578
J'aime
5,718
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Je poursuis : en France partout dans les hôpitaux est affiché que la souffrance est prise en compte !
Et que les médecins maîtrisent ce problème : c''est faux !
Ils minimisent toujours la souffrance .
Avec leur bla bla : " votre douleur vous lui donnez quelle note sur 10 ? " euh ... euh ...
Si on ne répond pas à temps : vlan :! on souffre !

Bises

Rose ***
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
Je poursuis : en France partout dans les hôpitaux est affiché que la souffrance est prise en compte !
Et que les médecins maîtrisent ce problème : c''est faux !
Ils minimisent toujours la souffrance .
Avec leur bla bla : " votre douleur vous lui donnez quelle note sur 10 ? " euh ... euh ...
Si on ne répond pas à temps : vlan :! on souffre !

Bises

Rose ***
oui ma belle Rose c'est vrai j'en sais quelque chose aussi la cortisone me dévaste et n'arrange pas mes os par ses dégâts autres et les périodes de morphine me tiennent éloignée longtemps d'où silence radio, le tout me faisant peur car là c'est la destruction de mon fils dont je parle et je sais que tu sais ce que c'est
bises ma belle Rose et merci de me lire
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,578
J'aime
5,718
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
oui ma belle Rose c'est vrai j'en sais quelque chose aussi la cortisone me dévaste et n'arrange pas mes os par ses dégâts autres et les périodes de morphine me tiennent éloignée longtemps d'où silence radio, le tout me faisant peur car là c'est la destruction de mon fils dont je parle et je sais que tu sais ce que c'est
bises ma belle Rose et merci de me lire
Oui ma Gaby si tendre,
Nous vivons la même chose hélas ! Morphine et cortisone oui ! je connais !
Mais là tu parles de ton fils et ce poème me touche d'autant plus .
A propos du mien, je sais que tu sais :confused: hélas mais aujourd'hui c'est du passé .

Bon après-midi ma tendre Gaby :)

Tendrement

ta Rose ***
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Oui ma Gaby si tendre,
Nous vivons la même chose hélas ! Morphine et cortisone oui ! je connais !
Mais là tu parles de ton fils et ce poème me touche d'autant plus .
A propos du mien, je sais que tu sais :confused: hélas mais aujourd'hui c'est du passé .

Bon après-midi ma tendre Gaby :)

Tendrement

ta Rose ***
pour le mien aussi c'est théoriquement du passé mais le passé laisse beaucoup de traces
bises ma jolie Rose:)
 
J'aime: o
Inscrit
19 Août 2018
Messages
660
J'aime
354
Points
118
Age
32
Localité
Brest
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
Moi qui ai parfois tendance à encenser les paradis artificiel, voilà de quoi me faire réfléchir sous un autre angle.
merci pour ce magnifique texte et toute l'intensité qu'il insinue, ça me va droit au tripes...
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Moi qui ai parfois tendance à encenser les paradis artificiel, voilà de quoi me faire réfléchir sous un autre angle.
merci pour ce magnifique texte et toute l'intensité qu'il insinue, ça me va droit au tripes...
merci de l'avoir lu, je suis touchée de ton commentaire
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,832
J'aime
4,835
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
ON ne peut rester insensible à tes vers.......

D'autant que ça concerne ton fils!!!

Tu as fais une implacable démonstration de vérité!!!!

bravo à toi


amitiiés

RP
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,832
J'aime
4,835
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#11
JE connais de quoi tu parles....c'était mon job!!!

et je te te félicite aussi de tes OCTOS flamboyants!!!!



RP
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#12
ON ne peut rester insensible à tes vers.......

D'autant que ça concerne ton fils!!!

Tu as fais une implacable démonstration de vérité!!!!

bravo à toi


amitiiés

RP
merci rêvepourpre c'était un moment de vie très dur et destructeur pour lui et l'entourage, il relève la tête maintenant mais 16 longues années et la famille éclatée quant à moi je suis au centre en essayant de maintenir un semblant équilibre pas toujours évident d'être maman refuge pour adoucir les maux
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,578
J'aime
5,718
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13
Joli soir ma Gaby,

Tu as raison de dire que cela laisse des traces hélas !

Tendrement

ta belle Rose ***
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,631
J'aime
1,451
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
Bonsoir Gabrielle,
Un texte poignant, qui déchire le coeur...personne ne veut cela pour son enfant
et je comprends très bien cette douleur. Nous avons perdu un enfant...seulement 28 jours de vie et j'y
pense à tous les jours. C'est une douleur qu'on oublie pas. Je me console en pensant que
ma douleur est bien infime à coté de ton cauchemar.
Continues d'écrire Gabrielle, tu ravives beaucoup de souvenirs mais en même temps,
ça aide à panser les plaies.
Je te souhaite une jolie nuit pleine de tendresse.
Impoésie
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,631
J'aime
1,451
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
23012011pip.gif


Pour toi Gabrielle,
Je suis d'une sensibilité extrême lorsqu'on touche un sujet
comme celui-ci. Ton texte m'a arraché beaucoup de larmes et de sanglots;
il m'émeut au dernier degré. Je t'ai mentionné que j'aimais tes textes mais
de te livrer candidement à coeur ouvert dans ce poème, j'ai un profond
respect pour toi. L'émotion me parle grandement ce soir et me porte à te dire:
À ces soirs d'hivers, quand la grisaille habilleras ton coeur,
entre chez toi (JePoèmes) et tu sauras y trouver assez de chaleur pour
tempérer les hivers de ton coeur,
Amicalement
Impoésie.
 

Gabrielle

Grand poète
Inscrit
18 Août 2018
Messages
754
J'aime
702
Points
148
Localité
Bretagne 22
Je suis
Une femme
Hors ligne
#18
Voir la pièce jointe 157

Pour toi Gabrielle,
Je suis d'une sensibilité extrême lorsqu'on touche un sujet
comme celui-ci. Ton texte m'a arraché beaucoup de larmes et de sanglots;
il m'émeut au dernier degré. Je t'ai mentionné que j'aimais tes textes mais
de te livrer candidement à coeur ouvert dans ce poème, j'ai un profond
respect pour toi. L'émotion me parle grandement ce soir et me porte à te dire:
À ces soirs d'hivers, quand la grisaille habilleras ton coeur,
entre chez toi (JePoèmes) et tu sauras y trouver assez de chaleur pour
tempérer les hivers de ton coeur,
Amicalement
Impoésie.
Impoésie la gorge me serre en te lisant et je comprends la souffrance que tu portes, oui j'ai lutté avec lui et parfois contre lui pour le sauver, je suis toujours à son écoute mais j'ai peur c'est vrai mais il est là vivant
pour moi la perte d'un enfant il n'y a pas pire on n'oublie pas , la douleur est toujours là et merci l'ami pour c'est jolis mots, oui je crois que cette porte est ouverte et que l'on se sent bien ici
mes amitiés
 

Impoésie

Grand poète
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,631
J'aime
1,451
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#19
Bonjour Gabrielle,

L'émotion remonte encore en relisant ton poème ce matin.
L'éternel combat de la vie à contre-courant. Que dire d'autre que de
t'encourager à persévérer et te souhaiter la force et la santé pour continuer
ton pèlerinage. Je ne pratique plus l'église des hommes mais ma foi est toujours là.
Je sais que ce n'est plus de mode mais nous t'offrons nos prières.
Amicalement.
 

Membres en ligne

Haut