• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Poème << Un jour tu prends la plume... >>

chessmec

Maître poète
Inscrit
27 Septembre 2018
Messages
3,806
J'aime
6,325
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
<< Un jour tu prends la plume... >>

Un jour tu prends la plume et t'essaie à écrire,
En souillant un feuillet d'une encre encore bleue,
Tu cherches les bons mots, au-delà de tes yeux,
Ceux que muses allument au gré d' tes désirs.

Et puis la phrase née, d'un râle, d'un soupir,
Léchant en beau phrasé un vers voluptueux,
S'ensuit un nouveau né, tout aussi somptueux,
Que le fût le premier quand tu le vis gémir...

Chaque vers reflète la vision du poète,
Qui s'octroie le plaisir de se vider la tête,
Des choses abstraites qui emplissent son âme.

C'est donc l'amour des mots qui vient guider la main,
Sous l'impulsion d'un coeur qui montre le chemin,
A l'auteur de ces vers qui pour un rien s'enflamme.

09 septembre 2019
 

Mirage

Poète confirmé
Inscrit
4 Septembre 2019
Messages
107
J'aime
144
Points
43
Age
52
Je suis
Une femme
Hors ligne
#2
C'est donc l'amour des mots qui vient guider la main,
Sous l'impulsion d'un coeur qui montre le chemin,
A l'auteur de ces vers qui pour un rien s'enflamme.

(y)Bravo! un très joli sonnet et une magnifique plume
 

personne

Maître poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
9,036
J'aime
10,727
Points
123
Localité
France
Je suis
Une femme
En ligne
#3
J'adore ce passage :

C'est donc l'amour des mots qui vient guider la main,
Sous l'impulsion d'un cœur qui montre le chemin,
A l'auteur de ces vers qui pour un rien s'enflamme.

Merci cher poète pour ce très beau sonnet :)
 

simlecteur

Maître poète
Inscrit
14 Août 2018
Messages
3,512
J'aime
4,539
Points
123
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
<< Un jour tu prends la plume... >>

Un jour tu prends la plume et t'essaie à écrire,
En souillant un feuillet d'une encre encore bleue,
Tu cherches les bons mots, au-delà de tes yeux,
Ceux que muses allument au gré d' tes désirs.

Et puis la phrase née, d'un râle, d'un soupir,
Léchant en beau phrasé un vers voluptueux,
S'ensuit un nouveau né, tout aussi somptueux,
Que le fût le premier quand tu le vis gémir...

Chaque vers reflète la vision du poète,
Qui s'octroie le plaisir de se vider la tête,
Des choses abstraites qui emplissent son âme.

C'est donc l'amour des mots qui vient guider la main,
Sous l'impulsion d'un coeur qui montre le chemin,
A l'auteur de ces vers qui pour un rien s'enflamme.

09 septembre 2019
pas autant de facilités que toi mais ton beausonnet rappelle un peu le mien, que je me permets de le publier sous ta page.;) pour te remercier.

À défaut du talent propre à Verlaine;
Chaque mot s’extirpe avec non sans peine
Éclot et pleure comme un nouveau-né,
Pointant à l'horizon son bout de nez;
Ne jouant la comédie de Molière,
Ignorant l'hypocrisie, la misère
Du sombre univers si cher à Zola,
L’ange préservé par maman papa.

Au rythme de la rosée du matin
Son cœur bat et ses pleurs cessent enfin,
Le bébé n'aspire qu'à une chose ;
Téter le sein au suc mielleux de roses,
Et un jour de sa cognition naissent
Du fond d’entrailles les mots purs que berce
Un syntagme comme une fleur éclose.

'Soûlant l'amour, qu'au sang je porte enclose'.**

**Pierre de Ronsard.
 
inscrivez-vous

Anniversaires du jour

Haut