• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Voici venir la saison

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#22
"" Allongées dans les allées,
Dans les rues, sur les trottoirs,
rouquines désemparées
Chutent de leurs balançoires..""

Joliment imagé, tout en lisant, on se laisse aller, et quel plaisir de marcher dans les rues, sentir le crépitement des feuilles d'automne sous nos pieds... quelle douceur.. Il fleure bon ton automne..
et c'est pour ça que j'avais voté pour ce magnifique poème..

Merci Moïse.
Merci pour l'appréciation et pour le vote aussi.
J'aimais lorsque j'étais enfant sentir l'odeur des feuilles mortes lorsqu'elles brûlaient en un grand feu.
les parfums, sont des repères tout au long de notre vie. Amicalement !
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#23
Moïse j'avais voté pour toi c'était un de mes trois préférés, alors félicitations pour ta médaille d'argent !!

Une relecture pour le plaisir :love::love::)


Bonne soirée :giggle:
Merci personne pour ce commentaire, merci également d'avoir préféré ce poème.
Cela dit, j'ai été impressionné par les autres participants. La médaille d'argent c'est bien.
J'aime bien cette matière ça tombe bien ;)
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#27
Je dis les choses comme je les ressens et quand un poème nous fait vibrer, je trouve important que nous, lecteurs, offrions à l'auteur un retour juste et sincère !
Je suis bien sûr d'accord avec ce postulat, quand un poème touche les cordes sensibles de ceux qui le lisent il mérite alors qu'on le commente. Bien que ce n'est pas forcément facile de laisser un com qui soit en adéquation avec le texte en question. Merci Véronique, ta venue à elle seule suffit à me réjouir.
 

octobre

Poète confirmé
Inscrit
5 Octobre 2019
Messages
67
J'aime
105
Points
33
Je suis
Une femme
Hors ligne
#29

Voici venir la saison,
Où les cœurs comme les feuilles
Se cueillent en fenaison.
Sous terre le chèvrefeuille


Attend l'heure, pour éclore,
Pendant que les belles rousses,
À la lueur de l'aurore
Se déposent sur les mousses.


Quelques-unes en rimant
S'agrippent encore aux branches,
Se balancent en bravant
l'inéluctable, mais flanchent.


Le temps semble au ralenti,
Comme pour figer l'instant
D'un délicieux ressenti,
Impalpable, chancelant.


Les jolies feuilles fragiles
Se craquellent, se décrochent.
Friables belles d'argiles
Jonchent le sol et les roches.


Allongées dans les allées,
Dans les rues, sur les trottoirs,
Rouquines désemparées
Chutent de leurs balançoires.


Moïse Wolff
Le 02/10/2019
© tous droits réservés
poésie très touchante, merci Moïse
 
M

Minuit

Invité
Hors ligne
#30
pas facile a commenter ces petites rouquines, feuilles mortes qui tombent de la balançoire. Mais elles se relèvent de la chute. et bravo pour le podium et la médaille d'argent, bien méritée Moïse!

Bonne journée
 

Zoé

Grand poète
Inscrit
26 Juillet 2018
Messages
749
J'aime
774
Points
153
Age
52
Localité
Sarthe
Je suis
Une femme
Hors ligne
#33
Le don de l'observation n'est rien sans la compassion des choses qui nous entour.
Merci Zoé de ta venue.
Je parlais plus de la façon de percevoir que du don d'observation, mais les deux associés c'est clair que ça multiplie les effets. Je suis d'accord, l'indifférence n'est pas propice aux émotions.
Merci pour cet échange, belle soirée Moïse
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#34
pas facile a commenter ces petites rouquines, feuilles mortes qui tombent de la balançoire. Mais elles se relèvent de la chute. et bravo pour le podium et la médaille d'argent, bien méritée Moïse!

Bonne journée
Merci Minuit c'est sympa, j'apprécie !

Bonne soirée
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#35
Je parlais plus de la façon de percevoir que du don d'observation, mais les deux associés c'est clair que ça multiplie les effets. Je suis d'accord, l'indifférence n'est pas propice aux émotions.
Merci pour cet échange, belle soirée Moïse
Bien que, l'indifférence ne veut pas dire non plus que le "sujet" n'éprouve pas d'émotion, ce serait même le contraire, bien souvent les introvertis éprouvent beaucoup plus qu'on ne le pense et ceux qui gardent en eux ce qu'ils ressentent sont une mine riche en générosité potentielle. Les effets sont proportionnels à la sensibilité et l'imagination. Merci Zoé
 

dridro

Grand poète
Inscrit
30 Septembre 2018
Messages
1,419
J'aime
1,607
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#36
Le temps semble au ralenti,
Comme pour figer l'instant
D'un délicieux ressenti,
Impalpable, chancelant.


Les jolies feuilles fragiles
Se craquellent, se décrochent.
Friables belles d'argiles
Jonchent le sol et les roches.


Allongées dans les allées,
Dans les rues, sur les trottoirs,
Rouquines désemparées
Chutent de leurs balançoires...


////////////////////////////////

¡Gracias por la bella poesía!
Para ti:


 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
3,094
J'aime
5,224
Points
450
Je suis
Un homme
Hors ligne
#38
Le temps semble au ralenti,
Comme pour figer l'instant
D'un délicieux ressenti,
Impalpable, chancelant.


Les jolies feuilles fragiles
Se craquellent, se décrochent.
Friables belles d'argiles
Jonchent le sol et les roches.


Allongées dans les allées,
Dans les rues, sur les trottoirs,
Rouquines désemparées
Chutent de leurs balançoires...


////////////////////////////////

¡Gracias por la bella poesía!
Para ti:


Merci Driss ta venue me touche mi amigo !
Exelente tarde para ti
 

Nomade

Poète confirmé
Inscrit
25 Novembre 2019
Messages
53
J'aime
73
Points
18
Localité
Toulouse
Je suis
Une femme
Hors ligne
#39
Voir la pièce jointe 17046



Voici venir la saison,
Où les cœurs comme les feuilles
Se cueillent en fenaison.
Sous terre le chèvrefeuille


Attend l'heure, pour éclore,
Pendant que les belles rousses,
À la lueur de l'aurore
Se déposent sur les mousses.


Quelques-unes en rimant
S'agrippent encore aux branches,
Se balancent en bravant
l'inéluctable, mais flanchent.


Le temps semble au ralenti,
Comme pour figer l'instant
D'un délicieux ressenti,
Impalpable, chancelant.


Les jolies feuilles fragiles
Se craquellent, se décrochent.
Friables belles d'argiles
Jonchent le sol et les roches.


Allongées dans les allées,
Dans les rues, sur les trottoirs,
Rouquines désemparées
Chutent de leurs balançoires.


Moïse Wolff
Le 02/10/2019
© tous droits réservés
L'Automne une bien belle saison poétique...Une agréable prestation où la lecture fluide donne un charme certain...Merci, ce partage imagé fait un bien beau tableau ....
Bonne journée
 

Membres en ligne

Anniversaires du jour

Haut