• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !
  • Merci de ne pas publier plus de 5 poèmes par jour.

Sonnet Bitume

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
depositphotos_175061544-stockafbeelding-gele-bloem-groeit-op-crack.jpg



Sur le bord de la route elle est là toute nue
Chahutée, elle ondule au gré des courants d'air
Quand passe la voiture en un rapide éclair
Sa tige se balance à peine soutenue


Et elle oscille encore à la bise charnue
Quand le vent la décoiffe et entame sa chair
Elle se plie en deux le message est bien clair
Il faut baisser la tête à la déconvenue


Elle aurait tant aimé vivre dans un jardin
Choyée par le poète, arrosée avec soin
Il lui aurait écrit des lettres de bonheur


Mais le sort a voulu qu'elle émerge en ce lieu
Coincée dans le goudron, malmenée par l'essieu
Elle aurait tant aimé fleurir au champ d'honneur.



Moïse
©le 18/05/2019
 
Dernière édition:

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,345
J'aime
4,729
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Voir la pièce jointe 13315


Sur le bord de la route elle est là toute nue
Chahutée, elle ondule au gré des courants d'air
Quand passe la voiture en un rapide éclair
Sa tige se balance à peine soutenue


Et elle oscille encore à la bise charnue
Quand le vent la décoiffe et entame sa chair
Elle se plie en deux le message est bien clair
Il faut baisser la tête à la déconvenue


Elle aurait tant aimé vivre dans un jardin
Choyée par le poète, arrosée avec soin
Il lui aurait écrit des lettres de bonheur


Mais le sort à voulu qu'elle émerge en ce lieu
Coincée dans le goudron, malmenée par l'essieu
Elle aurait préféré mourir au champ d'honneur.



Moïse
©le 18/05/2019
pauvre petite fleur, si belle mais si fragile pourquoi ne pas essayer de la prendre avec ses racines et la planter dans votre jardin, puis la dorloter et lui parler avec tendresse pour qu'elle reprenne des forces,
j'ai de superbes fleurs , des rosiers et des orchidées, à qui je dis combien je les aime, riez! mais cela fait de l'effet, tout comme mettre ses bras autour d'un arbre et entrer en communion avec lui, sourire, j'aime votre poème, même triste il est beau et réaliste
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#5
pauvre petite fleur, si belle mais si fragile pourquoi ne pas essayer de la prendre avec ses racines et la planter dans votre jardin, puis la dorloter et lui parler avec tendresse pour qu'elle reprenne des forces,
j'ai de superbes fleurs , des rosiers et des orchidées, à qui je dis combien je les aime, riez! mais cela fait de l'effet, tout comme mettre ses bras autour d'un arbre et entrer en communion avec lui, sourire, j'aime votre poème, même triste il est beau et réaliste
Merci Emie tu es un amour, j'ai pensé à toi qui aime tant la nature, je te l'apporterai pour que tu la plantes chez toi dans ton grand jardin, je suis sûr qu'elle va être heureuse ma tite fleur entre tes mains vertes !

Bises
Moïse
 

Oyem

Grand poète
Inscrit
3 Mars 2019
Messages
1,327
J'aime
2,402
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#6
Voir la pièce jointe 13315


Sur le bord de la route elle est là toute nue
Chahutée, elle ondule au gré des courants d'air
Quand passe la voiture en un rapide éclair
Sa tige se balance à peine soutenue


Et elle oscille encore à la bise charnue
Quand le vent la décoiffe et entame sa chair
Elle se plie en deux le message est bien clair
Il faut baisser la tête à la déconvenue


Elle aurait tant aimé vivre dans un jardin
Choyée par le poète, arrosée avec soin
Il lui aurait écrit des lettres de bonheur


Mais le sort à voulu qu'elle émerge en ce lieu
Coincée dans le goudron, malmenée par l'essieu
Elle aurait préféré mourir au champ d'honneur.



Moïse
©le 18/05/2019
De magnifiques vers qui disent la fragilité du vivant mais aussi son opiniâtreté à résister, à s'insinuer dans les endroits les plus stériles.
 

astree84

Grand poète
Inscrit
4 Mars 2019
Messages
2,345
J'aime
4,729
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#7
Merci Emie tu es un amour, j'ai pensé à toi qui aime tant la nature, je te l'apporterai pour que tu la plantes chez toi dans ton grand jardin, je suis sûr qu'elle va être heureuse ma tite fleur entre tes mains vertes !

Bises
Moïse
bien volontier mon ami, j'en prendrais grand soin! elle sera aussi chouchoutée par mes autres fleurs, les abeilles viendront lui faire des caresses et moi je lui lirais ton poème! rire!
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#8
De magnifiques vers qui disent la fragilité du vivant mais aussi son opiniâtreté à résister, à s'insinuer dans les endroits les plus stériles.
Merci Véronique, c'est tout à fait ça, la vie où qu'elle soit bon gré mal gré s'accroche et prend racine même au milieu de nulle part, même au milieu du péril !

Amicale pensée du jour
Moïse
 

Storgé

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
23 Novembre 2018
Messages
1,684
J'aime
2,999
Points
123
Age
59
Localité
Perpignan
Je suis
Un homme
Hors ligne
#9
De ta poésie j'en fais une métaphore....celle de l'inégalité des droits des enfants selon leur lieu de naissance !!

On choisit pas son terreau, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger pour apprendre à pousser
Être née quelque part
C'est toujours un hasard...
Est-ce que les fleurs naissent égales en droits
À l'endroit où elles naissent....
Je ne pense pas....et ta poésie en est l'implacable témoignage !! Bravo Moïse
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
De ta poésie j'en fais une métaphore....celle de l'inégalité des droits des enfants selon leur lieu de naissance !!

On choisit pas son terreau, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger pour apprendre à pousser
Être née quelque part
C'est toujours un hasard...
Est-ce que les fleurs naissent égales en droits
À l'endroit où elles naissent....
Je ne pense pas....et ta poésie en est l'implacable témoignage !! Bravo Moïse
Bonjour Richard,

Merci d'avoir choisi ces paroles de Maxime
(j'aime beaucoup et le personnage)
C'est vrai, on ne choisit pas on s'adapte !

Amitiés
Moïse
 

Sentimentale

Animatrice
Membre du personnel
Inscrit
21 Octobre 2018
Messages
7,890
J'aime
8,064
Points
123
Age
72
Localité
Grenoble
Je suis
Une femme
En ligne
#11
Tout d'abord je salue ton sonnet Moïse
Ensuite je veux te dire que souvent une fleur ou un arbre sauvage poussent n'importe où
Tu le déracinés et le replante chez toi et il crève.
J'ai eu le cas avec un sapin de Noël et du muguet.
.
Amicalement et bon week end
Gaby
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#12
Tout d'abord je salue ton sonnet Moïse
Ensuite je veux te dire que souvent une fleur ou un arbre sauvage poussent n'importe où
Tu le déracinés et le replante chez toi et il crève.
J'ai eu le cas avec un sapin de Noël et du muguet.
.
Amicalement et bon week end
Gaby
Bonjour Gaby,

Tu as carrément entièrement raison !
Un arbre, une plante déracinés ne reprennent pas forcément vie et finissent pas mourir !
Même quand on croit faire bien on se "plante" (sourire)

Amicale pensée
Moïse
 

Victoria5983

Grand poète
Inscrit
25 Mars 2019
Messages
1,303
J'aime
2,566
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#13
Voir la pièce jointe 13315


Sur le bord de la route elle est là toute nue
Chahutée, elle ondule au gré des courants d'air
Quand passe la voiture en un rapide éclair
Sa tige se balance à peine soutenue


Et elle oscille encore à la bise charnue
Quand le vent la décoiffe et entame sa chair
Elle se plie en deux le message est bien clair
Il faut baisser la tête à la déconvenue


Elle aurait tant aimé vivre dans un jardin
Choyée par le poète, arrosée avec soin
Il lui aurait écrit des lettres de bonheur


Mais le sort a voulu qu'elle émerge en ce lieu
Coincée dans le goudron, malmenée par l'essieu
Elle aurait préféré mourir au champ d'honneur.



Moïse
©le 18/05/2019
magnifique ....la nature est résistante pourtant ....elle a fleuri c'est dejà "ça"
 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,692
J'aime
4,650
Points
123
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
quelle belle originalité!!!

la fleur ainsi que la description!!

incroyable mais vrai que des fleurs puissent percer le macadam....??

Moi je garde le premier degré!!!!!



kénavo


RP
 
Dernière édition:

RougePivoine

Grand poète
Inscrit
13 Avril 2019
Messages
574
J'aime
876
Points
98
Je suis
Une femme
Hors ligne
#17
Voir la pièce jointe 13315


Sur le bord de la route elle est là toute nue
Chahutée, elle ondule au gré des courants d'air
Quand passe la voiture en un rapide éclair
Sa tige se balance à peine soutenue


Et elle oscille encore à la bise charnue
Quand le vent la décoiffe et entame sa chair
Elle se plie en deux le message est bien clair
Il faut baisser la tête à la déconvenue


Elle aurait tant aimé vivre dans un jardin
Choyée par le poète, arrosée avec soin
Il lui aurait écrit des lettres de bonheur


Mais le sort a voulu qu'elle émerge en ce lieu
Coincée dans le goudron, malmenée par l'essieu
Elle aurait préféré mourir au champ d'honneur.



Moïse
©le 18/05/2019
La nature reste la plus forte même si le combat semble inégal. Cette petite fleur va disparaître sans doute pour mieux renaître dans une autre faille du bitume l'année prochaine.
Joli poème
 

Moïse Wolff

Modérateur
Membre du personnel
Inscrit
29 Octobre 2018
Messages
2,316
J'aime
4,030
Points
123
Age
58
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
magnifique ....la nature est résistante pourtant ....elle a fleuri c'est dejà "ça"
La nature était là avant nous, elle tente juste une continuité, ç'est pas gagné avec un tel "parasite" : l'homme
cet extraterrestre ! Merci de ta venue Vic !

Amitié
Moïse
 
Haut