• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Chant d'automne

V

vastevue

Invité
Hors ligne
#1
Chant d'automne

Impassible, le vent vient visiter la voûte
Des feuilles libérées dansant leur farandole,
Tournant, virevoltant d’un halo qui arc-boute
La lumière, docile, offrant, toujours, l’obole.

La tristesse est séchée à la lueur d’un roi
Invisible et muet : la mort n’est plus qu’un chant
Jauni, alangui – bris de la vie à la voix
Eraillée. Le guerrier des verts siècles se rend.

L’incarnat étreint l’or dans les brassées subtiles
Du sylvestre silence ; à la source des boues
Bruit la sève d’amour. C’est, dans le cœur, une île
D’inexpugnable force effleurant tes deux joues.
 

Benadel

Poète confirmé
Inscrit
21 Septembre 2018
Messages
108
J'aime
97
Points
93
Localité
Genève
Je suis
Un homme
Hors ligne
#2
Impassible, le vent vient visiter la voûte
Des feuilles libérées dansant leur farandole,
Tournant, virevoltant d’un halo qui arc-boute
La lumière, docile, offrant, toujours, l’obole.

La tristesse est séchée à la lueur d’un roi
Invisible et muet : la mort n’est plus qu’un chant
Jauni, alangui – bris de la vie à la voix
Eraillée. Le guerrier des verts siècles se rend.

L’incarnat étreint l’or dans les brassées subtiles
Du sylvestre silence ; à la source des boues
Bruit la sève d’amour. C’est, dans le cœur, une île
D’inexpugnable force effleurant tes deux joues.
Oui, à l'automne de la vie
Quand le trépas nous transporte
Votre poésie ravit
Couché sur les feuilles mortes
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,726
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Impassible, le vent vient visiter la voûte
Des feuilles libérées dansant leur farandole,
Tournant, virevoltant d’un halo qui arc-boute
La lumière, docile, offrant, toujours, l’obole.

La tristesse est séchée à la lueur d’un roi
Invisible et muet : la mort n’est plus qu’un chant
Jauni, alangui – bris de la vie à la voix
Eraillée. Le guerrier des verts siècles se rend.

L’incarnat étreint l’or dans les brassées subtiles
Du sylvestre silence ; à la source des boues
Bruit la sève d’amour. C’est, dans le cœur, une île
D’inexpugnable force effleurant tes deux joues.
Joli soir Vastevue,

Sincèrement, je n'ai jamais lu un poème d'automne aussi original
puisqu'il se marie , au final, à l'amour
Ces quatre quatrains sont vraiment d'une puissance à couper le souffle : j'aime et même j'adore

poétiquement

Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,726
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#4
Je voudrais t'offrir un cadeau pour fêter ta présence ici depuis peu " sourire"

automne.jpg

" sourire" de bienvenue

Rose *** fière de t'avoir lu
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,575
J'aime
5,726
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#5
et puis ... cet autre cadeau ^^

automn.jpg


Rose *** heureuse de te découvrir

 

REVEPOURPRE

Maître poète
Inscrit
19 Juillet 2018
Messages
5,961
J'aime
5,081
Points
173
Localité
BREST
Je suis
Un homme
Hors ligne
#6
c'est effectivement une belle originalité automnale!!!


et avec de merveilleux alexandrins!!!!


bravo


amiitiés


RP
 

dridro

Grand poète
Inscrit
30 Septembre 2018
Messages
1,445
J'aime
1,652
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
L’incarnat étreint l’or dans les brassées subtiles
Du sylvestre silence ; à la source des boues
Bruit la sève d’amour. C’est, dans le cœur, une île

D’inexpugnable force effleurant tes deux joues...

/////////////////////////////////////////////////////

C'est en effet un beau poème bien imagé!!

Driss
 

Membres en ligne

Haut