• Forum de Poésie. Postez vos poèmes, vos commentaires...
    Bienvenue à tous les poètes ! Forum de poésie, où tout le monde peut poster ses poèmes, mettre son avis sur les poèmes des autres et participer aux discussions !

Poème Chouettus interruptus

Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#1
Au velours d'une peau___frissonnant de désir
Ses doigts sont grelottants de caresses brûlantes
Dans la fièvre d'un soir inondé de chaleur
Il renaît roi de cœur d'une bouche en attente

Sur la lèvre entrouverte___entre l'ombre et la proie
D'une faim dévorante___un souffle est recouvert
D'un tissé de mohair___d'une envie___d'un émoi
Toucher___soie de l'ivresse en vagues déferlantes

Au partage des sens__au parvis d'un empire
Les gestes d'indécence habillent la tendresse
Surgissant des soupirs___de la flamme des mains
Cueillant au creux des reins les mots d'incandescence

Rouge cri de couleur allumé dans la nuit
D'un rêve évanoui le lit tremble de froid
Dans le vide des draps s'étire le silence
Une absence de glace où rien ne se reflète

Instant rugueux___le bras se tend___tire la couette
Le regard en suspend interroge le noir
Espère___espère en vain___au loin siffle la chouette
Au vent___son chant perçant se fige___une plume l'abrège

novembre 2014
 

CLARI

Maître poète
Inscrit
27 Octobre 2018
Messages
6,895
J'aime
13,932
Points
173
Je suis
Une femme
Hors ligne
#3
Contraste saisissant entre l'incandescence
de la fièvre brûlante du désir
Et le ressenti glacial de l'absence
Chouettus interrompus du plaisir...

Toujours l'impact des mots : énorme !
Merci pour cette composition hors normes
 

Lysnoir

Grand poète
Inscrit
12 Août 2018
Messages
951
J'aime
1,020
Points
148
Localité
Région lyonnaise
Je suis
Une femme
En ligne
#6
La chute et le froid de l'absence sont d'autant brutales que l'on est tout d'abord emporté par le tourbillon de feu.
Tu nous souffles là le chaud et le froid, mais le vide est d'autant plus cruel que la passion a été brûlante.
Ton texte l'exprime et l'expose très bien.

Belle soirée Pierre
Maune
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#7
Contraste saisissant entre l'incandescence
de la fièvre brûlante du désir
Et le ressenti glacial de l'absence
Chouettus interrompus du plaisir...

Toujours l'impact des mots : énorme !
Merci pour cette composition hors normes
Merci Clari !
Belle soirée
Pierre
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,644
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#8
Joli soir Pierre,

Je t'ai relu plusieurs fois sans avoir la force de commenter car ... je n'arrive plus à suivre ...
Mais là, je m'arque l'arrêt .
Ce poème d'amour est si contrasté, si vibrant, si mélodieux ( tu dois avoir l'oreille absolue à mon humble avis. Ne me dis pas le contraire " sourire" ) ... que longtemps je le garderai en mémoire .
Il est magnifique et si pudique : franchement c'est magistral ^^

BIses

ptite Rose ***
 

o

Maître poète
Inscrit
21 Juillet 2018
Messages
5,336
J'aime
5,644
Points
123
Je suis
Une femme
Hors ligne
#9
Euh ... je peux dire un mot à Maune ?

Je demande toujours ton autorisation. On m'a très bien "dressée " ;)

Rose ***
 
Dernière édition:
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#10
On sonne à ma porte ......je reviendrai sur ces sens interdits ( que nenni )ils sont à double sens !
Et je grelotte seule sous ma couette ......dans ce silence pesant !!! j'aime +++++ Ce moment suspendu :cry:
Chouette ! Reviens quand tu veux (sourire)
Bises
Pierre
 

D.Isabelle

Maître poète
Inscrit
6 Septembre 2018
Messages
5,125
J'aime
8,880
Points
183
Localité
Hon Hergies
Je suis
Une femme
Hors ligne
#12
Au velours d'une peau___frissonnant de désir
Ses doigts sont grelottants de caresses brûlantes
Dans la fièvre d'un soir inondé de chaleur
Il renaît roi de cœur d'une bouche en attente

Sur la lèvre entrouverte___entre l'ombre et la proie
D'une faim dévorante___un souffle est recouvert
D'un tissé de mohair___d'une envie___d'un émoi
Toucher___soie de l'ivresse en vagues déferlantes

Au partage des sens__au parvis d'un empire
Les gestes d'indécence habillent la tendresse
Surgissant des soupirs___de la flamme des mains
Cueillant au creux des reins les mots d'incandescence

Rouge cri de couleur allumé dans la nuit
D'un rêve évanoui le lit tremble de froid
Dans le vide des draps s'étire le silence
Une absence de glace où rien ne se reflète

Instant rugueux___le bras se tend___tire la couette
Le regard en suspend interroge le noir
Espère___espère en vain___au loin siffle la chouette
Au vent___son chant perçant se fige___une plume l'abrège

novembre 2014
En lisant ce poème la première fois, je pensais un peu comme Michel mais, ici je comprends en voyant la réponse que c'était un rêve, un rêve au fruit de la passion qui nous a tenu en haleine jusqu'au bout!
Bravo Pierre, merci de ce beau partage plein d'ardeur


Bonne fin de soirée
Amitiés
Isabelle
poete.jpg

 
D

danielm

Invité
Hors ligne
#13
Au velours d'une peau___frissonnant de désir
Ses doigts sont grelottants de caresses brûlantes
Dans la fièvre d'un soir inondé de chaleur
Il renaît roi de cœur d'une bouche en attente

Sur la lèvre entrouverte___entre l'ombre et la proie
D'une faim dévorante___un souffle est recouvert
D'un tissé de mohair___d'une envie___d'un émoi
Toucher___soie de l'ivresse en vagues déferlantes

Au partage des sens__au parvis d'un empire
Les gestes d'indécence habillent la tendresse
Surgissant des soupirs___de la flamme des mains
Cueillant au creux des reins les mots d'incandescence

Rouge cri de couleur allumé dans la nuit
D'un rêve évanoui le lit tremble de froid
Dans le vide des draps s'étire le silence
Une absence de glace où rien ne se reflète

Instant rugueux___le bras se tend___tire la couette
Le regard en suspend interroge le noir
Espère___espère en vain___au loin siffle la chouette
Au vent___son chant perçant se fige___une plume l'abrège

novembre 2014
Joli poème d'amour
Merci pour la lecture
DanielM
 
Inscrit
13 Août 2018
Messages
1,484
J'aime
1,468
Points
173
Je suis
Un homme
Hors ligne
#14
Au velours d'une peau___frissonnant de désir
Ses doigts sont grelottants de caresses brûlantes
Dans la fièvre d'un soir inondé de chaleur
Il renaît roi de cœur d'une bouche en attente

Sur la lèvre entrouverte___entre l'ombre et la proie
D'une faim dévorante___un souffle est recouvert
D'un tissé de mohair___d'une envie___d'un émoi
Toucher___soie de l'ivresse en vagues déferlantes

Au partage des sens__au parvis d'un empire
Les gestes d'indécence habillent la tendresse
Surgissant des soupirs___de la flamme des mains
Cueillant au creux des reins les mots d'incandescence

Rouge cri de couleur allumé dans la nuit
D'un rêve évanoui le lit tremble de froid
Dans le vide des draps s'étire le silence
Une absence de glace où rien ne se reflète

Instant rugueux___le bras se tend___tire la couette
Le regard en suspend interroge le noir
Espère___espère en vain___au loin siffle la chouette
Au vent___son chant perçant se fige___une plume l'abrège

novembre 2014
Salut Pierre,
Joli poème mon Pierre avec la force des mots.
Mais oui, le titre le dit bien. Un rêve interrompu mais n'empêche
qu'il y a beaucoup de contrastes qui peuvent laisser à
interprétation si on ne porte pas attention aux mots.

Amitiés
Impoésie.
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#15
La chute et le froid de l'absence sont d'autant brutales que l'on est tout d'abord emporté par le tourbillon de feu.
Tu nous souffles là le chaud et le froid, mais le vide est d'autant plus cruel que la passion a été brûlante.
Ton texte l'exprime et l'expose très bien.

Belle soirée Pierre
Maune
Un rêve brûlant qui s'achève sur une réalité bien plus froide ... (sourire)
La solitude était bien présente dans ce texte.

Belle journée Maune
Bises
Pierre
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#16
Joli soir Pierre,

Je t'ai relu plusieurs fois sans avoir la force de commenter car ... je n'arrive plus à suivre ...
Mais là, je m'arque l'arrêt .
Ce poème d'amour est si contrasté, si vibrant, si mélodieux ( tu dois avoir l'oreille absolue à mon humble avis. Ne me dis pas le contraire " sourire" ) ... que longtemps je le garderai en mémoire .
Il est magnifique et si pudique : franchement c'est magistral ^^

BIses

ptite Rose ***
Oui oui jolie Rose, absolument! J'ai bien une oreille et même deux sur lesquelles je dors dans ce texte où je rêve l'amour dans une version qui réchauffe (sourire).
Le réveil est moins chouette car il place le lecteur dans ma solitude de l'époque.

Bises et belle journée
Pierre
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#18
un rêve qui nous a tenu éveillé jusqu'au bout de la nuit...


superbement poétisé

un Excellent PARTAGE!!!


bravo



amitiés


RP
Si c'est un appel à être lu ... rassures toi tu l'es.
PARTAGE ne veut pas dire pour moi raccolage pour être lu ... à bon entendeur ...
 
Inscrit
21 Août 2018
Messages
2,830
J'aime
3,208
Points
173
Localité
Corse et du monde
Je suis
Un homme
Hors ligne
#20
Salut Pierre,
Joli poème mon Pierre avec la force des mots.
Mais oui, le titre le dit bien. Un rêve interrompu mais n'empêche
qu'il y a beaucoup de contrastes qui peuvent laisser à
interprétation si on ne porte pas attention aux mots.

Amitiés
Impoésie.
Bonjour Impoésie, oui bien sûr que derrière le rêve interrompu se cache le froid d'une solitude ... et c'est ce que ressens le lecteur en première impression je pense.

Belle journée
Amitiés
Pierre
 

Concours sur le thème du printemps

concours printemps

Membres en ligne

Haut